• Hubywoky - FICHE DE JEU
  • 0

Hubywoky

Note moyenne
6.00
(1 note)
Mise en place: 3' - Règles: 5' - Partie: 10'
Année:
Auteur(s): ,
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Nombre de joueurs: de 2 à 3 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

 

huby-woky-p-image-63953-grande

tapimokat2Tapimoket : 6/10

Des Woky sur une planète

Hobywoky est un jeu de cartes à collectionner. Présenté dans une belle boite en métal de forme triangulaire, le jeu se constitue en effet de petites cartes en forme de triangle. On trouvera, également, à disposition des boosters (paquets de cartes supplémentaires).

Chaque carte représente des woky. Rien à voir avec le grand singe de la saga de Star Wars, quoiqu’il s’agit là aussi de créatures fantastiques vivant sur une planète dénommé Hubania, un nom  probablement inspiré de l’éditeur ‘Hubvious’.

Chaque créature a une couleur propre, jaune, bleu ou orange, et 3 forces de combat dans chacun des angles du triangle allant jusque 18 (c’est la plus forte que j’ai croisé lors de mes parties). Au dos de chaque carte se trouve parfois l’image d’un pouvoir bonus, il y a en a 8 différents.

20180930_172226Le principe consiste à affronter un adversaire (voir 2 adversaires à 3 joueurs, mais je le trouve mieux à 2).  Pour cela, les joueurs vont construire leur deck. Celui-ci se constituera de 3 piles de 4 cartes, qu’on mettra en opposition avec 3 piles adverses. La création du Deck peut se faire avec différentes méthodes, comme une distribution (la plus rapide), un draft, ou une rivière où chacun prendra une paire de cartes tour à tour. Dans les trois cas, on aura équitablement des cartes avec bonus et des cartes sans.

Les joueurs constituent alors leurs 3 piles comme ils le souhaitent en tenant compte des valeurs dans chaque angle et les bonus au dos. Par exemple, avoir un pile forte dans cette couleur, placé un bonus à un endroit précis. Cette construction se fait chacun de son côté. Ensuite, on dispose les piles pour la bataille, faces contre table.

20180209_001159Chaque joueur révèle ensuite les premières cartes de chaque pile, ce qui va définir la couleur engagée de la première bataille. Par exemple, si on a une majorité de jaunes, chaque pile sera tournée de manière à mettre les valeurs de combat jaunes vers le centre.

Tour à tour, les joueurs choisissent une pile qui affrontera la pile diamétralement opposée. Si la valeur est supérieure, le perdant défausse son woky (en cas d’égalité les deux seront défaussés). Si un bonus apparaît au dos de la carte suivante, il peut être appliqué. Les bonus permettent de multiples  choses comme changer la couleur de combat, ajouter de la force de combat, affronter une pile qui n’est pas diamétralement à l’opposé, etc…

Dès qu’une pile adverse est vidée, on doit pousser un cri de guerre « Hoby » et lorsqu’une seconde seconde pile est vidée, ce sera « Woky », ce qui marque la victoire du joueur qui a plus de piles de cartes pour cette manche. On fera 3 man,ches en tout.

20180930_172609Le jeu s’accompagne d’une application expliquant le jeu, permettant d’y jouer en virtuel et aussi pour recenser les cartes existantes et gagner des grades.

Une belle application, une idée de base sympathique, mais …

Le design de la boite et les cartes triangulaires sont des idées originales. Toutefois, j’ai trouvé les cartes un peu fragiles et très petites pour un jeu où on va les manipuler souvent, d’autant plus qu’il n’est pas question, vu leur forme, de les protéger. Les illustrations des créatures sont assez amusantes, sauf le dos, pénalisé par un QR code pour l’application, sur un mur de briques tout moche. Le jeu se veut épuré, et semble s’adresser à un jeune public, vu la simplicité des cartes (toujours un monstre , 3 valeurs et parfois un bonus) et vu le ton de la règle qui tutoie le lecteur.

20180930_172642La stratégie consiste à construire et retenir les cartes de vos piles, tant au niveau des valeurs que des bonus. Il faudra d’ailleurs retourner et retourner encore vos cartes pour vous rappeler ce que vous avez placé dans vos piles en tenant compte des deux faces (valeurs et bonus). Tout retenir est très difficile, trop difficile peut être pour un jeune public. De plus, on ne peut pas prévoir ce que l’adversaire aura placé puisque cela se fait en mode fermé. Avec la distribution en mode draft ou rivière, on connaîtra les tendances adverses, comme par exemple, voir qu’il sera plus fort en bleu, etc… A moins d’avoir une super mémoire, il sera quasi impossible de tout retenir.

Une fois les decks construits, il faudra jouer sur sa chance pour que les valeurs placées arrivent à battre la pile opposée. En cas d’attaques puissantes, vous aurez tout intérêt à faire apparaître un bonus qui vous permettra d’augmenter votre force ou carrément changer de couleur, si cela est possible. Bien entendu, il faudra se souvenir où se trouve le bonus et voir  s’il n’a pas déjà été défaussé. La plupart sont à usage unique.

300x0wL’application, enfin, est plutôt bien présentée, bien faite et agréable à utiliser, mais il ne semble pas y avoir beaucoup d’utilisateurs, vu que j’étais en 283ème position à ma première partie (avec des égalités).

J’avoue que Hubywoky ne m’a pas convaincu et je n’ai pas été transporté par le jeu que j’ai trouvé répétitif. J’avoue m’être ennuyé durant mes partie. Pourtant, l’idée des cartes triangulaires est originale, mais malheureusement pas assez exploitée selon moi, dommage. En effet, pour les tourner, seul un bonus pourra le faire, à condition de se souvenir où il se trouve. Personnellement, j’aurais voulu quelque chose de plus varié, qui utilise pleinement la forme des cartes.

J’ai l’impression que le jeu est à deux vitesses. d’un côté, la simplicité des règles et la présentation qui s’adressent plutôt à un jeune public, de l’autre la construction de deck et sa mémorisation qui ne sont pas aisées pour les plus jeunes.

On aura bien des tendances pour les couleurs, mais si elle ne change pas, il sera difficile de rivaliser. Ou bien il faut mixer les valeurs en se répartissant dans toutes les couleurs, mais ce sera au petit bonheur la chance avec les piles adverses. L’application est, en revanche, bien réalisée ! A condition, là aussi que les enfants est accès à un smartphone.

Hubywoky peut plaire à un certain public, je dirais quand même plutôt jeune, pour s’initier au deckbuilding. Mais, personnellement, je passe mon tour.

 


20180930_172813

 

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *