• La Petite Mort - FICHE DE JEU
  • 0

La Petite Mort

Note moyenne
8.00
(2 notes)
Mise en place: 5' - Règles: 10' - Partie: 25'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

1892 Petite mort 1

Spiel18_06

SwatSh 7,5/10

Avec La Petite Mort, nous sommes très heureux de vous présenter notre première chronique d’un jeu de Lumberjacks Studio.  Très heureux car, depuis l’année passée, nous prenons plaisir à discuter avec Xavier de Lumberjacks à Essen.  Ca nous fait donc d’autant plus plaisir de vous présenter un de ses jeux.

La mort a encore frappé

La première chose qui frappe (après la mort 😉 ) dans La Petite Mort est sa boite et son matériel.  Une boite et un livret de règles en forme de cercueil et des meeples armés d’une faucille.  Tout cela présage d’un jeu au thème morbide et à l’humour noir exacerbé.

Ceci est soutenu par des graphismes et textes d’ambiance bien foutus.  Jouer avec un Pikachu souffrant d’obésité ou un Michael Jackson suicidaire est assez comique 🙂  Le travail d’édition est impeccable.

Thème morbide

Là, il ne faut pas avoir froid aux yeux!  Les joueurs représentant la mort et devront la semer un peu partout.  Pour cela, ils vont infliger des maladies aux différents personnages: un p’tit cancer par ici, un accident par là, un suicide par au-dessus, un bon cancer du poumon par en-dessous, un arrêt cardiaque sur le côté ou une maladie du cerveau de l’autre, ça va pas rigoler!

La mort sous le draft

La mécanique centrale de la Petite Mort est un draft assez original.  Les joueurs ont autant de cartes en main qu’il n’y a de joueurs, ils en gardent une pour eux et en donnent une à chaque autre joueur.  Les cartes peuvent être positives (se protéger contre une maladie) ou négatives (donner une maladie au personnage).  Le choix est souvent simple, on va donner les mauvaises aux autres et garder la meilleure pour soi.  Il y a néanmoins une subtilité, on va faire attention à qui on donne quelle carte car l’objectif ensuite est de pouvoir jouer ses cartes mort…  J’y reviens.1892 Petite mort 5

Après avoir donné et reçu les cartes des adversaires, on va jouer toutes nos cartes sauf une.  La carte qu’on ne joue pas, on va la garder pour le tour suivant.  Elle sera complétée par des cartes de la pioche.  Ca donne un aspect programmation assez sympa où on va garder une carte pourrie pour ses adversaires ou, au contraire, une bonne carte à réserver pour soi.

Semer la mort

On va ensuite jouer les cartes maladies sur ses personnages leur donnant des maladies supplémentaires ou les protégeant contre d’autres.

Passer la faucille

Puis, on va jouer nos cartes mort sur les personnages adverses présentant les mêmes maladies que notre carte mort.  On va comparer les maladies exigées par nos cartes mort et si un personnage les a toutes.  On va pouvoir tuer ce personnage et garder la moitié de ses cartes, l’autre moitié allant pour le joueur possédant le personnage défunt.

Mourir de sa belle mort

Si un personnage a 3 cartes maladies devant lui et qu’aucune carte mort n’ait été jouée, il meurt de sa belle mort et le joueur le contrôlant peut garder toutes ses cartes.

1892 Petite mort 6Il faut des objectifs dans la vie

Grâce aux cartes ainsi gagnées, on va pouvoir atteindre les objectifs de la partie consistant principalement à avoir x cartes de différents types.  La Petite Mort comprend pas mal d’objectifs différents assurant une belle variabilité à vos parties.

On va tous crever

Vous l’aurez compris, il va vous falloir passer outre ce thème morbide.  Le tout est enrobé d’un humour noir délicieux mais donner des cancers du poumon ou rire du suicide d’Elvis n’est pas à la portée de tous.  Le jeu est d’ailleurs très justement conseillé à partir de 14 ans vu cet humour décalé.  C’est un petit peu en conflit avec les mécaniques familiales du jeu aux choix faciles et où le hasard de la pioche a son influence.  Pour le reste, on prend un malin plaisir à tuer les personnages adverses, à lire les textes d’ambiance, à s’envoyer des crasses et à atteindre les objectifs avant ses adversaires squelettiques 🙂

Tu ne vas pas faire crever mon gentil Pikachu tout de même?


1892 Petite mort 6

Dan: 8,5/10

La petite mort est un jeu assez léger au thème très original.  Les joueurs sont des petites morts (apprentis) qui aspirent à devenir la grande faucheuse.

Il est rare qu’un thème soit aussi bien rendu, et ce, du début à la fin: la boite est en forme de cercueil et les cartes personnages et caractéristiques reprennent avec beaucoup d’humour, au niveau du texte (en Français) toutes les imperfections (maladies, excès,…) qui pourraient rapprocher les personnages d’une mort anticipée.

Evidemment, ce n’est pas de la grande stratégie mais le jeu est simple et agréable à jouer en famille et entre amis.


1892 Petite mort 8

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *