• Adios Calavera! - FICHE DE JEU
  • 0

Adios Calavera!

Note moyenne
7.00
(1 note)
Mise en place: 3' - Règles: 3' - Partie: 30'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 2 à 2 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

1654 Adios Calavera 1

tapimoket

Tapimoket:  7/10

Dia de los Muertos…

ou si vous préférez « le jour des morts ». C’est une grande fête au Mexique, où l’on célèbre les morts et, qui a lieu fin Octobre. C’est un peu notre « Toussaint’ mais en beaucoup plus festif. Si je vous parle de cette fête, c’est parce qu’elle est justement le thème de Adios Cavalera ! En effet, dans ce petit jeu pour deux joueurs, les morts et les vivants vont devoir retourner dans leur monde respectif, après une belle journée de fête…

Pour représenter cela, on dispose, chacun de 8 pions, les uns pour les morts et les autres pour les vivants. Ceux-ci sont alors disposés sur un plateau et devront rejoindre l’autre côté du plateau. Le premier truc étonnant est que l’on ne sera pas face à face mais en angle…(Voir les photos) pour se croiser.

Malin comme tout…

Si on se croise, ce n’est pas pour rien, puisque, pour avancer un pion, on compte, en plus les autres pions qui se trouvent sur la même ligne pour obtenir, ainsi, le nombre de case où l’on peut bouger. Par exemple, si mon pion a sur la même ligne deux autres pions (à moi ou à l’adversaire), je peux donc bouger de 3 cases orthogonalement dans les directions de mon choix. Je peux même revenir en arrière… Cela parait tout simple, mais c’est tactique !

Quelques cases centrales viendront en plus, donner un peu de perturbation au jeu. Ainsi la case du milieu ne pourra pas être franchie et, autour, d’elle, on ne pourra pas s’arrêter sur sur certaines autres cases.1654 Adios Calavera 2

Il y avait des VIP à la fête !

Dès que l’on aura compris le principe du jeu, on pourra alors utiliser, sur d’autres parties,  les pouvoirs des pions… En fait, chaque joueur, pourra choisir 4 pions parmi les 8 et les retourner. En effet, de l’autre côté de la face neutre, chaque pion a un pouvoir. Par exemple, le pion « José » pourra donner un de ses déplacements à un autre pion. « Pedro » a une haleine de fromage et personne ne pourra s’arrêter à côté de lui, ou encore, « Cariba », viendra embrasser un voisin et intervertir sa position avec lui, après l’avoir envoûté de son baiser !

Ce choix de 4 pions pourra être fait au hasard, mais il est beaucoup plus intéressant en mode expert, où chacun en choisit un l’un après l’autre. Ainsi Adios Calavera devient non seulement tactique, mais plein de rebondissements.

Mais c’est qu’il est bien, ce jeu !

Adios Calavera est vraiment un jeu malin et tactique qui propose, avec les pouvoirs, une bonne rejouabilité. Avec sa courte durée, on peut même enchaîner facilement plusieurs parties. Je n’ai pas trop accroché aux illustrations, mais le plateau reste agréable. Les aides de jeu sont un peu trop fines à mon goût et donc un poil fragiles… En dehors de cela, le jeu est très sympa et a surtout l’avantage de s’expliquer très vite. Il conviendra à tout public et trouvera aussi tout son intérêt auprès des joueurs amateurs de jeux abstraits.


1654 Adios Calavera 9

 

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *