• Shadowscape & Heroes of Mistfall (+ vidéo) - FICHE DE JEU
  • 2

Shadowscape & Heroes of Mistfall (+ vidéo)

Note moyenne
7.75
(2 notes)
Mise en place: 20' - Règles: 30' - Partie: 135'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Crowfunding
Age minimum: 13
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
pub pub

1369-shadowscape-1

SONY DSC

SwatSh8/10

Lors du salon d’Essen, nous avons eu la chance d’acquérir Shadowscape, un jeu que NSKN va sortir le 14 Novembre sur la plateforme Kickstarter.  Ici le lien vers la page kickstarter.

Shadowscape est le dernier jeu de Błażej Kubacki, l’auteur de Mistfall.  Shadowscape se situe d’ailleurs dans le même thème.  Chaque joueur est représenté par un héros perdu dans un donjon souterrain et dont l’objectif est de réussir des quêtes et de tuer le Dungeon Lord.

Le jeu est asymétrique puisque chaque héros a des capacités différentes ainsi que des cartes action différentes.  Ce sont d’ailleurs ces cartes action qui sont au cœur de la mécanique originale et Européenne de Mistfall.  Chaque héros a ses propres 4 cartes action qu’on place face visible devant soi.  Chaque joueur joue à son tour et réalise 2 actions principales.  Réaliser une action nécessite de choisir une de ses 4 cartes action, réaliser le texte de la carte et retourner la carte sur son autre face.  Et là déjà c’est génial !  Les actions sont écrites sur les 2 faces des cartes action.  Ainsi, lorsqu’on réalise une action et qu’on retourne sa carte, l’action écrite au verso devient disponible pour le tour suivant.  Il vous faudra bien gérer ces actions !

De plus, chaque action a une valeur et peut être boostée par les cartes que vous avez en main.  Ainsi, si, par exemple, on cherche un trésor de valeur 4 et qu’on dispose d’une action « Search 1 » (qui veut dire qu’on ne peut chercher qu’un trésor de valeur 1), il va falloir booster votre action à +3 pour pouvoir acquérir le trésor de valeur 4 se situant dans la salle où vous êtes.  Chaque action indique le symbole capable de la booster.  Si on dispose de cartes sort dans sa main avec ce symbole, on peut les défausser pour booster l’action.  C’est ici le seul élément aléatoire de Shadowscape.  Il vous faudra piocher les bonnes cartes sort vous permettant de booster les actions voulues.
SONY DSC

Les actions possibles sont :
Se déplacer du nombre de cases égal à sa capacité de déplacement (classique)
Chercher un trésor à condition d’avoir une valeur de recherche boostée égale à la valeur du trésor
Combattre un ennemi à condition d’avoir une valeur d’attaque boostée égale à la valeur du bouclier ennemi
Piocher des cartes sort pour pouvoir booster ses autres actions
Se soigner pour retirer des blessures.  C’est le troisième élément que j’ai adoré dans Shadowscape.  A la fin de chaque tour, on va tirer une carte qui va indiquer lequel des 3 types de monstre va se déplacer et attaquer ce tour-ci.  Ensuite, chaque monstre du type tiré va se déplacer selon un mouvement très précis et va attaquer un héros qu’il croise sur son chemin.  Même si rien n’est laissé au hasard, il est très difficile de prévoir ce type de déplacement et on se retrouve des fois face à l’ignominie sans avoir pu s’y préparer 😉  Lorsqu’un monstre attaque un héros, il va lui infliger des blessures.  Le joueur contrôlant le héros va décider comment il répartit ces blessures entre son héros et ses cartes action.  Et ça peut faire mal car chaque carte action avec un point blessure ne peut plus être activée.  Il va falloir se soigner si on veut pouvoir réutiliser sa carte action.  Ce système est génial surtout qu’il permet aux héros de ne jamais mourir.  On restera vivant du début à la fin de la partie mais de temps en temps il vous faudra vous soigner si vous voulez pouvoir réaliser des actions efficaces 😉
SONY DSC

En plus de ces actions de base, on peut réaliser jusqu’à 2 actions optionnelles par tour à choisir entre :
Jouer une carte sort pour profiter de son texte.  Là aussi c’est bien vu car les cartes sort ne servent donc pas uniquement à booster vos actions mais également à profiter de leur texte.  Les choix ne vont pas toujours être faciles tant l’option de booster est importante et tant le texte de certaines cartes peut être avantageux.  On aurait cependant aimé voir plus de variété dans l’effet de ces cartes qui consiste principalement à bouger des dalles du donjon ou à déplacer des bestioles et les faire attaquer.
Acquérir une nouvelle carte.  Cette action est également géniale car elle permet d’acquérir une carte parmi 3 types de cartes.  Pour chaque type de carte, on dispose 4 cartes face visible.  On a donc 12 cartes face visible à notre disposition.  Bonjour les choix !  Les 3 types de cartes sont :

SONY DSC
1) Les cartes action supplémentaire
Elles permettent de gagner une action en plus que les 4 actions de base.  C’est vraiment bien vu de pouvoir gérer ses actions dans Shadowscape.  Et cette action supplémentaire (recto/verso) est souvent très intéressante.  Il est juste dommage qu’on ne puisse avoir qu’une seule action supplémentaire.  On ne va donc pas beaucoup faire évoluer ses actions disponibles puisqu’après une, on n’aura plus le droit d’en gagner une nouvelle (sauf en rendant l’ancienne inactive).  De plus, cette carte coûte très cher et il ne sera pas rare de voir les joueurs s’en passer complètement.

2) Les cartes équipement
Elles sont primordiales à votre progression dans Shadowscape.  Elles vont vous apporter plus de force contre vos ennemis et plus de capacités diverses.  Il est juste dommage qu’elles coûtent si cher.  Vous allez devoir défausser un trésor chèrement acquis et il n’est pas rare de voir un joueur finir le jeu sans aucun équipement.  C’est d’autant plus dommage que ce sont eux, les équipements, qui vont apporter de la progression dans le jeu.
SONY DSC

3) Les cartes quêtes
Ce sont elles qui vont apporter la tension nécessaire au jeu.  Ce sont des cartes objectifs très originales.  Elles indiquent un endroit où il faut que votre héros se rende et une condition : avoir battu tel type d’ennemis, avoir un trésor,…  Si on remplit les conditions, on gagne la carte quête et on retourne la suivante de la pioche.  C’est pour ces quêtes que les joueurs vont se battre et courir au plus vite.  Comme ils sont visibles par tous les joueurs, ils vont apporter une certaine tension au jeu.  De plus, ce sont elles qui vont rythmer la partie puisque parmi elles se trouvent le Dungeon Lord qu’il va falloir battre pour mettre un terme à cet enfer et à ce jeu 😉

 

 

 

SONY DSCHeroes of Mistfall
Notez que vous pouvez acquérir, séparément, une boite comprenant les 13 héros de Shadowscape en minature.  Voyez comme ils donnent bien sur le jeu.  C’est évidemment un gadget dont on peut se passer mais tout geek, comme nous 😉 ,  qui se respecte, ne pourra pas se passer de jouer avec 😀

Shadowscape est une belle réussite très originale pour un jeu de donjon.  Avec Dungeon Twister, c’est un des seuls jeux de donjon où ni les déplacements ni les combats ne se déroulent avec de l’aléa provenant de cartes ou de dés.  Tout comme dans l’excellent Mage Knight, quand on attaque un ennemi, on est certain de l’issue du combat.  On aurait préféré un peu plus de variété dans les effets des cartes et une difficulté moins importante dans l’action de récolte de trésor qui aurait permis de plus facilement faire évoluer son héros.  Et tant qu’on n’arrive pas à faire évoluer son héros, le jeu peut être un peu répétitif.  Shadowscape propose 2 jeux en un puisqu’on peut y jouer aussi bien en compétitif qu’en coopératif.  Shadowscape est une belle réussite grâce à ses différents mécanismes originaux et qui s’imbriquent bien entre eux.  Le système de cartes action est tout simplement génial et pouvoir ajouter une nouvelle action est excellent.  La mécanique de boost est également très bien vue bien que ce soit la seule qui soit soumise à l’aléa de la pioche.  La méthode d’acquisition des cartes offre des choix très importants et inédits dans ce type de jeu.  La course aux différentes quêtes disponibles entre les joueurs apporte une belle tension entre les joueurs.  La gestion des blessures est également très importante et originale vous empêchant d’être écarté de la partie ou de tout perdre en repartant à zéro.  Non, être couvert de blessure vous ralentira mais ne vous arrêtera pas.  Vous êtes un héros oui ou non ?


???????????????????????????????

Pascal    7,5/10

Shadowscape tient dans une toute petite boîte.  On est en effet en face d’un jeu de cartes.  25 cartes pour représenter le donjon au milieu de la table, des cartes d’action pour chaque joueur et encore des cartes pour les bonus d’équipement, de quêtes et d’actions supplémentaires.

Grâce aux cartes actions, les joueurs vont déplacer leur héros dans le donjon pour tenter de combattre les monstres et autres adversaires, de découvrir des objets.  Le thème n’est donc pas vraiment original.  Les originalités sont donc à chercher ailleurs…

Dans le jeu, il n’y a pas de dés : les combats se déroulent sans élément aléatoire.  Assez remarquable pour un jeu de combat !  Les actions que vous effectuez peuvent être boostées par les icônes présentent sur les cartes actions et/ou les cartes acquises.  Il est donc primordial d’obtenir les bonnes cartes avant les autres joueurs.

Au chapitres de regrets, je citerais un donjon assez sombre, où les héros et les monstres ne ressortent pas assez (trop ton sur ton).  Et également, une certaine difficulté à obtenir les cartes supplémentaires, pourtant nécessaires pour prétendre à la victoire !  Les tours s’enchaînent donc et se ressemblent un peu trop…


SONY DSC

 


Vin d’jeu d’vidéo: La dégustation en 8 minutes de Shadowscape par SwatSh

 

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

2 de réponses

  1. SwatSh dit :

    En effet ducasse. L’éditeur est par contre ouvert à donner tout le support technique nécessaire pour une traduction fanmade.
    Amuse-toi bien

  2. ducasse dit :

    Merci pour la description. ça donne envie mais il n’y a apparemment de VF :((

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *