• Rise to Nobility - FICHE DE JEU
  • 3

Rise to Nobility

Note moyenne
8.50
(2 notes)
Mise en place: 15' - Règles: 35' - Partie: 195'
Catégorie: Expert
Age minimum: 13
Nombre de joueurs: de 1 à 6 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1735 Rise to Nobility 1

 

Swa 15

SwatSh8/10

Après Cavern Tavern, Rise to Nobility est le second jeu de leurs 4 auteurs et de son éditeur Final Frontier Games.   Il y a d’ailleurs un petit clin d’œil savoureux.  Sur le plateau de Rise to Nobility, la Cavern Tavern y est dessinée.  Rise to Nobility se situe donc dans la campagne avoisinante à la Cavern Tavern où on peut réaliser une action : recruter les clients de la Cavern Tavern !  La boucle est bouclée !  La même équipe propose actuellement Robin Hood en financement participatif.  Rise to Nobility est d’ailleurs, lui aussi, issu du crowdfunding mais est également disponible dans nos boutiques préférées grâce à sa distribution Française assurée par les infatigables Pixie Games.

La mécanique centrale de Rise to Nobility est une mécanique de placement d’ouvriers.  Les ouvriers sont représentés par des dés et, en début de tour, tous les joueurs vont lancer leurs 5 dés.  La valeur des dés joue à différents niveaux :

-Les cases actions sont réservées à certaines valeur de dé

Attention, ce n’est pas nécessairement la valeur la plus haute qui est la plus intéressante !  Cette mécanique apporte un certain piment et une certaine tension au jeu car les cases actions sont limitées en fonction de la valeur des dés et vous allez devoir prendre les actions qui vous intéressent le plus avant vos adversaires.

-La valeur totale de vos dés ne peut pas dépasser votre réputation

C’est là l’idée géniale de Rise To Nobility. Si votre réputation est à 15 par exemple et que vous faites 6 + 6 + 3 + 3 + 2.  Votre total fait donc 20.  Vous ne pouvez utiliser que des dés dont la somme ne dépasse pas 15.  Si vous visez les dés de plus grande valeur, vous pourrez en prendre 3 : 6+6+3 ou 6+6+2 et donc réaliser 3 actions, si vous voulez réaliser plus d’actions, vous pouvez choisir 4 dés de plus faible valeur : 6+3+3+2.  Evidemment, vous allez pouvoir gérer votre réputation et l’augmenter en début de partie est un must have…1735 Rise to Nobility 15

Le reste du jeu est de facture plus classique puisque vous allez récolter des ressources pour ensuite les dépenser et gagner des PVs ou d’autres ressources qui vous permettront de récolter encore plus de ressources et de gagner encore plus de PVs.

Les conditions imbriquées

Mais sous ses airs de facture très classique, Rise to Nobility est très exigeant car chaque action nécessite une condition pour être réalisée et ces conditions s’imbriquent l’une l’autre :

  • Pour récolter des ressources il faut payer des pièces et on peut y placer des colons
  • Pour gagner des pièces il faut vendre des ressources
  • Au début de chaque tour nos colons vont nous faire gagner des pièces
  • Pour engager des colons, il faut leur donner les ressources qu’ils demandent et leur avoir construit une maison
  • Pour construire une maison, il faut payer des pièces

1735 Rise to Nobility 2Ces éléments imbriqués les uns dans les autres vont vous tordre l’esprit ce qui va ralentir le jeu.  C’est un des gros défauts du jeu qui peut durer jusqu’à plus de 3 heures avec des joueurs novices.  C’est un peu trop long et « compliqué » pour un simple jeu de récolte/échange/vente de ressources avec quelques originalités qui lui donnent un certain charme.  L’absence de possibilité de gagner des bonus divers empêche Rise to Nobility de permettre plusieurs stratégies différentes.  Ce sont les choix difficiles, les conditions imbriquées et la tension dans la course aux cases d’action qui vont apporter toute la saveur de Rise to Nobility.  Certaines actions vont vous faire progresser sur l’échelle de la Noblesse qui va vous rapporter des PVs, ne la négligez pas, c’est tout de même d’elle que vient le nom du jeu !  Comme dans la vraie vie, il vous faudra vous battre pour progresser sur l’échelle de la Noblesse 🙂


tapimokat2Tapimoket:  9/10

Les illustrations de Mihajo Dimitrievski me font toujours vibrer de bonheur visuel. Pour ceux qui ne le situe pas, c’est également l’illustrateur de la saga des mers du Nord, dont, par exemple, les pillards. Quant aux auteurs, j’avais moins accroché à leur premier jeu Cavern Tavern, manquant de progression et avec un thème où je lui préférais Taverna

Mais je m’égare et revenons à Rise to Nobility. Si je parle des illustrations, c’est que je trouve le jeu superbement illustré, que ce soit au niveau du plateau recto verso, avec un côté jour et nuit, mais aussi au niveau des cartes.

Au niveau du jeu, Rise to Nobility emploie un socle mécanique déjà connu, celui du placement de dés et de l’exécution d’actions. Pourtant il apporte son lot de nouveautés. La principale sera la limitation à la réputation. En effet, vous ne pourrez jouer que les dés dont la somme ne dépasse pas votre réputation. Ainsi, vous serez obligé de la faire progresser. D’un autre côté, cela limite les gros score et donne la chance de placer plus de dés ayant une faible valeur. Certes, une case dé-action le permet simplement, mais il existe d’autres moyens. La second point vient d’une combinaison subtile entre les bâtiments et les emplacements d’actions. En effet, dans Rise to Nobility, l’un des axes pour gagner des points de victoire consiste à construire des ateliers, mais ceux-ci viendront, en même temps, faire profiter les autres joueurs (et vous même). Plus une guilde possède d’ateliers, plus vous pourrez bénéficier de bonus en y posant vos dés de fortes valeurs.

Enfin, il ne faut pas oublier l’essence principale et thématique du jeu qui consiste à accueillir des peuplades dans son village. C’est d’ailleurs un des axes principaux (voir le principal) pour marquer des points de victoire. Ces peuples viendront sur votre plateau individuel en payant des ressources et en leur offrant des maisons. Sur ce plateau individuel, il faudra aussi songer à y construire des bâtiments qui pourront également vous apporter des bonus au moment où s’installent les colons. Et ces ressources vont justement provenir des guildes et des ateliers…

Tout cela peut paraître compliqué, mais les règles sont digestes (à comprendre et à lire) et un tour ou deux suffiront à comprendre comment fonctionne Rise to Nobility. Tout s’imbrique et il faudra réfléchir à bien enchaîner les actions de dés pour obtenir les bâtiments, les colons sur son village, l’argent et aussi des points issus du conseil de pierre, le troisième axe de points de victoire. Le conseil de pierre consiste en de petits objectifs en ressources et en argent à atteindre. Là où c’est également subtil, c’est que ces objectifs seront plus ou moins accessibles selon les peuplades que vous avez accueilli.

Sachant qu’un joueur peut venir vous gâcher le plaisir en bloquant une zone (nombre de places limitées), et il est parfois nécessaire de revoir sa stratégie. La réflexion de pose et, parfois, la remise en cause d’une stratégie peut alors entraîner l’allongement du temps de jeu. Comme Rise To Nobility se joue en 10 manches de 4 à 5 tours environ, cela peut prendre, certes, du temps et une partie à quatre joueurs peut se prolonger couramment à deux heures. C’est pourquoi, je déconseille d’y jouer à plus de quatre (car il est jouable jusque 6) sauf si le temps ne vous pose pas de problème. Mais rappelons qu’on est dans un jeu expert et que 90 à 120 minutes est une durée qui entre dans les normes pour ce type de jeu.

Ceci dit, j’apprécie vraiment le jeu et, dès ma première partie, j’avais déjà envie de tester de nouvelles stratégies. Faut il accumuler des ressources et faire venir les plus gros groupes de colons ? Faut-il développer les bâtiments et les apprentis pour s’assurer de plus gros revenus et de la renommée ? Est-ce que le conseil de pierre est une alternative indispensable ? Autant de questions qui m’ont appelé à y revenir.

A cela, vous ajoutez quelques extensions pour faire varier le jeu, un mode solo et, d’après ce que j’ai entendu en rumeur, un mode nuit qui n’est pas encore disponible au moment j’écris ces lignes. Mais je suis impatient de savoir de quoi il en retourne. Le mode solo est basé sur un gros objectif à atteindre (parmi plusieurs pour faire varier), et un « pseudo » second joueur qui viendra simplement vous bloquer des emplacements ou mettre quelques contraintes par des dés placés avant vos actions. Il n’est pas trop compliqué, un peu chaotique, mais ça reste agréable aussi en solo. Toutefois je  préfère Rise to Nobility à plusieurs joueurs.

Je trouve ce jeu très très beau et avec de bonnes idées mécaniques et plusieurs axes de victoire à découvrir. Je le conseille plutôt avec un maximum de 4 joueurs pour éviter des parties trop longues.

 


1735 Rise to Nobility 15

 

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

3 de réponses

  1. Tematehu dit :

    Mais pourquoi diable avez vous fait une boite aussi petite…cela ferme très mal…par contre le jeu est très plaisant, il manquerait peut être une action à la « Rajas » pour modifier le lancer de dés…parce que faire que ds gros jets est…handicapant au début… sinon super jeu.

  2. SwatSh dit :

    Our pleasure Lapin 🙂
    Amuse-toi bien!

  3. Lapinesco dit :

    Merci pour la revue les gars !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *