• Ground Floor (seconde édition) - FICHE DE JEU
  • 1

Ground Floor (seconde édition)

Note moyenne
7.75
(2 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 75' - Partie: 180'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 1 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

1847 Ground Floor 2d 1

Swa 21

SwatSh:  8/10

On est très content de voir Spielworxx, un de nos éditeurs favoris (Gentes, Solarius Mission, Dilluvia Project,…), réaliser une seconde édition de Groud Floor.  Un jeu qui nous avait déjà plu lors de sa première sortie en 2012.

Le jeu est similaire à la version précédente mais a été légèrement modifié pour être simplifié et raccourci.  Il y a également un bâtiment et quelques tuiles en plus.  De plus, il inclut des règles pour y jouer seul et l’essentiel des modules de sa seule extension: overfunding achievements.

Ground Floor est un jeu particulier.  Ses mécanismes sont fantastiques d’originalité, sa mécanique est très Allemande (sans hasard, très calculatoire) mais elle contient également des éléments hasardeux ou de « paris ».  Un peu comme l’est le fabuleux Dungeon Petz.

Ground Floor frappe d’abord par par son look austère (si je veux rester poli 😉 ).  Franchement, ils auraient pu faire le jeu beaucoup plus beau.   C’est d’autant plus dommage que ça rend le jeu peu attractif alors qu’il le vaut bien!  Il lui aurait fallu un meilleur shampouinage 😉

La mécanique de base est une mécanique de placement d’ouvriers avec la possibilité d’en gagner des supplementaires en sacrifiant une partie de son revenu de chaque tour.  3 ressources différentes sont nécessaires pour effectuer les différents types d’action, mais elles sont rares et il vous faudra sacrifier certaines actions pour cause de manque de ressources.1847 Ground Floor 2d 2

Ce qui m’a le plus plu, ce sont toutes les petites mécaniques des différentes cases d’action.  Après avoir placé vos différents pions action, on résout chaque case d’action de manière originale.  Par exemple: La première action est faite pour récolter des infos (une des 3 ressources).  Elle est séparée en 2 colonnes.  on ne place ses jetons actions que dans la première colonne.  Le premier joueur qui y place un jeton doit payer 6$, le second 5$,…  Lors de l’exécution de l’action, les jetons situés dans la colonne de gauche vont sur celle de droite et ceux de la colonne de droite ne rapportent 10 infos que si un jeton se trouve dans la colonne de gauche.  C’est très subtil car si le joueur A a un jeton placé sur la case 1 de droite et que le joueur B en a 1 sur la case 2 de droite, le joueur 1 va attendre la dernière minute pour placer un jeton dans la colonne de gauche espérant que B le fasse ou qu’il ne soit plus capable de placer de jeton perdant alors son action de récolte de ressource fort nécessaire …  Et tenez-vous bien, les autres actions sont du même acabit, avec des jeux de majorités liés à des coûts de placement fluctuants, des fixations de prix de vente des denrées produites en fonction d’une estimation du nombre d’acheteurs de ces denrées (au plus il y aura d’acheteurs, au plus cher on pourra vendre) et des actions permettant de gagner des bonus qui iront en s’accumulant et permettront ainsi au jeu d’avoir une évolution en puissance.

Ground Floor n’est pas pour autant exempt de défauts.  Le premier est sa durée et la longueur de ses tours.  Les choix n’etant pas du tout évidents, les possibilités nombreuses et un aspect calculatoire font qu’on doit attendre longtemps avant de jouer, ça peut lasser.  De plus, malgré ses aspects calculatoires, le jeu contient une part de hasard dans le nombre de clients voulant acheter les produits des joueurs à chaque tour.  Cela mène à des joueurs n’ayant pas réussi leurs ventes et se retrouvant sans argent au tour d’après.  Ce qui est très pénalisant surtout que cela provient du hasard et que le reste du jeu n’en comprend pas.  Enfin, une tuile bonus (celle qui donne 2 points de victoire par étage) nous semble beaucoup trop puissante.

Ground Floor est un très bon jeu à l’Allemande dans lequel les joueurs doivent accepter une part non négligeable de hasard.

1847 Ground Floor 2d 3


Dan 3Dan:   7,5 /10

Ground Floor est un jeu assez technique.   C’est-à-dire qu’à chaque tour, il faut être certain d’avoir pile poil assez de ressources pour faire le bon achat.

J’aime beaucoup le principe de construction & vente pour vendre au meilleur prix.  L’augmentation de popularité est très bien et très interactive mais pas assez intéressante à 2.

Dommage pour le hasard lors des ventes & que certains étages soient trop puissants.  Le bonus 5 pts + 2 pts par étage donne directement 6 points de plus que ses adversaires.

 



1847 Ground Floor 2d 5

 

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

1 réponse

  1. Frenchfrog dit :

    Les 2 points supplémentaires par étage ne concernent que les étages de niveau 3 (achievement) et donc pas vraiment plus que les autres étages de scoring.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *