• Arkantar - FICHE DE JEU
  • 0

Arkantar

Note moyenne
8.00
(1 note)
Mise en place: 2' - Règles: 2' - Partie: 30'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 2 à 2 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

b74bab6e2ba5e4cf5b89e075d7679c55aad258cea81e1b5c6d2a43f0d116

tapimokat2

Tapimoket : 8/10

Élégant

Présenté dans une élégante boite, voilà Arkantar un jeu de Aurélien Benhamou à qui l’on doit déjà VoldetourA l’intérieur d’épaisses tuiles avec une face contenant une croix et une face neutre, et de jolis pions tout en bois. Non, vous ne vous trompez pas, on est bien en présence d’un jeu purement abstrait, jouable à deux.

Au premier abord, Arkantar semble s’inspirer des échecs. Si le visuel fait penser à cela, il en sera quand même bien éloigné au niveau des règles. Je dirais même que la pratique des échecs risque même de vous perturber pour maîtriser Arkantar avec de mauvais réflexes.

Quoiqu’il en soit, le jeu est vraiment chic, il ne manquait plus d’un intérieur velours.

20181019_003834Capturer le Roi

Dans Arkantar, comme aux échecs, le but sera de capturer le roi adverse. Pour cela, il suffira de déplacer n’importe laquelle de vos pièces sur sa case.

Les déplacement sont simples, puisque toutes les pièces se déplacent en ligne droite, en face, en arrière ou sur les côtés. Enfin presque, puisque lorsqu’une tuile avec une croix se trouve en chemin, celle-ci fait office de mur infranchissable. On ne peut donc traverser que des tuiles neutres comme chemin. Il faudra donc se créer des chemins pour pouvoir passer ou, au contraire, bloquer le passage en retournant les tuiles du bon côté, selon notre stratégie.

A son tour, chaque joueur dispose jusqu’à 3 actions. Parmi ses actions, il peut donc se déplacer, mais aussi retourner des tuiles pour, soit enlever des murs (croix), soit en créer. Pour créer un mur en retournant une tuile côté croix, on peut le faire n’importe où. En revanche pour en retirer, un pion doit se trouver à proximité de la tuile, ou bien le faire plusieurs fois dans la même ligne, les tuiles devant se suivre. Chaque retournement coûtera bien sûr une action.

Le déplacement se fait en ligne droite, jusqu’à la rencontre d’un obstacle (Croix, bord du jeu et pièce adverse).

Pas de roi sans chevaliers

Le roi, la plus grande pièce, sera accompagné de 6 chevaliers (2 grands, 2 moyens et 2 petits).  Un chevalier peut capturer un chevalier à sa taille et celui immédiatement de taille inférieure. Enfin, le petit pourra prendre le plus grand. Bref, ils se mangent en boucle. Pour prendre, il suffit de terminer son déplacement sur la pièce visée.

Le roi pourra manger tout le monde quelque soit sa taille, mais il pourra être mangé, lui même, par tous les autres pions. La prise du roi adverse provoque, bien entendu, la victoire !

High level !

Dans Arkantar, les règles sont assez simples et tiennent en une page, mais, ce jeu abstrait est plutôt du haut niveau d’un point de vue stratégique. C’est probablement l’un des plus complexes que j’ai joué. Il faut dire aussi que j’ai gardé des réflexes d’ancien joueur d’échecs.

En plus de la force des pièces, il va falloir raisonner et anticiper avec les murs et les chemins et, surtout, prévoir que l’adversaire pourra avoir jusque 3 actions pour répondre !  Il sera quasi indispensable de dominer le centre de la zone de jeu pour s’imposer, mais croyez-moi ce de sera pas si facile.

Chaque coup compte et la moindre erreur peut être synonyme de défaite.

Les règles sont assez faciles, et tout le monde peut y jouer en connaissant celles-ci. Mais la courbe d’apprentissage est énorme. En plus d’être assez élégant au niveau de son design (belles tuiles épaisses et pions en bois), il va faire le bonheur des joueurs fans de jeux abstraits.


20181019_010909

 

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *