• Fief: Extensions thématiques - FICHE DE JEU
  • 5

Fief: Extensions thématiques

Note moyenne
7.12
(4 notes)
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Nombre de joueurs: de 3 à 6 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1033 Fief ext 2 1

 

SwatSh8 /10

Fief est un jeu complexe à cause principalement de tous ses petits détails et situations particulières.  Cette complexité alourdit bien entendu le jeu mais améliore aussi l’immersion des joueurs dans le thème médiéval.  Pour certains, la complexité de Fief a atteint le maximum qu’ils pouvaient endurer rendant, par la même, ces extensions superflues.

Pour d’autres, principalement les fans inconditionnels du jeu, ces extensions apportent encore plus d’immersion, de nouvelles possibilités et un nouveau relief au jeu rendant cette complexité supplémentaire plus acceptable.  Ces extensions apportent également des nouveaux moyens d’obtenir des PVs et, chose étonnante, permettent de raccourcir la durée du jeu, ce qui est, somme toute, assez bienvenu.

Ce pack d’extensions thématiques comprend 5 extensions :

1 & 2) Les templiers & les chevaliers teutoniques
Et oui, dans le monde médiéval de Fief, on ne parle ni des templiers ni des chevaliers teutoniques.  Grâce à ces 2 extensions assez similaires, vous allez pouvoir nommer vos Seigneurs mâles templiers ou chevaliers teutoniques, les transformant en moines soldats, leur empêchant de gagner tout type de titre (fief ou religieux) et de se marier.  En contrepartie de ce sacrifice, chaque type de chevalier peut élire son grand maître qui apporte, outre de petits bénéfices, 1 précieux PV.  Ce sont des PVs gagnés aisément mais sacrifier un ou plusieurs de vos chevaliers mâles en templier ou teuton peut vous coûter cher car vous risquez d’être à court de candidat pour un titre d’évêque ou, pire, de roi !

Ces 2 extensions apportent également pas mal d’immersion grâce notamment à de nouvelles possibilités telles que le nouveau pouvoir du roi de proclamer l’édit royal contre les templiers, la possibilité de cacher le trésor des templiers, la possibilité de construire des commanderies ou des châteaux teutoniques,…  Personnellement, ce sont les 2 extensions que je préfère.

3) Les croisades
Et oui, dans Fief, on ne pouvait pas partir en croisade !  Voilà la chose réparée grâce à une extension complète permettant aux seigneurs de partir en croisade avec les troupes qui les accompagnent.  Cette extension fourmille de bonnes idées et apporte pas mal de nouvelles mécaniques et 5 1033 Fief ext 2 2nouvelles manières de gagner 1 PVs grâce à la possibilité de conquérir 5 nouveaux fiefs du moyen orient.

Néanmoins, cette extensions nous a paru trop difficile.  Les combats en terre sainte sont très difficiles tant les troupes sarrasines sont nombreuses et puissantes.  Si vous voulez avoir une chance de vaincre, vous devez partir là-bas en force et, par la même, déforcer considérablement vos positions en France.  En contrepartie, un Seigneur adverse qui veut profiter de votre absence en vous attaquant durant votre croisade deviendra renégat.  Mais ce blâme n’est rien par rapport au PV gagné pour le titre de fief.  Bref, pour partir un croisade et espérer un nouveau PV, il faut prendre des risques très importants voire même trop importants.  Ce n’est que sous certaines conditions que cette possibilité peut être intéressantes (fief imprenable ou grosse armée loin de tout et devenue inutile par exemple).  Il ne sera pas rare de voir cette possibilité inutilisée durant vos parties.

C’est un peu dommage que cette extension soit si difficile tant ses mécaniques sont intéressantes et permettent une variété plus importante.

4) L’extension tactique
Cette extension apporte la possibilité d’acquérir de nouveaux types d’unités telles que les archers qui permettent de tirer avant votre adversaire ou les bombardes permettant de relance un dé (4 écus, c’est un peu trop cher pour les bombardes je trouve).  Par contre, les archers sont intéressants et coûtent 2 écus, ce qui donne une unité pour chaque coût : 1, 2 ou 3 écus.

5) L’extension politique
C’est l’extension la plus comique car elle permet de donner un qualificatif à chacun de vos seigneurs.  Et je peux vous dire qu’on a bien rigolé avec celle-là et qu’elle apporte aussi pas mal d’immersion dans le jeu.  Lorsque vous avez François le Brave, Philippe le Furtif ou Charles le Laideron qui auront chacun un petit pouvoir positif au négatif (le laideron devra payer 2 écus pour se marier 🙂 ), inutile de vous dire qu’on s’identifiera encore plus à ses personnages et que les joutes verbales n’en deviendront que plus belles 😀

Ces extensions sont clairement à réserver au fans de Fief.  Si vous jouez une partie tous les 2 ans, peut-être sont-elles assez superflues.  Par contre, si la fréquence de vos parties est plus importante, je ne puis que vous conseiller ces différentes extensions, qui, malgré une complexité supplémentaire, apportent plus de fun, plus d’immersion, plus de possibilités, plus de choix et une durée de jeu légèrement raccourcie à ce jeu mythique qu’est Fief.

__________________________________________

 

1033 Fief ext 2 3

 

1033 Fief ext 2 4

Pascal:      7/10

STOP ! les règles du jeu de base sont déjà trop complexes à mon goût.  Lors de notre partie, on n’est pas parti en croisade, ceux qui ont choisi la voie des chevaliers teutoniques l’on regretté.  On n’a pas ou peu joué avec les archers.  Les qualificatifs affublés aux seigneurs rajoute une couche inutile  à l’aspect aléatoire déjà très présent.  Certaines ont un effet positif, d’autres négatif …

L’intérêt de Fief n’est pas dans les détails des règles, mais bien dans une interaction hyper présente et dans les possibilités d’alliance, trahison et dans la fourberie.  Stop aux ajouts ! (pourrait-on imaginer une extension qui simplifie ???)

Plus sérieusement, à n’envisager qu’après de nombreuses parties avec le jeu de base, et si vous en maîtrisez tous les aspects.

_________________________

Thierry:   6,5/10

Règles déjà suffisamment complexes, n’ai pas bien saisi la valeur ajoutée de ces extensions.

______________________________

Raf:    7/10

Les extensions n’apportent pas grand choses comme nouveauté par rapport à la version de base, elles permettent peut-être de varier un peu la façon  d’avoir des points de victoire et donc sa stratégie, mais vu que la stratégie n’est pas vraiment le point fort du jeu…

Le fait de pouvoir donner un qualificatif a son seigneur par contre contribue a rentrer dans la peau du personnage et d’être plongé dans le thème.

______________________________

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

5 de réponses

  1. patrick dit :

    Je ne suis pas du même avis.
    A la base je ne trouve pas que les règles de FIEF soient complexes, idem pour les extensions… peut-être suis-je habitué aux gros jeux épic ?.
    Au contraire je trouve que les Templiers sont un bon moyen de gagner de l’argent, ce qui peux faire la différence , et un bon moyen de mettre le pape et le roi à l’épreuve diplomatiquement.
    Les Teutons sont clairement un avantage militaire avec leur force et leurs méga souterrains qui permet de traverser la carte en 1 tour.
    les croisades sont un mini jeu dans le jeu intéressant qui permet pas mal de chose quand par exemple cela commence à sentir le vinaigre en France pour ses seigneurs. Certes le rénégat n’est pas forcément très handicapant, mais ce sont toutes ces petites choses qui, cumulées, s’avèrent efficaces et change beaucoup de choses.
    Tactics est ok et ajoute un peu plus de contrôle dans les combats, Politique est à mon sens le moins utile mais fun à jouer car il ajoute beaucoup d’exceptions au jeu pour un gameplay un peu plus fin et rp. Cependant on sait que trop d’exceptions provoquent des oublis de la part des joueurs… attention donc aux étourdis… je pense que toutes les extensions sont bien et globalement le jeu gagne en finesse, en profondeur et donc en stratégie. On permet ainsi des spécialisations et de la synergie . le tout est correctement équilibré.
    Pour moi c’est 9/10

  2. SwatSh dit :

    Ça vient Perywan ça vient. Encore un peu de patience…
    Amuse-toi bien 🙂

  3. Perywan dit :

    Quel dommage que personne n’a testé l’excellent jeu « nippon » de « what’s your game ». Je ne le revois dans aucun classement et pourtant il mériterait certainement une belle place. A vos tests messieurs !!

  4. Urgon dit :

    A babki, je confirme que les grands maîtres (teutonique et templier) rapporte un point de victoire. On voit d’ailleurs sur la photo le pion grand maître templier qui possède l’icône point de victoire (lys or sur fond noir) qu’on retrouve sur les titres, le pion pape, le pion roi

  5. babki dit :

    Bonjour,

    Je viens de découvrir fief, grâce à cette réédition 2015, j’ai joué quelques parties avec les extensions. Chaque extension apporte son lot d’immersion, au final c’est l’immersion totale!!
    C’est l’extension templier qui me laisse perplexe, en effet les joueurs se vouant sur cette voie auront des revenus substantiels par contre ils devront avoir les faveurs du roi afin d’éviter un triste sort…
    Maintenant, quand j’ai lu votre critique, je me suis demandé si on avait bien joué les grands maîtres… le grand maître teutonique apporte un avantage certain dans les batailles par contre celui des templiers… hormis le fait qu’il peut lancer une malédiction sur le roi et le pape….lorsqu’il est sur le bûcher 🙁 …ne possède aucun bonus!
    Enfin après avoir lu les règles une nouvelle fois, il n’est nulle part mentionné que ces derniers rapporte 1PV…j’espère me tromper car il y a alors un beau coup à jouer 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *