• Hit Z Road - FICHE DE JEU
  • 9

Hit Z Road

Note moyenne
7.00
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 10' - Partie: 50'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

1333 Hit Z road 1

Tapimoket:  7/10

Cette fois, les space cowboys descendent une nouvelle fois de leur navette pour nous faire combattre quelques humains qui ont mal fini. Je ne parle pas de l’équipe de Vin d’jeu dont les cerveaux ont déjà grillé depuis bien longtemps, mais de zombies prêts à vous empêcher de vous balader tranquillement sur la route 66. Enfin, on le suppose puisque Hit Z Road s’est longtemps nommé Route 666. Très bien réalisé, le jeu se présente sous la forme d’une histoire racontée par un gamin, Martin, et de son idée de créer un jeu à propos de son voyage. On devine d’ailleurs qu’il s’agit de Martin Wallace plus jeune, l’auteur du jeu, bien sûr. Il faut dire qu’on lui doit de nombreux titres, dont certains sont des hits ludiques : Age of steamRunebounda few acres of snow et le récent Via nébula, également édité par les Space Cowboys…

Mais qui es tu ?

Ici, chaque joueur va incarner un groupe de personnes en voyage depuis Chicago vers la Californie mais dans un monde apocalyptique truffé de Zombies. Ainsi chaque joueur disposera d’un meeple à sa couleur et de 4 autres de couleur neutre (qui mourront les premiers). Chacun aura également à sa disposition quelques ressources pour survivre à savoir 4 lots de munitions, 4 lots d’essence et 4  jetons d’adrénaline. Ces jeton seront représentés sous forme de capsules, ce qui ne manquera pas de donner un certain design au jeu. Enfin, on aura, au début, une carte, au format « carte de visite », permettant de connaître l’ordre du tour. Au début ce sera une donne aléatoire, mais par la suite, cet ordre sera déterminé selon vos enchères…

Bon… On y va ? Parce que là, les zombies ont fini de bouffer le voisin…DSC03475

Comme je l’ai dit, le jeu s’appuie sur un voyage. Celui-ci sera représenté par des cartes, divisées trois pioches. La progression deviendra de plus en plus risquée. On commencera donc dans le soft pour finir dans le hard (Je parle du niveau, comprenons nous bien). A chaque tour, on va alors piocher plusieurs paires de cartes qui seront installées par deux, donc, au centre de la table. Ces duos de cartes représentent les différentes routes qui pourront être choisies par les joueurs. Chacun ne pourra en prendre qu’une paire. Bien entendu, certaines routes offriront des ressources (Munitions, Carburant, Adrénaline,…) mais aussi l’occasion de lier connaissance avec des décérébrés prêts à goûter vos intestins… Parfois, sous forme de horde.

C’est la plus grosse qui commence…

DSC03477Pour se départager les routes, on entame alors une phase d’enchères. Celles-ci sera faite à partir de vos ressources, justement, quel qu’elles soient. L’enchère ne s’arrêtera que si tout le monde a décidé d’en rester là. Sinon, on peut toujours miser, mais jamais reculer. Une fois celle-ci établie. Elle nous donnera d’abord le prochain ordre du tour, et celui qui a le plus misé prendra alors la première place pour le tour suivant. On récupère alors la carte de sa prochaine position, et ainsi de suite… Non seulement, l’ordre est changé, mais le nouveau premier joueur choisit également l’une des routes proposées. On pourrait ainsi éviter les zombies, mais certaines cartes apportent des points comme indiqués dessus. Et c’est justement ces points qui vous feront gagner à condition d’arriver en vie. On procède ainsi, jusqu’à ce que tout le monde prennent une route…Bien entendu, vous risquez de prendre la route la plus difficile, si vous êtes le dernier à choisir.

Ils n’ont pas l’air sympa, ceux là DSC03478

Pour chacune des cartes, il faudra résoudre ce qui est indiqué dessus. On commence toujours par prendre les ressources, s’il y en a. Ensuite, certaines cartes auront des événements divers comme par exemple « Vous perdez un personnage »; Pan ! comme ça. Enfin, certaines cartes vous obligeront à combattre des zombies. Comme ils sont voraces, on va alors avoir la possibilité de leur tirer dessus avant de leur faire la bise. Pour cela, on lance des dés de combats. Et c’est là qu’il faut dépenser des ressources de munitions. Chaque jeton, vous donnant la possibilité de jeter une paire de dés. Nos amis les morts vivants iront alors rejoindre l’enfer pour chaque symbole de « cible »obtenu. Bien entendu, on n’est pas obligé de tirer (ou bien on ne peut pas, faute de jetons « munitions »).

On s’barre ?

Après le tir, deux choix s’offrent alors à vous. Tout d’abord, la fuite qui, pour deux carburants, vous permettra de vous enfuir, mais, hélas, en abandonnant la carte et les points indiqués dessus. L’autre solution sera d’offrir de jolis coups de battes de baseball, couteaux, tire-bouchons et autres joyeusetés  pour éclater la tronche des zombies. On lancera alors autant de dés que l’on a de survivants dans son groupe de meeples. Il va de soi qu’on a intérêt à être encore nombreux. Cette fois les dés donnent plus de résultats, puisqu’on pourra perdre des meeples sauf si on a des jetons « adrénaline ». Certaines cartes seront des « hordes », on utilisera alors des dés plus puissants pour les zombies.

DSC03479Marche ou crève !

Bien entendu, il faudra arriver au bout du voyage. Sinon on sera tout simplement éliminé du jeu, si on a plus de survivants. Si plusieurs joueurs arrivent au bout, on les départagera alors avec les points.

Mon avis ?

Hit z Road n’innove pas vraiment dans le thème puisque de nombreux éditeurs (et jeux) ont déjà exploité le filon des zombies. Concernant la mécanique, c’est un mélange entre le jeu d’enchères et jeu de dés en essayant d’équilibrer ses ressources entre les deux. Pas de trucs vraiment extraordinaires, mais c’est toujours marrant de dézinguer des zombies. Bien entendu, il faut quand même avoir un peu de chance aux dés. Personnellement, comme je ne l’ai pas (cette chance), j’utilise une méthode qui me fait très souvent gagner lorsque je croise des joueurs pour leur première partie…

J’ai trouvé les événements très (trop) punitifs. Ainsi on sera très content d’avoir un jeton événement, mais au final on apprendra vite qu’il vaut mieux les éviter. Enfin, je regrette un peu qu’un joueur, éliminé, soit obligé de quitter le jeu et n’a plus qu’un rôle de spectateur (ou encore faire le café comme indiqué dans la règle) . Ceci dit, le jeu est très simple et s’explique en quelques minutes ce qui est un atout dans le monde ludique. En effet, n’importe qui peut y jouer (sauf les enfants peut être, vu le thème). Comme les Space cowboys savent si bien le faire, il bénéficie surtout d’un très beau travail d’édition, un peu trash, que j’aime beaucoup.


DSC03473

 

 

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

9 de réponses

  1. tapimoket dit :

    Bonjour Dumas, désolé pour ma réponse tardive.
    Un jeton adrénaline peut être dépensé pour un dés affichant un éclair (opportunité) pour tuer un zombie en corps à corps uniquement.
    Quand je dis uniquement, ça ne marche pas pour les événements du texte de la carte, il faut ignorer le résultat opportunité du dé…

    En espérant que j’ai bien compris la question

  2. Dumas dit :

    Je suis d’ accord avec vos avis
    Mais venant d’acquérir le jeu en occasion l n’y a as longtemps
    Je voudrais juger encore
    Tout en ayant un problème qui me chagrine
    Puis je échanger une Adrélaine pour garder un sujet sur n’importe quel cas (Perte sur une carte -comme perte en combat)
    Je ne sais pas si je me suis bien exprimé
    Mais en bref je peux éviter la perte d’un individu de mon groupe contre une Adréaline

  3. tapimoket dit :

    Hey Chaps…. Tu pourrais donner ton avis include ? PS : j’adore tes vidéos, chap…O !

  4. ThomVDH dit :

    Comme tous les jeux des SC, Hit Z Road a été surmédiatisé… Mais au final, je le considère comme un jeu moyen comme il y en a tant d’autres et qui n’aurait pas connu de succès s’il n’y avait pas eu les SC derrière.
    Le matos hors-normes est nickel (c’était un gros risque), mais le matos malheureusement ne fait pas tout dans ce jeu que je considère assez mal ficelé (effet win-win / loose-loose, trop de hasard, éviction des joueurs de la partie).
    Bref, une fois de plus j’ai bien fait de ne pas céder aux louanges de nombreux médias ludiques et des fan-boys.
    Merci TapiMoket pour cet avis honnête.

  5. chaps dit :

    Oups j’ai validé trop vite… Et puis je le trouve tellement répétitif que je m’endors… A moins qu’un joueur me réveille en mettant l’ambiance 😉

  6. chaps dit :

    Oui, bien sûr comme tout avis il est personnel, mais en jeu d’apéro j’en préfère d’autres, comme Fuse par exemple.

  7. Lapinesco dit :

    Ok pour win-win et loose-loose, mais pour un jeu d’apero zombie cela ne me gene pas 🙂

    Et oui pour l’edition, clairement une des plus belles realisations de ces dernieres annees !

  8. chaps dit :

    plutôt d’accord sur l’effet loose-loose mais aussi win-win… ça marche dans l’autre sens… Hit Z road ne me plait pas, en fait je pense qu’il faut des joueurs qui mettent l’ambiance autour de la table, sinon je ne vois pas d’intérêt de ce jeu. Oui, oui je suis un peu dur 😉

  9. _blank dit :

    Je lui ai trouvé un côté injuste. Le joueur qui est un peu en retard niveau ressources a des chances de se faire refiler la route la plus difficile, où il va dépenser plus de ressources que les autres, le mettant encore plus en retard, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *