• Runebound (3ème édition) - FICHE DE JEU
  • 4

Runebound (3ème édition)

Note moyenne
7.75
(2 notes)
Mise en place: 25' - Règles: 50' - Partie: 170'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Expert
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1301 Runebound 1

 

SwatSh7 /10

Deux choses m’ont marqué dès l’achat de cette troisième édition de Runebound :

1)Edge Entertainment est absent sur la boite !  Il n’y a les logos que d’Asmodée et de Fantasy Flight Games !  Dingue !  Est-ce que cela annonce un tournant dans la collaboration entre Edge et Asmodée ou est-ce un simple oubli ?  Je ne sais pas mais je crois qu’il s’agit d’un simple oubli puisqu’il est indiqué dans le catalogue de Edge

2)L’auteur de cette édition est différent des auteurs de la première et seconde édition.  C’est la première fois que je vois que les noms des auteurs de base aient disparus dans la dernière édition.  N’auraient-ils eu alors qu’un rôle « inspirateur » ?  Pourrait-on alors imaginer un Full Metal Planete seconde édition réalisé par un autre auteur ?…

Runebound est un jeu d’aventures à la limite du jeu de rôle.  Il ne faut pas le prendre pour ce qu’il n’est pas, ici peu de réflexions, pas de gestion, pas d’optimisation et pas de stratégie.  Runebound laisse la part belle au hasard des rencontres, des dés, des cartes et des lancés de jetons ! 🙂

Dans Runebound, vous allez vivre une histoire.  Vous allez incarner un personnage qui va se déplacer grâce à des dés qui vont indiquer les types de terrain sur lesquels il peut se déplacer.  C’est assez original comme système de déplacement.  Si vous voulez vous rendre à un endroit, ce ne sera pas un système mathématique de points de mouvements par type de terrain qui va déterminer en combien d’actions vous allez pouvoir y arriver mais un jet de dés qui vous autorisera ou non à y aller.  Marrant 🙂

Votre héros va rencontrer des paysans, des sorcières, des monstres, des quêtes, des objets,… tout cela pour progresser dans ses différentes capacités pour devenir plus intelligent, pour marcher plus vite, pour avoir plus d’esprit, pour gagner certaines habilités et surtout pour … être plus fort !  Pour l’emporter il va falloir combattre le grand méchant boss de la fin de l’un des 2 scénarios proposés dans le boite (un scénario peut facilement être joué plusieurs fois).  Ceci ouvre bien entendu la porte à des extensions où d’autres scénarios pourront être proposés…

Faire évoluer son personnage au fil des quêtes, des achats et des rencontres est assez sympa même si un joueur peut pester contre la malchance des dés, des jets ou des cartes.  De plus, le jeu est assez solitaire et l’interaction entre les joueurs minime car elle se limite à la course à certaines quêtes communes qui n’intéressent pas nécessairement tous les joueurs.  Enfin, les capacités des différents héros sont mal équilibrées et un héros aura plus facile à évoluer que d’autres.  Il peut s’en dégager certaines frustrations et un joueur peut très rapidement être largué à cause de la mal chance de la pioche, des dés ou des capacités ridicules de son héros.  Et jouer 3 heures de jeu en étant frustré les 2 dernières heures est moins amusant.

Le système de combat est assez amusant et original.  Les héros et les monstres vont lancer en l’air un certain nombre de jetons de combat 2 faces.  En fonction des faces visibles après lancement, ils vont réaliser les actions de combats : attaquer, bloquer, retourner un de ses jetons, relancer un jeton adverse, réaliser une action spéciale.

Runebound est un jeu d’aventure pur jus.  Son côté épique et thématique est très bien foutu bien que je lui préfère, sur ce plan-là, l’excellent Andor.  Le hasard est présent à tous les niveaux et il faut oublier tout aspect gestion pour se plonger dans ce jeu de découvertes assez proche des jeux de rôle.  Même s’il provoque certaines frustrations, on appréciera surtout l’histoire qu’on vivra durant les 3 longues heures du jeu.


Ren:   8,5/10

Aventures. Quêtes. Monstres. Trésors. Baston. Voici le menu tout à fait classique d’un bon jeu d’aventure. Vous cherchez tout ça? Vous êtes tombés à la bonne adresse! Dans Runebound chaque joueur incarne un aventurier qui va devoir écumer le royaume de Terrinoth pour réaliser des quêtes, explorer, bastonner, et au final réaliser l’objectif ultime lui permettant de remporter la partie (dans notre partie, régler son compte à Margath, le dragon malabar). 🙂

Au cœur du jeu, les 3 actions qu’on peut réaliser à chaque tour, parmi les 5 possibles:

1. se déplacer, via un système de dés avec les faces représentant les différents types de terrain, donc avec de l’aléatoire, mais raisonnable.
2. acheter du matériel rendant le héros plus puissant (seulement possible dans les villes)
3. partir à l’aventure (j’y reviens – coûte 2 actions)
4. se reposer, ce qui permet de récupérer des points de vie ,tous si on est dans une ville, un nombre dépendant des dés si on est dans le monde sauvage.
5. s’entraîner, ce qui permet de tirer des cartes abilités, qui permettront de rendre votre héros plus puissant.

Partir à l’aventure (le coeur de l’affaire quand même!) revient à tirer une carte aventure (selon l’endroit où on se trouve, on sait à l’avance quel type de carte on devra tirer). Il y en a de 3 types: évènement, quête ou ennemi.

Evénement : on lit la carte, et on choisit une des 2 options pour la « résoudre ». Très souvent une des deux options sera de realiser un test d’abilité, i.e. tirer un nombre de cartes du deck égal au niveau dans l’abilité testée (il y en a 3, corps, intelligence, esprit). Si au moins un symbole succès (une petite étoile) est présent sur une des cartes tirées le test est réussi. Vous pouvez également tirer des cartes supplémentaires en payant chaque fois une carte de votre main.

Quête: on reçoit une quête liée à un ou deux hexagones sur le plateau. Une fois à l’endroit dit on doit remplir certaines conditions en lançant les dés de déplacement, ce qui permettra d’obtenir des bonus.

Ennemi: pas besoin de longs discours, on va devoir taper! Les combats se résolvent avec un système de jetons qu’on va lancer. Puis on va regarder qui a l’initiative (selon les symboles présents sur les jetons) puis appliquer les dégats. Si vous tuez l’ennemi vous aurez une récompense. Si vous êtes tués vous n’êtes pas vraiment mort, mais blessé seulement (pour les plus cultivés d’entre vous), et vous devrez vous reposer avant de repartir à l’aventure.

Ajoutez à ça des cartes histoire qui vont déclencher quelque chose plusieurs fois dans le jeu, un plateau absolument magnifique, une chtite dose de hasard non négligeable quand même (dans les déplacements et les combats) et vous obtenez un très bon jeu d’aventure, bien immersif. Et on a eu la peau de Margath!


 

SONY DSC

 

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

4 de réponses

  1. SwatSh dit :

    C’est cool ça. Content que Vin d’jeu t’ait aidé dans tes choix et que tu apprécie le jeu qui est, il est vrai, bien différent.
    Amuse-toi bien

  2. Tristan dit :

    Exact, parfois on essaie de lire entre les lignes pour avoir la réponse qu’on aimerait entendre… 😉 Cela dit vu votre avis plutôt positif j’ai eu envie de l’essayer, bien m’en a pris vu qu’ils nous a plu. J’en ai donc fait l’acquisition.
    À bientôt!
    Tristan.

  3. SwatSh dit :

    Il te suffit de lire notre avis Tristan ;-€
    Amuse-toi bien

  4. Tristan dit :

    Salut à tous! J’aimerais bien un jeu d’aventure un peu narratif et du coup j’ai acheté, il y a quelques temps, les contrées de l’horreur. J’aurais du écouter votre avis et ne pas l’acheter, je n’ai pas du tout aimé. 2 actions, puis le jeu joue pendant 5 minutes.
    Runebound est-il dans la même veine ou bien on a plus de liberté? Le hasard est-il prépondérant?

    Merci et à bientôt!
    Tristan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *