• Artifact - FICHE DE JEU
  • 0

Artifact

Note moyenne
7.00
(1 note)
Règles: 20' - Partie: 80'
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 3 à 5 joueurs
pub pub

 

SwatSh:    7/10

Artifact est d’abord le fruit de la collaboration entre 2 auteurs de talents: Bernd Eisenstein, auteur du très bon Porto Carthago, et de Jeffrey D. Allers, auteur avec lequel Bernd avait déjà travaillé sur Alea Iacta Est.

Artifact est également une des dernières sorties de White Goblin Games, éditeur Hollandais très dynamique et impressionnant quant au nombre élevé de sorties à chaque salon d’Essen.  White Goblin Games a sorti de nombreux jeux dont le très bon Panic Station.

Artifact est assez simple dans son déroulement: les joueurs vont récolter des ressources nécessaires pour satisfaire aux exigences des tuiles exposition sources de points de victoire.  Très classique donc.  Ce qui l’est moins, c’est dans la manière de réaliser les actions.

A la fin de chaque tour, les joueurs vont choisir les 6 actions qu’ils désireront réaliser le tour suivant.  Pour cela, chaque action contient un pion action spécifique à cette action.  Les joueurs vont donc prendre différents marqueurs d’actions, chaque marqueur indiquant le type d’action qu’ils désirent réaliser.

Le second mécanisme très sympa est que chaque type d’action peut être réalisé en payant un montant qui va varier en fonction du nombre de marqueurs pris pour ce type d’action.  Par exemple, si on veut réaliser l’action « rechercher un nouveau site », on va prendre un marqueur de cette action, si un seul autre marqueur a été pris de ce type d’action, on voit apparaître le chiffre 1 sous la case de ce marqueur.  Si par contre, 4 autres marqueurs ont été pris, on verra apparaître le chiffre « 3 ».  Lors du tour suivant, le premier joueur à vouloir exécuter cette action, aura le privilège d’être le premier mais ce privilège a un coût de « 3 » alors qu’un joueur suivant pourra réaliser la même action pour 2 voire 1…

Cette mécanique originale est appliquée à tous les types d’actions et même en sens inverse puisqu’une action (vendre un objet d’art) rapportera plus au premier joueur qu’aux suivants.  Les joueurs vont donc souvent devoir attendre que d’autres payent plus cher certaines actions pour pouvoir se les offrir.  Il ne sera pas toujours évident aux joueurs de trouver le bon équilibre entre réaliser les actions au plus vite et payer le prix fort…

Malgré une trame trop classique (récolte de ressources dans le but de satisfaire à des cartes objectifs), Artifact présente une mécanique de choix d’action originale et où ces choix sont loin d’être faciles.
Artifact n’est pas très stratégique mais est assez agréable à jouer et c’est tout ce qu’on lui demande.

____________

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *