• Kanban: Driver’s Edition - FICHE DE JEU
  • 5

Kanban: Driver’s Edition

Note moyenne
8.75
(4 notes)
Mise en place: 35' - Règles: 90' - Partie: 175'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s): ,
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

1904 Kanban Drivers 1

Spiel18_13

SwatSh9,5 /10

Kanban Driver’s Edition est la réédition de notre coup de cœur 2015: Kanban Automative Revolution du maitre incontesté qu’est Vital Lacerda.

Cette édition « conducteur » est un simple « reprint » de l’édition de base avec 2 petits changements:
1) Nouveau plateau
Le plateau est maintenant double face avec une face plus explicite conçue pour les joueurs qui débutent.
2) Nouvelles bagnoles
Les bagnoles ne diffèrent plus uniquement sur la couleur mais leur forme diffèrent également.  Ca donne plus de réalisme et aide à encore mieux se plonger dans le thème.

Kanban est une des nombreuses sorties d’un éditeur qu’on apprécie de plus en plus à Vin d’jeu : Stronghold Games.  En effet, on ne peut pas dire qu’ils ont froid aux yeux avec leurs différentes sorties très orientées « gamers » et ce, pour notre plus grand plaisir.  En effet, on remarque bien que le jeu de société « familial » voire même « intermédiaire » évolue beaucoup dans le nombre de sorties annuelles et la qualité des jeux.  Le parent pauvre de tout ça est la gamme des jeux « experts » qui reste toujours, jusqu’à présent, assez confidentielle.  Il faut dire que l’espérance en nombre de ventes de ce type de jeu reste toujours très limitée.  Je salue donc d’autant plus les quelques initiatives courageuses pour continuer à sortir des jeux complexes et de grande qualité.  Merci Stronghold games ! 😀

1904 Kanban Drivers 4

Le thème & son intégration dans la mécanique

Kanban est une entreprise qui fabrique des voitures.  Le jeu nous plonge réellement dans le monde de l’entreprise, d’une manière unique et réaliste.  Power Struggle avait déjà réussi à nous plonger dans cet univers mais Kanban va encore un peu plus loin.  Et on y est à fond dans le monde de l’entreprise, à tel point que certains se demandent si on peut appeler ça encore un jeu 🙂 .  Les joueurs sont des managers nouvellement engagés par l’entreprise.  Ils ne sont d’ailleurs pas appelés des joueurs mais des collègues !  Le general manager de Kanban est une femme : Sandra.  Et déjà là, le génie de Vital apparaît : vous avez le choix entre 2 « Sandra » : la gentille ou la méchante.  Le jeu sera complètement différent si vous choisissez l’une ou l’autre (et vous devez choisir entre l’une des deux).  En effet, la gentille Sandra va vous donner des bonus si vous réussissez certains des objectifs qu’elle donne tandis que la méchante va vous pénaliser si vous ne les atteignez pas !  Magnifique.881 Kanban 2

Mais ce n’est pas tout !  Tout dans le jeu reflète le monde de l’entreprise.  Vous allez devoir allouer votre temps le plus efficacement possible entre vous former, produire les différentes pièces nécessaires à la fabrication d’une voiture, soutenir la chaine de montage, recycler les pièces et les déchets, chercher des pièces dans l’entrepôt, tester les voitures, progresser dans vos certificats HR, travailler à la maison pour remplir vos temps libres 😉 , …

Le top de tout ça est l’organisation des meetings.  Lorsque l’entreprise a suffisamment produit de voitures, Sandra va organiser une réunion où chaque manager (= joueurs) va pouvoir parler de différents sujets.  Parler d’un sujet équivaut à remplir certains objectifs et gagner les PVs correspondants.  Lors de chaque meeting, 4 sujets sont sur la table.  Les joueurs ont donc 4 objectifs à atteindre, visibles de tous depuis le début du jeu.  Après un meeting, 4 nouveaux objectifs se trouveront sur la table permettant aux joueurs d’orienter leurs actions et leur stratégie pour les atteindre.  Le truc c’est qu’on ne parle pas tous en même temps lors d’un meeting et ce sera le joueur le plus formé qui pourra parler en premier (= réaliser en premier un objectif).  Et lorsque vous parlez d’un sujet après qu’un autre collègue en ait parlé (= réaliser un objectif après qu’un autre l’ait réalisé), Sandra vous écoutera moins attentivement que la première fois et vous recevrez moins de PVs, enfin, dans Kanban on ne parle pas de PVs mais de PPs, les points de performance s’il-vous plaît Madame 😀

Mais ce n’est pas tout, chaque joueur a aussi 3 cartes objectif en main et devra en réaliser une = parler de son grand projet peu importe qu’il l’ait réalisé de manière lamentable ou non, il doit en parler à Sandra lors du meeting.  Et les autres vont pouvoir en parler aussi (= réaliser l’objectif personnel des autres joueurs).  Mais le temps de parole de chacun est limité, il faut être efficace dans Kanban !  Ceci est représenté par des sièges autour de la table.  Via différents types d’actions, de « sous-objectifs » à réaliser dans le jeu, on va pouvoir obtenir des sièges.  Avec un siège vous pourrez parler d’un sujet = réaliser un objectif.

Cette mécanique du meeting est vraiment fabuleuse tant elle représente bien le thème et plonge les joueurs dedans mais aussi grâce à la variété quasi infinie qu’elle apporte au jeu.  Dans chaque partie de Kanban, vous devrez participer à 2 ou 3 meetings, ce qui veut dire que vous aurez l’occasion de réaliser de 8 à 12 objectifs différents à chaque partie (à 3 joueurs c’est un peu moins).  De plus, lors de la mise en place, on va tirer au hasard 3 objectifs généraux à réaliser qui représentent le plan stratégique long terme de l’entreprise.  Les clients vont également jouer leur rôle en demandant certaines couleurs de voiture (= objectif de produire ces voitures-là plutôt que d’autres) et chaque département aura aussi des objectifs à atteindre.  Une multitude d’objectifs donc qui vont faire varier vos parties de manière considérable mais qui complexifient également assez fort le débat ! 🙂

881 Kanban 3

La mécanique centrale et ses mécaniques annexes

La mécanique centrale de Kanban est un placement d’ouvrier.  Mais là aussi, Vital n’a pas joué la facilité et a su créer une mécanique de placement d’ouvrier assez originale.  Tout d’abord, non, je n’ai pas fait de faute d’orthographe, vous avez bien lu, « ouvrier » est sans « s » !  Oui, vous n’en avez qu’1 et n’en n’aurez jamais plus.  Et non, on ne copule pas dans l’entreprise de Kanban 😀  Dans Kanban, Vital a voulu faire légèrement plus simple que dans Vinhos puisqu’il n’y a « que » 5 actions possibles dans Kanban alors qu’il y en a 9 dans Vinhos.  Les 5 actions correspondent aux 5 départements de l’entreprise où on va pouvoir travailler : le département création qui crée les nouveaux designs aussi bien extérieurs que pour les pièces des voitures, l’entrepôt pour les pièces, son propre bureau pour pouvoir travailler dans le département de son choix, la chaine de montage pour produire des voitures et le circuit permettant de tester les modèles.  A chaque tour, on va prendre le meeple nous représentant pour le déplacer vers un autre département dont une des 2 places est disponibles.  Le truc c’est que par un mécanisme de déplacement de meeple assez subtil, en fonction du département où vous avez travaillé au tour précédent, les autres collègues vont bloquer certaines places à cause qu’ils y travaillaient au tour précédent ou qu’ils comptent y travailler le tour suivant.  Ca marche très bien et ça limite d’autant plus le choix d’action.  En effet, souvent vous serez confronté un choix entre 2 ou 3 actions différentes.  Mais ce choix est vraiment compliqué car il est influencé par une multitude d’éléments :
– Dans chaque département vous allez pouvoir réaliser différentes actions.  A voir lesquelles vous comptez réaliser.  A noter d’ailleurs que, comme dans Vinhos, chaque département présente sa propre mécanique qui est à chaque fois très originale et qui pourrait être un jeu en lui-même.  Ca me procure à chaque fois un grand plaisir ludique de découvrir l’ingéniosité de cet auteur hors du commun.
– 2 cases sont disponibles dans chaque département, une case permet de réaliser 2 actions tandis que l’autre 3.  Evidemment, si vous choisissez 3 actions, vous devrez les exécuter après celui qui n’en réalise que 2.  Le choix entre ces 2 cases n’est vraiment pas évident et une petite prise de risque peut être nécessaire de temps en temps…
– Les différents objectifs
– Les actions que vous voulez réaliser par après.  C’est là évidemment un élément très stratégique de Kanban, puisque vous allez planifier vos actions plusieurs tours à l’avance et pas uniquement pour suivre une certaine séquence mais également pour être bien placé pour pouvoir choisir tel ou tel autre action au tour d’après…

Il faut néanmoins noter que la mécanique de placement d’ouvrier peut être assez frustrante car si vous ne vous y prenez pas bien ou si les circonstances du jeu font que les autres joueurs vous bloquent systématiquement, vous allez devoir attendre de nombreux tours avant de pouvoir réaliser tel ou tel type d’action.  Ceci peut occasionner un retard qu’il vous sera difficile de rattraper (mais pas impossible, si si 😉 ).

Conclusions881 Kanban 5

Kanban est clairement la suite de Vinhos tant il propose un type de jeu assez similaire :
– Une mécanique originale, et sans hasard, de choix d’actions qui elles-mêmes sont composées de sous actions et donc de sous choix à réaliser dans une sous-mécanique elle-même originale 🙂
– Un thème hyper bien représenté et dont les joueurs sont imprégnés du début à la fin
– Une grande complexité apportant une certaine lourdeur et un certain désarroi lors des premières parties  mais également une profondeur stratégique importante
– Une durée de vie très importante grâce à la variété des parties quasi infinie.
– Un bonheur ludique unique pour tous les amateurs de jeu stratégique n’ayant pas peur de 90 minutes d’explication des règles.


1886 Essen 2019 15Philrey212:     7/10

Impatient d’essayer Kanban, sachant que ce serait du bien lourd, gabarit Vinhos, je reste en fin de partie sur pas mal de questions pour lesquelles les réponses ne sont pas trop claires encore aujourd’hui (plusieurs jours après notre partie) Maintenant que j’écris mon commentaire bien personnel, peut-être que j’aurai un début de réponse?

D’abord, l’impression après notre première partie. Je termine bon dernier, loin derrière les autres. C’est un jeu sur les voitures (leur conception et leur construction) et je termine sans être parvenu à en produire une seule, mon garage est bel et bien vide. Normal, dans ces conditions, de terminer dernier: c’est déjà un point de gagné pour Kanban.

Maintenant, je reste sur l’impression, du moins à 4 joueurs, qu’il y ait une forte probabilité que 2 joueurs parviendront à suivre le « mouvement » pendant que 2 autres tenteront tout au mieux de s’accrocher. Si on regarde le plateau, il y a juste 2 emplacements par département pour votre « ouvrier ». Et l’ordre dans lequel on effectue les actions a toute son importance. Du coup, si vous loupez le coche, les voitures que vous convoitiez sont prises par les autres joueurs, ce qui vous oblige à en « pousser » d’autres dans la chaîne de production, au moins jusqu’à ce qu’il y en ait une qui vous convienne. Et pendant ce temps, pendant que vous tâchez de revenir, les autres ne chôment évidemment pas et se préparent pour la « vague » suivante.
C’est clair, durant cette partie, j’étais constamment en « sens » contraire du flux, incapable de m’en sortir. Cela peut-être vu comme une qualité mais pas pour moi. Demandez à Raf ce qu’il a pensé de Déluge?

Il y a un autre point qui me chiffonne encore aujourd’hui. En Recherche & Développement (R&D), on prend des tuiles. Ces tuiles on deux rôles: le premier est de développer un composant d’un type de voiture et le deuxième et de pouvoir prendre une voiture qui a été testée dans le département Test. Il me semble que ces tuiles apportent de l’opportunisme. Si vous n’avez pas le bonne tuile au bon moment, vous loupez plusieurs tours précieux. Plusieurs tours car vous devez changer de département à chaque fois (enfin c’est assez rare de pouvoir rester dans le même département) et qu’il faudra soit attendre avec votre tuile jusqu’à ce que la place se libère au département Testing (pour utiliser votre tuile), soit revenir au R&D pour en prendre d’autres.
Du coup, ce côté opportunisme dans un jeu complexe comme Kanban, ça m’ennuie.

Le jeu en lui-même tourne bien (en oubliant mes remarques ci-dessus), avec quelques idées de génie (la partie Meeting est sans doute celle à retenir) mais … il manque quelque chose.

Si je devais résumer différents point:

– La mécanique de base est du placement d’ouvrier, tout ce qu’il y de plus classique;
– Kanban est un jeu (trop?) complexe, avec de l’opportunisme dedans;
– Le plateau de jeu est très (trop?) chargé, et difficile à lire (du moins durant notre première partie);
– Le thème est assez bien présent même si le « flux » peut-être un peu confus
+ La mécanique autour du Meeting (on reconnaît la touche personnelle de l’auteur 😉


thierry-1Thierry:  10/10

Perso, je démarre la saison 2015 de façon exceptionnelle : après Terres d’Arle qui est tout simplement parfait, j’ai joué à Kanban qui est également sublime. A ce stade-ci, j’ai donc déjà l’impression d’avoir joué au Vin d’jeu de l’année et de tenir mon coup de cœur 2015.  Cette saison s’annonce donc être un tout grand cru classé.  Mais quel jeu Vital Lacerda nous a encore sorti ici, c’est tout bonnement incroyable.  Que de mécaniques ingénieuses, quelles richesse et profondeur de jeu et quelle thématique bien présente dans les actions de jeu !   

A tous ceux qui ont apprécié Vinhos comme nous avons pu le faire, n’attendez donc pas une seconde de plus, ruez-vous et allez jouer à ce fabuleux jeu qui mérite une place de choix au temple des jeux.


tapimokat2Tapimoket 8,5 /10

Beaucoup de matos, des trucs partout et 16 pages de règles…   Le moins qu’on puisse dire, KANBAN est destiné à un public de joueurs experts ayant déjà une bonne expérience des jeux de gestion… Il m’a fallu une petite heure d’explication aux autres joueurs et retourner une paire de fois dans la règle, pour confirmer mes dires. Non pas qu’elle soit mal écrite, mais il y a beaucoup, beaucoup de paramètres.

Le thème est assez étrange puisqu’il s’agit quasiment de gérer une entreprise avec la méthode KANBAN… Et je suis bien placé pour en parler puisque mon vrai boulot, est de manager une équipe en utilisant, justement, la méthode KANBAN…  Après test,  Je vous dirais que le jeu est  très bien fait, tout en restant ludique, fort heureusement… Enfin quand je dis ludique… je devrais dire « bien prise de tête », parce que dans KANBAN, on est à des kilomètres du jeu d’ambiance…

Attention ! Ne vous méprenez pas ! KANBAN est un excellent jeu… Le matos est abondant et plutôt joli. Le jeu bénéficie d’une belle courbe d’apprentissage et va ravir les experts du genre. Il comporte d’excellentes idées comme le système de placement et du déplacement du manager et surtout de réunions où les rois de l’opportunisme vont pouvoir se lâcher devant la patronne…  (C’est tellement vrai en plus)

Petit à petit, on aura assimilé les règles et les erreurs et une deuxième partie s’imposera rapidement…

En conclusion,  si vous cherchez un super jeu de super gestion et que vous avez une bonne expérience dans le genre… Foncez ! KANBAN sera pour vous un défi.


Vin d’jeu d’aide: Kanban vin djeu aide v2



1904 Kanban Drivers 9

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

5 de réponses

  1. SwatSh dit :

    Juste Steph! J’ai repris une partie de l’article que j’avais écrit à la sortie du jeu sans faire attention à ça. J’ai supprimé cette partie de l’article. Merci et amuse-toi bien!

  2. Steph dit :

    Est-ce que vous n’oubliez pas CO2 Second Chance, Lisboa et The Gallerist et l’arrivée prochaine de Escape Plan? Je le trouve plutôt productif pour ma part!

  3. jasmin dit :

    Merci SwatSh

  4. SwatSh dit :

    Il est juste un peu plus clair Jasmin. Le jeu reste le même.
    Amuse-toi bien

  5. jasmin dit :

    Finalement quelle est la spécificité de ce nouveau plateau ? Le jeu est il le même?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *