• The Castles of Burgundy (édition 2019) - FICHE DE JEU
  • 5

The Castles of Burgundy (édition 2019)

Note moyenne
9.25
(4 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 40' - Partie: 120' - Durée par joueur/euse: 30'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s): ,
Editeur(s): ,
Catégorie: Expert
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Langue: Français
Note moyenne des lecteurs (2 notes)
9.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub


SwatSh: 9/10

Cette nouvelle édition multilangue (dont le Français 🙂 ) du génialissime Castles of Burgundy permet de mettre les pendules à l’heure en incorporant 7 petites extensions sorties depuis la sortie du jeu original en 2011. Ces extensions vont apporter de nouvelles tuiles hexagonales, de nouveaux plateaux, une route commerciale permettant de gagner plus de points en vendant des marchandises, la possibilité d’y jouer par équipe, en solo,… Une toute nouvelle extension voit également le jour: les boucliers qui vont prendre effet lorsque les joueuses joueront une paire de dés identiques même après modification. Les choix vont être encore plus tordus 😉 De plus, le jeu se voit offrir un tout nouveau lifting avec de nouvelles illustrations, pas spécialement plus belles mais en tout cas plus claires.

Dans The Castles of Burgundy, Stefan Feld s’essaye dans le jeu de dés.  Et c’est vrai qu’on les fait rouler ces dés!  Mais incroyable, avec ce hasard constant, il a réussit à nous pondre une merveille de stratégie et de choix difficiles.

Le principe est simple.  A chaque tour, on jette ses 2 dés qui déterminent les 2 actions qu’on effectuera à son tour.  Il y a 5 tours dans une phase et 5 phases de jeu, ce qui donne, si vous comptez bien, 50 actions pour la partie.  Un résultat de dé correspond à différents choix:

.

  • Prendre 1 des tuiles de l’entrepôt qui porte le numéro du dé et le placer dans son stock
  • Prendre une tuile de son stock et le placer sur son plateau personnel sur une case portant le numéro du dé et effectuer l’action de cette tuile.
  • Vendre une marchandise qui porte le numéro du dé
  • Prendre 2 ouvriers qui permettent de modifier le résultat d’un dé de + ou – 1.

Et ces choix sont difficiles.  Une stratégie est nécessaire pour nous guider dans ces choix.  Et les stratégies peuvent être bien différentes: essayer de remplir son plateau au plus vite, vendre et prendre un maximum de marchandises, viser à obtenir un maximum de pépites permettant d’exécuter des actions supplémentaires,…

Le thème est assez superficiel et on l’oublie vite.  Par contre, l’interactivité est bien présente par une course aux points (on va essayer d’être le premier à terminer telle ou telle autre partie de son domaine avant les autres) et par une course à la première place par un système judicieux d’ordre du jeu.

En fait, le hasard des dés limite nos nombreux choix mais ne les dicte pas.  Voilà le génie de Feld dans Burgund qui est au final une bien belle réussite, assez simple dans ses règles et très addictif.

Nouvelle partie

Plus j’y joue, plus j’aime The Castles of Burgundy et plus j’ai envie d’y rejouer!  C’est vrai que les stratégies gagnantes ne sont pas légions mais les choix sont à chaque fois un tiraillement ce qui me surprend toujours pour un jeu de dé.  Burgund est clairement le meilleur jeu de dé du monde!  😉


Philrey212: 9/10

Une révélation que ce The Castles of Burgundy ! Je ne reviens pas sur la mécanique, expliquée par SwatSh. Je retiendrai de cette petite merveille plusieurs choses:

1) les règles sont assez simples et s’expliquent rapidement (mis à part les petits détails)

2) les tours s’enchaînent et on ne se rend pas trop compte du temps qui passe (sauf quand on réfléchit un peu de trop plusieurs tours d’affilés)

3) les choix ne sont pas évidents et il faut bien suivre sa stratégie.

Vous l’aurez devinez, The Castles of Burgundy est une belle surprise pour moi cette année.


Thierry: 9,5/10

Voilà un vrai coup de coeur!  Ce jeu est splendide et présente tous les ingrédients qu’on apprécie particulièrement à Vin d’jeu : règles assez aisées mais choix d’actions pas faciles, jeu pas trop long au rythme bien soutenu, stratégique mais nécessitant de nombreux ajustements.  Ces ajustements sont en fait nombreux car vos actions vont toujours dépendre d’une part, des choix et actions des autres joueurs (d’où parfois l’intérêt d’être 1er joueur), et d’autre part, de la partie « hasard » du jeu (résultats des dés et du type de tuiles retournées de façon aléatoire à chaque phase).  La grande originalité du jeu prévaut par son jeu de dés qui vont déterminer vos actions possibles à chaque tour – à noter qu’il existe une action qui vous permet de modifier le résultat des dés, très fort !

Les seuls bémols (très minimes, je le reconnais) que je soulignerais quant à Burgund sont le choix des couleurs du plateau (pas toujours faciles de différencier les trois types de tuiles vertes, surtout pour moi…) et la quasi absence de la thématique dans le fonctionnement du jeu.

A la suite de la première partie, deux petits conseils : ne pas négliger les pépites (et donc la tuile « mine ») qui constituent de véritables bonus au cours de la partie et bien jouer avec les tuiles spéciales (jaunes) car elles peuvent déterminer votre stratégie et s’avérer déterminantes au décompte final.  Bref, vous l’avez compris, je vous le recommande à 100%, Burgund est un must et suis déjà très impatient d’en refaire une partie.   Bravo à Stefan Feld pour son coup de génie 🙂


Raf: 9,5/10

Mon dieu que c’est bon…

La partie s’est déroulée à 3 et visiblement certains points mis en avant pour 2 ne sont pas vrais à 3,  la fluidité du jeu par exemple, que j’ai trouvée fortement ralentie sans être dérangeante.

Il est très délicat de prédire le vainqueur, même si quelqu’un semble très loin derrière, ce qui permet à tout le monde de rester concentré.

Autre remarque, j’étais le premier à avoir les mines et j’ai gagné…….mais je ne les ai que très peu utilisées, et sur la fin du jeu, donc, je ne pense vraiment pas que les avoir en premier fasse la différence!


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par tifouch
il y a tout, et ça c'est cool
Quand j'ai vu que ce classique énorme était coincé à 8, je n'ai pas pu résister. Cette nouvelle édition moins lisible que la première est néanmoins un bijoux par son côté complet. La bonne surprise pour moi : le jeu en équipes. Parfois, l'inconvénient du jeu en équipe est que le plus malin des deux mène la danse, mais pas ici : le jeu est trop lourd à gérer sur deux plateaux. Un grand plaisir de brain storming où on rebondit sans fin sur les idées du partenaire. Et les adversaires ne s'ennuient pas pendant ce temps, ils font pareil.
un définitif à avoir absolument.
par Dassieu Stéphane
Excellent jeu, édition médiocre.
Un demi-point en moins pour le manque de variété/stratégies gagnantes.
Un point et demi en moins pour l’édition vraiment pas à la hauteur du jeu.

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

5 de réponses

  1. Dassieu Stéphane dit :

    La mécanique est très chouette mais l’édition… un carnage. Les dessins ont été revus. Ils sont réussis mais tellement petits qu’il faut presque une loupe pour déchiffrer les tuiles jaunes (monastères). Les animaux et les tuiles beiges, c’est pareil : pour peu que l’on soit un peu loin ou que la lumière soit un peu faible et on se mélange les pinceaux. Rajoutons à cela un gros défaut de calage d’impression sur le verso des tuiles marchandises (sur ma version et bien d’autres selon le forum bgg) et on obtient une édition anniversaire catastrophique. Dire que j’ai reçu Burgundy le même jour que Glen More 2… ce n’est pas le même prix mais je préfère de loin payer plus cher et avoir un jeu bien produit !c’est vraiment dommage, le jeu est très bon. Ravensburger n’est clairement pas à la hauteur du jeu.

  2. SwatSh dit :

    Merci pour ton avertissement Giludo, on assume, des fois difficilement, mais on tient bon 😉 Santé et amuse-toi bien!

  3. Giludo dit :

    C’est plus un clin d’œil malicieux qu’autre chose : ce n’est pas la première fois sur le site (ici paragraphe 1 de SwatSh) que vous qualifiez de « joueuses » les personnes s’adonnant à une partie. Faites gaffe, ça pourrait être une atteinte à la masculinité (je n’ose pas dire virilité) des messieurs joueurs, qui constituent malgré tout l’essentiel du panel ludique de jeux de plateau. Pour ma part, je me sens beaucoup plus joueur que joueuse…^^

  4. Frenchpeterpan dit :

    Dans mon top 10, très heureux de cette nouvelle édition.

  5. Grissom dit :

    Un très grand jeu , esthétiquement pas terrible mais c’est juste mon opinion…mais au niveau mécanique c’est de l’orfèvrerie de haute précision…incontournable et indémodable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *