• The Staufer Dynasty (+ Vin d’jeu d’aide) - FICHE DE JEU
  • 5

The Staufer Dynasty (+ Vin d’jeu d’aide)

Note moyenne
8.17
(3 notes)
Mise en place: 15' - Règles: 25' - Partie: 70'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

905 Staufer 1

 

SwatSh:  7,5 /10

Après Norenberc et Hansa Teutonica, Andreas Steding a voulu s’exercer au jeu de majorité avec The Staufer Dynasty.

Et Staufer Dynasty propose son lot d’originalité qui en font un jeu de majorité à part et non une pâle copie de ses prédécesseurs.

Le plateau montre les 6 régions qui seront décomptées.  Les décomptes sont quant à eux des plus classiques: le joueur avec le plus de pions gagne le plus de PVs et le second gagne ceux de la seconde place.  En cas d’égalité en nombre de pions, c’est celui qui aura placé son pion sur la case la plus chère qui l’emporte.

La première originalité est que certaines régions seront décomptées plusieurs fois alors que d’autres non.  Au début de chaque round, on connaîtra la région qui va être décomptée ainsi que la règle qui déterminera la seconde région à décompter.  Cette règle est du genre: la région avec le plus ou le moins de tel type de pions,…  Evidemment, ce sont des éléments qui vont varier en cours de round et on ne connaitra la seconde région à décompter qu’en dernier ressort.  Sous des aspects prévisibles, cette mécanique ne l’est pas vraiment et apporte un côté non maîtrisable au jeu qui aurait pu s’en passer.

En effet, la seconde mécanique originale est celle qui m’a le plus séduit.  Elle consiste à mettre un jeton bonus à côté de toutes les actions possibles.  A chaque fois que vous décidez de réaliser une action, vous prenez le bonus qui est placé à côté.  Cela va donc bien compliquer vos choix car certains bonus sont clairement plus intéressants que d’autres en tous cas aux vues de votre situation à ce moment de la partie.

La troisième mécanique que j’ai particulièrement appréciée dans The Staufer Dynasty est celle qui détermine l’ordre de jeu.  A chaque round de jeu vous pourrez réaliser 3 actions.  Le moment où vous pouvez les réaliser est représenté par un de vos meeples au centre du plateau.  Vous avez donc 3 meeples « action » au centre.  Tous les meeples de tous les joueurs sont en file indienne.  Le premier meeple réalise son action et, en fonction de l’action réalisée, est déplacé soit sur une file à gauche soit à droite de la file principale.  Quand tout le monde aura réalisé ses 3 actions du tour, on fusionnera les files de droite et de gauche en plaçant la file de gauche devant la file de droite.  En fonction du moment de la partie, il vous sera plus intéressant d’être dans les premeirs joueurs alors qu’à d’autres, le dernier aura un avantage.  Vous allez donc devoir jongler avec ces différentes files en choisissant les actions qui vous feront aller à droite ou à gauche, encore un élément qui va compliquer vos choix.

The Staufer Dynasty malgré un système de double décompte perfectible dans sa prévisibilité ainsi qu’un système d’objectif personnel caché relativement injuste, propose quelques mécaniques innovantes qui rendent ce jeu de majorité unique, agréable à jouer, et aux choix tactiques parfois bien difficiles.

_________________________________________________________________

Tapimoket:  9/10

Oyez ! oyez ! …..

Damoiselles et damoiseaux, vous voilà à suivre le Henri VI à travers son royaume pour imposer son influence dans les provinces… enfin plutôt la votre.

Et vous aurez beau faire partie de la cour du roi… Bin, ça sera plutôt coton comme boulot. Et oui, pour poser son séant dans la chambre du conseil, ça coûte un bras en main d’œuvre… c’est à dire en meeples à poser.905 Staufer 2

La solution : Prendre des bonus pour payer moins cher, encore faut il que ceux ci ne vous filent pas sous le nez… Heeeyyy toi ! Touche pas à mon coffre !

Vous l’aurez compris The Staufer Dynasty est un jeu où il faut optimiser comme un fou grâce aux placements, aux enchaînements obtenus par des bonus…

il va falloir penser à tout… Et pas forcement se jeter sur les premiers points de victoire mais attendre le bon moment pour venir occuper avec ses courtisans les bonnes places pour les manches à venir et ses cartes objectifs

 

Bref, un jeu qui va vous faire râler jusqu’au bout, et vous aurez envie de vous auto-flageller à la moindre erreur… (Vous pouvez, vu que c’était une pratique courante au Moyen âge)

Alors vous allez me dire… Bon, si c’est pour se faire mal, autant ne pas y jouer… Et bien SI ! Justement ! C’est, du coup, un jeu excellent comme je les aime.. un jeu expert comme qui dirait l’autre.

Bien que d’allure classique, il introduit une touche personnel en terme de mécanique ( tour de jeu, distribution des pions façon awalé comme FIVE TRIBES pour se mouvoir et se placer )… Et j’aime beaucoup son plateau rond découpé en part. Je dois avouer que je l’ai pris rien que pour ça.. 😉

Et je ne suis pas déçu…!

J’aime également sa volonté à vouloir ajouter plus de volume de renouvellement, en rendant le plateau modulaire (moui), en ayant des tuiles de points de victoire modulaires (moui), mais surtout en proposant plusieurs cartes de privilèges (Oui !)

La règle, de longueur moyenne, est agréable et ils ont pensé à mettre le descriptif des coffres et des cartes sur un feuillet à part, histoire de tourner moins de pages.

Je conclue en m’exclamant :

Oh yeah ! Oh yeah ! …

________________________________________________________________________________________________

Pascal:     8/10

The Staufer Dinasty est un jeu assez bien foutu, avec une mécanique assez originale : de votre région de départ, vous égrenez vos meeples jusque la région que vous voulez occuper.  Et donc, plus vous voulez aller loin, plus vous payerez pour atteindre la destination.

Les choix se feront en fonction des régions qui seront décomptées à la fin du tour, suivant des critères qui changent à chaque fois.  Les critères et les régions sont connues dès le début de la partie.  Il est donc utile de planifier et préparer ses coups sur plusieurs tours.

Des bonus sont placés à chaque tour en vis-à-vis de chaque destination possible.  Et ces bonus s’accumulent si ils n’ont pas été récupérés.  Ils peuvent donc s’accumuler, faisant que les choix se feront non seulement en fonction des décomptes de région, mais aussi en fonction des bonus disponibles.

Certains des meeples resteront sur le plateau en fin de tour, diminuant d’autant le nombre de pions disponibles au tour suivant.  Un critère de plus à prendre en compte !

Tout cela nous donne un jeu assez plaisant, calculatoire mais pas trop, dont la durée est raisonnable et contrôlée.  Je suis donc assez surpris par ce jeu dont j’avais entendu peu parlé.

Un bémol quand même, les objectifs cachés me semblent déséquilibrés et certains très difficiles à réaliser.  Ils doivent se préparer sur plusieurs au moins 2 tours.  Comme la partie n’en compte que 5 tours, ca monopolise beaucoup d’énergie.

________________________________________________________________________________________________

Vin d’jeu d’aide (Merci à Tapimoket 🙂 ): THE STAUFER DINASTY vindjeu v1

________________________________________________________________________________________________

905 Staufer 3

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

5 de réponses

  1. SwatSh dit :

    Heuuuu, pas grand chose Hydro 😉
    Amuse-toi bien!

  2. Hydro dit :

    Avec le temps qu’en pensez-vous encore ?

  3. Lordsavoy dit :

    Un jeu sympa mais en dessous de Hansa Teutonica

  4. el grillo dit :

    Très apprécié par chez nous aussi. Pour ce qui est des objectifs cachés déséquilibrés, nous avons convenu que plutôt qu’une variante, il était bon de se concentrer dessus s’ils étaient faciles à réaliser, et glaner des points ailleurs en cours de partie s’ils étaient plus difficiles. Les objectifs ne font pas tout ;). Bon jeu !

  5. javierulf dit :

    Clairement l’un de mes coups de coeur d’Essen.
    Par contre, il prend énormément de place ce jeu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *