• My Story - FICHE DE JEU
  • 4

My Story

Note moyenne
8.00
(2 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 15' - Partie: 60'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs (1 note)
7.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

1804 My Story 1

1803 Bilder 19

SwatSh7,5/10

C’est une joie de retrouver Smoox, un acteur ludique Taiwannais très actif sur BGG et travaillant pour le distributeur TBD, derrière les manettes de ce nouveau jeu d’Homosapiens Lab qui a publié Songbirds aussi cette année.

Un peu à l’image de A Pursuit of Happiness, My Story se veut une simulation ludique de la vie.  On va étudier, faire un ou plusieurs métiers, avoir des hobbies, des projets,…  Mais contrairement à A Pursuit of Happiness, My Story est un jeu de deckbuilding.

Chaque joueur commence avec une même main de 7 cartes accompagné d’une carte unique métier qui symbolise le second métier qu’il pourrait exercer.  Ces cartes vont uniquement apporter des ressources.  Le tour d’un joueur se divise en 3 grandes étapes :

1)Pioche visible de 4 cartes

Contrairement à la majorité des autres jeux de deckbuilding, on ne va pas piocher des cartes dans sa main dans My Story.  On les dévoile directement sur la table.  C’est logique vu que cette étape ne demande aucun décision : chaque carte piochée va apporter les ressources indiquées dessus.  De plus, un système malin de crescendo va apporter des ressources supplémentaires en fonction des cartes mises de côté précédemment sous forme de CV ou d’expérience.  On va regarder la couleur de ces cartes et si une des 4 cartes piochées correspond à cette couleur, on va gagner une ressource supplémentaire.  C’est un système ingénieux mais un peu hasardeux car on ne sait jamais, d’un tour à l’autre, quelles ressources on sera capable de produire.

2)Achat d’une carte

Lors de cette étape, les choix seront nombreux puisque pas moins de 10 cartes seront disponibles à l’achat.  Mais attention, malgré les apparences, ces choix ne sont pas si nombreux que ça puisqu’il y a pas moins de 6 ressources différentes dans le jeu, encore faut-il que ces cartes exigent des ressources que vous avez…  Vous n’aurez donc le choix que d’acheter les cartes que vous savez vous payer, ce qui est bien souvent assez peu.  Surtout qu’à la fin d’un tour, vous perdez toutes vos ressources !  Vous ne maîtrisez donc pas les ressources que vous allez produire et vous les perdez toutes en fin de tour.  Difficile…  Ceci dit, même dans les deckbuilding à une seule ressource comme Dominion, c’est aussi le cas puisque vous perdez toutes vos pièces à la fin du tour.

Les réussites1804 My Story 2

Un des types de carte disponibles sont les réussites (Achievement).

C’est assez original pour le signaler, ce sont vos réussites qui vont vous rapporter la majorité de vos PVs : gagner des PVs en fonction des ressources que vous savez produire, en fonction du nombre de cartes d’un certain type que vous possédez,…  Les réussites vont donc vous apporter une belle couche stratégique en début de partie et plus opportuniste à la fin, un peu comme les objectifs de l’excellent Lisboa.

3)Croissance

C’est à ce moment-là que les joueurs vont placer des cartes supplémentaires dans leur CV qui pourront correspondre avec les cartes ressources jouées en étape 1.

Ils devront choisir une des 4 cartes jouées à ce tour et la placer dans leur CV.  S’ils choisissent une carte métier, la carte va remplacer le métier actuel et donner un bonus différent en cours de partie.  Une autre carte va juste permettre de produire plus de ressources.

La 7ème ressource

Comme dans l’excellent Tinner’s Trail, My Story joue également avec le temps, la 7ème ressource.  Les joueurs commencent le jeu à 20 ans et la majorité des actions leur couteront du temps.  De plus, chaque année dépensée permet de produire une ressource.  S’il vous manque l’une ou l’autre ressource pour acquérir la carte de vos rêves, rien ne vous empêche de suppléer avec des années.  Bien vu car ça élargit les possibilités d’achat même si le coût est cher.  Lorsque vous dépassez 50 ans, vous devrez partir à la retraite (si seulement ça pouvait être vrai 😉 ) et vous ne jouerez plus en attendant que tous les autres joeurs partent également à la retraite.  De plus, c’est toujours le joueur plus jeune qui joue en premier.  Un même joueur peut donc effectuer plusieurs tours consécutifs.

Malgré un système de production de ressources trop aléatoire, des choix assez simples, un temps d’attente qui peut être assez long et des règles pas toujours très claires, My Story intègre pas mal de très bons mécanismes comme l’acquisition des cartes amenant des PVs, l’acquisition des cartes CV/expérience qui vous aident à avoir de plus en plus de ressources, et la gestion du temps.  Le tout est très bien imprégné dans le thème de la vie avec un très joli graphisme et un beau matériel.  Elle est pas belle la vie … ludique ?


tapimokat2

Tapimoket8,5/10

J’ai franchement aimé ce jeu aux illustrations très épurées. On reconnait bien là, les jeux asiatiques, à la fois malin mais avec l’essentiel pour le thème. En effet, My story s’appuie sur un thème peut courant dans les jeux, puisqu’il s’agit de tracer toute sa vie ! Une vie professionnelle, mais aussi de rencontres, de loisirs…

Le système fonctionne bien avec une espèce de deckbuilding à créer, mais à jeu « ouvert ». En effet, tout le jeu s’appuie sur des cartes qui vont générer différentes ressources et se déclencher au tirage mais aussi en se multipliant grâce aux cartes déjà posées. On a tout intérêt à faire attention à la manière de construire son jeu.

Ceci ne sera pas évident à la première ou deuxième partie, mais en enchaînant le jeu plusieurs fois, on y prend garde. Certes, la part aléatoire du tirage du carte sera toujours là et l’achat de certaines cartes sur le plateau pour construire son ‘deck’ reste prohibitif.

Toutefois, j’ai pris un grand plaisir avec ce jeu, en particulier grâce à son thème basé sur la vie et la dépense en années de vies (qui servent aussi de jokers en ressources), un système quand même original, ma foi ! Enfin, j’aime aussi beaucoup l’évolution de son personnage, ses différents métiers, sa valorisation en compétences, sa progression. J’ai enchaîné les parties avec plaisir pour venir sur un jeu thématiquement peu commun.

 



1804 My Story 9

 

Avis et notes des lecteurs
Note moyenne :
(1 note)
7.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par Yann
Un jeu pas aussi simple qu'il n'y parait. J'ai encore du mal à enchainer les actions de manière fluide, surtout à partir du moment où le Cv s'agrandit.Le thème du jeu est vraiment original et assez sympa. j'ai commencé ma carrière en agriculteur bio pour finir politicien ;)En revanche, certaines cartes ne sont pas toujours claires. Quelqu'un peut-il me dire comment jouer la carte "Youtubeur" ? La charte graphique étant différente des autres cartes je ne sais pas comment l'interpréter.Merci pour vos avis toujours intéressants et qui guident tous mes achats ludiques.Bon jeuYann

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

4 de réponses

  1. SwatSh dit :

    No stress, c’est corrigé Yann 🙂
    Merci et amuse-toi bien!

  2. Yann Brissart dit :

    Euh… je crois qu’il y a une coquille dans la rédaction de mon avis. Il faut bien évidemment lire « intéressants » et non « inintéressant » dans la dernière phrase .
    Je vous présente toutes mes excuses pour cette erreur qui pourrait jeter le discrédit sur toutes vos analyses…

  3. SwatSh dit :

    Je pense bien. Il faut aller voir sur BGG.

  4. Jérôme dit :

    Existe-t-il une variante solo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *