• Bios: Genesis (+ video) - FICHE DE JEU
  • 18

Bios: Genesis (+ video)

Note moyenne
8.50
(1 note)
Mise en place: 10' - Règles: 40' - Partie: 120'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s): ,
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1404-bios-genesis-1

chaps-1

Chaps: 8,5 /10

Bios Genesis un OLNI de Phil Eklund, nous allons voir la vie apparaître sur Terre, rien que ça… Basé sur de solides connaissances  scientifiques, nous avons ici un jeu au thème fort, très fort, primordial, fondamental, qui fait le jeu ! Et qui dit vie dit hasard et brutalité, vous serez prévenus. Pour expliquer ça… ça va être un peu long et je vais pourtant faire dans le succinct…

De quoi est fait la vie ? De Kubenbois voyons ! 🙂

Nous allons jouer avec des cubes en bois qui représenteront des molécules prêtes à interagir entre elles pour former la vie. Puis ces mêmes cubes, une fois la vie présente sous forme de bactéries, représenteront des chromosomes, offrant des fonctions, des capacités à nos bactéries. Enfin si des macroorganismes se forment (avec plusieurs cellules que l’on verrait à l’œil nu) ces cubes représenteront des organes.
Ces cubes passent donc de matière inerte à chromosomes de Bactéries puis à organes de Macroorganisme (aquatique puis éventuellement terrestre).
Nous disposons aussi de petits domes en bois, des « Bionts », qui représentent la même chose que les cubes mais en plus indispensable : des molécules qui travaillent déjà ensemble, organisées, des chromosomes pour les microorganismes ou pour les macroorganismes un marqueur trophique (matérialisant le niveau du macroorganisme dans la chaîne alimentaire). Sans Bionts pas de vie.
Enfin des disques représentent des catalyseurs, ce sont des molécules qui facilitent grandement les réactions chimiques, indispensable à la vie. D’un point de vue mécanique c’est la « monnaie » du jeu.
1404-bios-genesis-2
Les cubes et les disques sont dans un pool commun, chaque joueur a à lui 3 Bionts (Ils représentent les joueurs). Tout cela est de 3 couleurs : Bleu pour les molécules de l’information (plus tard équivalent de l’ADN et tout ce qui va avec), vert les molécules de stockage de l’énergie (plus tard Chlorophylle et autres pigments), jaune des molécules lipidiques (futures parois des bactéries), rouge les protéines (la future machinerie cellulaire).

OK, j’ai une migraine comment on gagne ?

En créant la vie en 3 étapes : de l’inerte à une bactérie – d’une bactérie à un macroorganisme aquatique puis éventuellement terrestre. Pour les macroorganismes il y a 2 chaines trophiques (aquatique et terrestre) et pour chacune 3 places hiérarchiques (carnivores, herbivore…). Il y a un décompte de points de victoire mais au final le vainqueur sera présent dans l’étape la plus avancée réalisée. Si un seul joueur a fait un macroorganisme il gagnera, si plusieurs l’ont fait, tout dépendra de la place dans les chaines trophiques pour ces joueurs.

1404-bios-genesis-3

On y va ! Pas à pas ! Un pas = 200 millions d’années…

On va suivre les ères géologiques de l’apparition de la Terre à -650 millions d’années. Ceci grâce à des cartes que l’on retourne, une carte par tour, chaque carte (tour) représente 200 millions d’années et décrit les évènements qui surviennent et vont directement impacter la vie naissante durant le tour. Quand toutes les cartes sont passées, la partie est finie.
Les évènements représentent le climat et… des vacheries : pic d’UV, d’oxygène (toxique pour les premiers organismes), choc thermique… et autre cruautés de la Terre primitive qui va vous compliquer la vie, enfin la vie… si tant est qu’elle soit apparue et qu’elle se soit maintenue… 😉

1 – Je dis « Que la vie soit » ! Et la vie fut ! Ou pas…

Il y a 5 tas de grandes cartes représentant les 5 milieux où la vie peut se développer (l’espace, l’océan, la zone côtière et la zone terrestre). Chaque grande carte représente un refuge possible pour la vie (3 à 5 refuges par milieu : Fumeurs noirs sous-marins, monts d’argile…). Chaque carte évènements du tour nous dira quels milieux sont actifs et dans les milieux actifs si des refuges sont révélés. Chaque refuge démarre avec un certain nombre de cubes de couleurs spécifiés, molécules pour l’instant désorganisées, inerte (chaque refuge a une zone de matière organisée et une zone de matière désorganisée où on met les cubes).

1404-bios-genesis-4

Là, première étape, chaque joueur va pouvoir poser un de ces Bionts dans un milieu actif sur un refuge dans sa zone organisée. En plus on peut poser ses catalyseurs (disques) sur un ou plusieurs refuges, ce qui stabilisera les molécules et contrera le cruel hasard de la désorganisation, vous allez voir.

Puis on jette des dés 6 (leur nombre dépend de la quantité de matière organisée présente). Selon le refuge et la température actuelle de la Terre (carte évènement) on va pouvoir organiser de la matière (des cubes passent de la zone désorganisée à la zone organisée) ce qui augmentera le nombre de dés pour le prochain tour. Mais si on fait des 5 ou des 6 voire des 4 pour certains refuges de la matière se désorganise… Variant d’un refuge à l’autre ces vacheries sont blocable grâce à des catalyseurs ! Poser des catalyseurs permet d’empêcher par exemple qu’un 5 désorganise un cube. Les Bionts sont de la matière organisée, ils peuvent retourner à leur propriétaire… Mais à chaque fois que ça désorganise on gagne un disque catalyseur, donc au début ça foire mais on engrange du catalyseur avant d’en avoir assez pour les poser sur un refuge, le « stabiliser » sans craindre de voir la matière se désorganiser, très important !1404-bios-genesis-5

En plus on peut être plusieurs sur un refuge (Bionts) et là un calcul de majorité entre en jeux, je ne le détaille pas mais cela amène de la réflexion dans le choix des refuges où poser nos Bionts et de la concurrence. Ce point est très sympa à jouer car qui a la majorité dirige le refuge, mais qui ne l’a pas gagne les catalyseurs…
Et donc on va en plaçant Bionts et catalyseurs avoir des refuges où la matière s’organise, où dans la zone organisée de la carte les cubes s’accumulent à coté du ou des Bionts. Dès que l’on fait un double avec les dés on peut créer la vie. Pour cela on prend la carte refuge et on la retourne, derrière une bactérie est dessinée, on la place devant soi, c’est notre bactérie, à nous, notre bestiole unicellulaire issue de la boue ! C’est beau non ? Non ? Mais si ! Et on va prendre tous les cubes organisés et Bionts et les poser sur les zones de couleurs correspondantes sur la bactérie. Ce sont les chromosomes apportant des facultés à votre bactérie, point fondamental : Ne faites pas une bactérie avec 2 pov’ cubes, elle ne résistera pas longtemps au milieu hostile de la Terre primitive, le timing est très important !
Donc du hasard oui beaucoup, mais à vous de bien gagner des catalyseurs et de les employer à bon escient pour sécuriser un milieu puis de déclencher une vie qui soit suffisamment résistante ! De la stratégie dans ce monde de hasard brutal ! ET bien sûr du thème toujours et encore… Moi j’aime, d’autres moins bloquant sur le hasard qui peut être cruel.

1404-bios-genesis-6

2 – La vie d’une bactérie est précaire …

Donc le tour commence, on tire une carte événement, on place des Bionts, on lance les dés pour les refuges. Puis s’il y a des bactéries on lance les dés du hasard de la vie sur nos bactéries (non, ces dés ne représentent pas Dieu, il ne serait pas aussi cruel…), c’est le « Darwin roll » qui impacte tous les organismes (1 jet par micro et macroorganisme) :

Là si vous faites des 1 et avez des cubes/Bionts (chromosomes) rouge, le métabolisme de votre bactérie produit… Des catalyseurs ! Vous gagnez des disques, si vous faites des 5 ou des 6, aïe… Erreur de copie de votre ADN… Vous devez… défausser un cube/Biont (chromosome) de votre bactérie ! Une faculté de moins ! SAUF si vous avez des cubes/Bionts (chromosomes) bleus sur votre bactérie, molécule génétique qui stabilise votre ADN, chaque bleu annule un 5 ou un 6… ET si vous aviez des cubes/Bionts (chromosomes) jaune, lipide des parois vous filtrez ce qui rentre dans votre organisme et donc vous pouvez rejeter un dé par cube/Biont jaune ! Et oui, faire une bactérie sans bleu (génétique) ni jaune (lipide) est voué à une destruction rapide, du coup un peu de stratégie pour compenser le hasard et toujours du thème plein les mirettes…

1404-bios-genesis-7

2 bis – L’avenir est au changement !

Bon, évènements, placement de Bionts, jet de dés pour les refuges puis pour les bactéries (et macroorganismes) et maintenant étape suivante du tour ? Muter ! On peut en utilisant des catalyseurs (de la bonne couleur) gagner des cartes mutation génétique qui sont disposées en regard des 5 milieux. Le milieu est actif (ou bien c’est le milieu d’origine de votre bactérie) ? Vous avez un catalyseur de la bonne couleur ? Mutez ! (achetez une carte mutation avec votre catalyseur). Vous posez la carte près de votre bactérie et elle gagne un chromosome donc un cube d’une des couleurs ! C’est comme cela qu’on en rajoute en plus de ce qui vient du refuge d’origine et que l’on se protège ! Et elle gagne en plus des capacités spéciales, je ne vous les décrits pas, mais elles vous facilitent toute la vie, indispensable, donc double effet bonus : des capacités et des cubes en plus.

Donc la voie du succès est au bon démarrage d’une bactérie avec suffisamment de chromosomes (cubes) venant de la matière organisée d’un refuge et le gain rapide de mutations ! Sinon vous serez la proie du hasard et le hasard dans Bios Genesis il a de grandes dents…
En plus autre action possible, la mutation mute, (on retourne la carte mutation), en payant en catalyseur, on regagne un nouveau cube en plus et de nouvelles facultés, ho… Le joli cercle vertueux. Vous voyez on peut s’en sortir !

1404-bios-genesis-8

3 – Mieux qu’une bactérie, une algue !

Toujours dans la même étape du tour on peut aussi passer de la bactérie à… un macroorganisme (ne vous affolez pas, un coquillage, une algue, des p’tits trucs de débutant dans la vie en somme…). Le jeu comporte plusieurs cartes de macroorganisme aquatiques (on commence dans l’eau!). Pour évoluer et prendre une de ces cartes il faut répondre à un prérequis qui dépend de la carte macroorganisme : un certain nombre de cubes des différentes couleurs. Donc vous faites muter votre bactérie pour les bienfaits des capacités apportées et l’aide des cubes mais aussi pour avoir le bon set de cubes (chromosomes) pour pouvoir prendre la carte macroorganisme convoitée : stratégie et concurrence entre joueurs forcément !
Une fois développé on pose la carte macroorganisme et là à nouveau grâce à des catalyseurs on va pouvoir prendre des cubes et les poser dessus, aux emplacements réservés, ces cubes représentent des organes et… Il vous fournissent des capacités comme les mutations pour les bactéries !

4 – Terre ! Terre !

Et toujours dans cette même phase du tour (mais c’est une action au choix pas tout en même temps..) si vous avez rempli tous les organes de votre organisme aquatique vous pouvez retourner la carte et voir apparaître sa version… terrestre ! (un escargot ou une salade par exemple, pas de T-Rex on est à -650 millions d’années béotien !).
Dans le milieu aquatique et terrestre il y a 2 chaines trophiques (allez sur wikipedia pour trophique) et celui qui a le plus de « jaunes+rouges » soit le métabolisme le plus élevé est le plus haut dans la chaine (plus de PVs)! Attention il n’y a que 3 places dans l’eau et sur Terre donc si on joue à 4 on ne tient pas tous dans la flotte, donc parfois on est dernier en aquatique, hop on choppe tous les organes, on devient terrestre et là on est premier !

1404-bios-genesis-9

Voilà ce fut une présentation rapide de Bios Genesis, le jeu est complexe avec du hasard, soyez attentif, si on s’y prend bien le hasard fait mal mais on y arrive, si on s’y prend mal il peut nous empêcher de jouer !
Bios Genesis de par son thème et ses mécanismes est pour moi très bon mais à ne pas mettre entre toutes les mains, car certains joueurs pourront jeter l ‘éponge au bout de plusieurs tours systématiquement mis à bas par le hasard s’ils ne le contrôlent pas correctement… Et bien sur il faut vivre le thème, aimer ça c’est absolument indispensable pour apprécier le jeu.

Beaucoup de mécaniques sont passées sous silence dans cette fiche, un exemple ? Chaque joueur peut en plus gérer un parasite ! Et donc parasiter les êtres vivants des autres joueurs ! Là des mutations du parasite et de son hôte entre en combat pour pourvoir piquer les capacités de l’un et de l’autre (les cubes)…. De la baston ! Encore ? On peut avoir un Biont dans l’organisme d’un autre joueur ! C’est un gêne étranger puis dans un macroorganisme un endobionte ! Encore ? Si on a la bonne mutation, nos Bionts peuvent quitter les microorganismes vivant où ils sont (échange horizontal de gênes), encore ? Non ça suffit maintenant, il ne faut pas abuser des bonnes choses ! Il ne vous reste plus qu’à jouer après avoir passé, avouons-le, l’étape la plus difficile du jeu : la lecture et l’apprentissage des règles…

NB : Il existe une version coopérative dans les règles, mais je ne suis pas un adepte du genre (mis à part Pandémie et Freedom) je la passe sous silence.

Le mot de la fin  ? « Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements. »
Charles Darwin.


1404-bios-genesis-10


1404-bios-genesis-11

 


Vin d’jeu d’vidéo: la bouteille d’1 heure de Chaps

 

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

18 de réponses

  1. T-Bow dit :

    Oui Chaps, on dit la meme chose.
    Mutation parasitee : elle reste.
    Mutation atrophiee : elle degage.

  2. chaps dit :

    @vosamo & T-Bow : Losing mutation cubes to disease does not demote or remove the Host’s Mutations, or affect its Ability icons. However, a lost diseased cube sitting on the Parasite is not useful to the Host. La mutation « vide de cube » reste en place

    @cyrus : merci et oui, la biologie et l’évolution sont des domaines que je connais bien.

    @vosamo bis : même problème, trouver des joueurs… les jeux d’Elkund ont un public, il faut juste les rencontrer 😉

  3. vosarno dit :

    J’en suis à mon 4ème partie et miracle, je ne fais plus d’erreurs de règles. Et surtout, plus je joue, plus j’ai envie d’y rejouer. Seul souci : je suis bien le seul… Les joueurs qui ont joué avec moi n’ont plus envie d’y revenir…. Trop bête…

  4. Cyrus dit :

    Salut !
    « les 5 milieux où la vie peut se développer (l’espace, l’océan, la zone côtière et la zone terrestre) » Ô_o
    « Tout cela est de 3 couleurs : Bleu, vert, jaune, rouge » Ô_o Ô_o
    Bon, tout ça t’a un peu fumé le cerveau apparemment 😀
    Outre ces boutades, je voulais dire merci pour l’article très éclairant et la vidéo qui devrait m’aider pour ma première partie que j’espère faire prochainement 🙂
    Un petit conseil si je peux me permettre, je pense que dans la vidéo il aurait été possible de se centrer plus sur les règles quitte à passer un peu le fluff afin de rendre l’explication plus fluide. Ce n’est que mon avis. Mais je te remercie encore grandement de nous proposer un focus sur un jeu à ce point de niche ! 🙂
    On sent que tu as l’air au fait du sujet, est-ce que tu as fait des études de bio et/ou a un métier en rapport ? J’ai moins même était jusqu’à une prépa BCPST (math sup bio) puis une école d’agro mais j’ai bifurqué (:p) Du coup, je thème me parle 🙂

  5. vosarno dit :

    Après relecture des règles dont les points chauds (mutations, atrophies et parasites) en anglais, je donne mon verdict… T-bow a raison !!! Donc il y a une erreur dans la traduction française : un parasite ne va pas forcément prendre un gène + de la mutation de l’hôte d’une part, et surtout, cette bactérie reste promue si elle l’était déjà ! mais la vie de la mutation dépendra bien en partie du virus de l’hôte. Donc le paragraphe assignation des parasites de la version française est fausse. Voilà, j’arrête avec cela, tout est clair et merci à Chaps d’avoir pris le temps de répondre..

  6. vosarno dit :

    Ah le bordel !! Personne n’est d’accord !

  7. T-Bow dit :

    Pour moi, les living rules et BGG (ici par exemple : https://www.boardgamegeek.com/thread/1689089/newbie-questions) sont tres claires : une mutation qui a perdue tous ses cubes est defaussee.
    Maintenant, perdre tous ces cubes ne veut pas dire carte vide. Si un des cubes de la mutation est stocke sur un parasite, le cube est toujours considere comme appartenant a la mutation, evitant sa perte. Ce qui couvre le cas de l’attaque Red Queen.

  8. chaps dit :

    Bonjour à tous,
    Bios Genesis est très très bien mais brutal, (le dernier d’Elkund, pax renaissance est excellent ). Une fois que l’on a compris les règles et que l’on a la doc en tête la logique est en place et on trouve les infos sans trop de soucis. Pour la VF désolé ça n’arrivera pas. Sinon pour l’hyperparasitisme oui, le parasite pique un cube sur une mutation du parasite parasité ! Pour les mutations : une mutations sans cube n’est en aucun cas défaussée, les gênes apportés restent présents et donc les capacités de la carte restent actives pour le microorganisme même si tous ses cubes ont été parasités. De plus il peut récupérer ses cubes avec une attaque Red Queen, donc si vous virez la carte mutation, où mettez-vous les cubes récupérés du parasite après une Red Queen ? CQFD, on garde la carte mutation. 😉
    En espérant vous aider.

  9. vosarno dit :

    Je suis désolé de poser des questions de règles ici mais le jeu le veut. J’ai tenté une partie hier et nous avons abandonné car dès qu’une mutation perdait ses cubes (par atrophie ou un virus), la mutation était perdue. Ce qui fait aucun microorganisme ne progressait… Donc, au final, voilà ce que je « pense » (car rien n’est clair) : une mutation n’est perdu que si son hôte s’éteint (elle ne part pas même si elle n’a plus de cubes) et un parasite est perdu si son ou ses biotes disparaissent. Car sinon, c’est la valse des mutations. Est-ce que je me trompe car même sur BGG, personne n’est d’accord à cause d’une fichue note dans le glossaire.
    Et enfin, quel temps appliquer quand il n’y a ni soleil ni glace sur la carte événement ?
    Grrrr (et désolé)…

  10. Dumas/poivre dit :

    J’aurais l’avis de Ced1381
    Car l’explication est parfaite mais une fois le jeu à la maison sans règle en VF (walou)
    Une version VF est’ elle prévue ??? car des cartes dans la langue de Molière

  11. vosarno dit :

    Dis donc Chaps : pour faire un hyper parasite, il ne faut pas que le 2ème parasite prenne dans les cubes mutation du 1er parasite ?

  12. Bon… Déjà merci pour ces explications, je ne sais pas si je pourrai sortir un jeu pareil, mais la mécanique est sympa.

  13. vosarno dit :

    C’est quand même fou… parce que le jeu est très logique. Les règles pourraient tout à fait mettre en évidence cette logique. Et ben non ! J’espère que l’auteur n’explique pas son jeu comme cela à ses copains…

  14. SwatSh dit :

    Perso, après avoir dû avaler les règles de Bios Megafauna et de Greenland, j’ai abandonné les Eklund 🙁

  15. Lapinesco dit :

    Oups, j’ai merdouillé, je pensais à Pax Pamir 🙂

  16. vosarno dit :

    Moi j’ai craqué mais il est déjà dur à trouver. La vidéo donne très très envie. Par contre, je ne savais pas que Pax romana était de lui et je trouve ce jeu un peu pénible, comme tous les pax d’ailleurs. Là, le truc le plus pénible, je pense que ce sont les règles : quelle horreur, même en français !

  17. Lapinesco dit :

    Je galère à sortir 3 jeux de l’auteur (High Frontier, Pax Romana et Neanderthal), ça serait vraiment pas raisonnable de craquer, mais il a l’air tellement énorme…

    Je me mate la vidéo de Chaps dès que j’ai 1h peinard !

    Merci à vous

  18. Ced3181 dit :

    Bonjour,
    D’abord bonne année à tous et merci pour votre travail sur ce site.
    En effet, ce jeu est simplement énorme. Savez-vous s’il est prévu une traduction française?
    Bon dimanche ludique
    Cédric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *