• Dream On! - FICHE DE JEU
  • 0

Dream On!

Note moyenne
8.50
(1 note)
Mise en place: 1' - Règles: 5' - Partie: 15' - Meilleur score: 38
Année:
Auteur(s): ,
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 7
Nombre de joueurs: de 2 à 8 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

1743 Dream on 1

 

Swa 15

SwatSh8,5 /10

Voir Edge sortir un jeu familial comme Dream On! n’est pas nouveau (Devine ou Fabulosa Fructus) mais c’est assez rare pour être souligné.  Il est issu d’une collaboration inédite entre Alexandre Droit (Apocalypse au Zoo de Carson City) et Julien Prothière (Kreus).

Avec Shadows over Camelot le Jeu de Cartes, Dream On! est un des rares jeux de mémoire collaboratifs.  Les joueurs doivent bien se souvenir de tout ensemble!  Si l’un ou l’autre a oublié, c’est pas trop grave car un autre pourra venir à sa rescousse 😉

Mais outre cette originalité, Dream On! est un jeu « narratif » dans le sens où les joueurs vont raconter une histoire.  Pour ça, il remplace avantageusement les jeux comme Story cubes qui incitent les enfants à raconter une histoire car, ici, le jeu fait la même chose avec un piment en plus: il faut s’en souvenir!

Dans Dream On!, les joueurs vont recevoir, chacun, une main de 3 cartes.  Ces cartes représentent des dessins de toute sorte.  Un peu comme dans Dixit, mais en un peu moins joliment illustré.  C’est normal, ce n’est pas le but ici.  Non, ici, l’objectif des cartes est de soutenir une histoire, un rêve…

Le premier joueur va retourner une carte au hasard qui va lui servir d’illustration pour lancer le début du rêve.  Il va se servir de la carte comme inspiration.  Ensuite, tous les joueurs ont la durée du sablier pour ajouter des cartes au rêve et faire progresser l’histoire.

Quand le sablier s’est écoulé, le rêve est terminé.  Les joueurs vont alors, chacun à leur tour, deviner chacune des cartes, dans le bon ordre en la décrivant ou en racontant le morceau de rêve correspondant.  Quand un joueur trouve, il place sa carte en dessous de la carte « +2 PVs ».  Quand il se trompe il la place sous la carte « -2 PVs » et quand il ne sait pas, il peut laisser la main à quelqu’un d’autre qui ne gagnera plus qu’1 PV s’il trouve la carte en question.  Plus on a de PVs , plus on est des doux rêveurs 😉  Si on atteint 31 PVs ou plus, on illumine notre journée grâce aux bons souvenirs de nos rêves.

C’est vraiment sympa car non seulement ça fait travailler la mémoire et la collaboration mais ça permet de raconter 2 fois le même rêve sans se lasser.  Les joueurs vont devoir inventer un rêve logique et cohérent pour pouvoir s’en souvenir par après.  Dream On! est une belle réussite à jouer avec les enfants juste avant de s’endormir et de rêver à des rêves encore plus imaginatifs…


tapimokat2

Tapimoket:  8,5 /10

Voilà un jeu que j’aurais bien aimé créer. C’est à la fois si simple et tellement captivant. C’est incroyable de voir à quel point notre mémoire collective est capable de retenir les choses. Lorsque vous avez 30 ou 40 cartes en main, vous vous dîtes que vous n’y arriverez jamais, mais au final, vous allez être surpris.

Lorsqu’on y joue, on s’aperçoit que la mécanique et le thème sont très proches de la réalité. Comme si vous vous réveillez en sursaut et vous cherchez à vous souvenir de votre rêve. Alors vous essayez d’assembler votre histoire abracadabrante en associant les événements, les images… Ça vous revient petit à petit, parfois avec certitude, parfois avec le doute. Mais parfois, ce sera aussi le trou noir complet… Et tout cela est parfaitement retranscrit dans ce petit jeu.

Un vrai plaisir qui convient à tout le monde !


1743 Dream on

 

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *