• Byzantium - FICHE DE JEU
  • 1

Byzantium

Note moyenne
4.22
(4 notes)
Année:
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

Raf: 1/10
Cette note ne reflete en aucun cas la qualité du jeu mais bien un sentiment personnel! le petit point c’est parce que j’ai « encore » gagné ;o)
Voila un jeu beaucoup trop lourd pour moi… des règles à n’en plus finir…une compexité a faire peur et tout ça pour zéro fun.
Ce jeu devrait devenir bien a près la 5éme partie lorsqu’on maitrisera un minimum les régles et stratégies possibles, le hic c’est qu’après 1h30 de règles à moitié captées et 10 minutes de jeu de la première partie, ben j’ai envie de jeter ce jeu loin, très loin…. RAF CONTROLE-TOI, ce jeu n’est pas le tien!
On désigne le 1er joueur, celui a ma gauche, résultat je suis le dernier a jouer et résultat la partie commence très mal, les meilleurs places sont déjà prises…Aucun début d’idée de stratégie ou de tactique, je subit totalement ce jeu de m…, on peut encore me servir un ptit verre de vin s’il vous plait, j’ai envi de boire ce soir… Après quelques verres nous voila a la mi-jeu, le jeu est toujours aussi attrayant!! Et la une idée!!!construire 3 mosquées et envoyer les bulgares sur constantinople, 4 tours et si personne ne me voit venir c’est gagné! pas de bol il me manque un ptit cube et Benoit occupe la case bulgare que j’avais besoin! Que faire pour que cet enfer finisse sans boussiller la partie des autres? Benoit aussi mal que moi n’a plus rien a perdre et tente le coup de poker « les bulgares », moi je passe et serait donc le 1er a jouer le tour suivant, cela change toute la donne….les autres doivent impérativement avoir plus de 5 points d’avance sur moi a la fin de se tour, sinon j’ai gagné, Phil est largué, Benoit et swatsh se creusent les méninges…le défi semble réaliste pour swatsh et…..non juste trop court, mes adversaires doivent se rendre a l’évidence j’étais trop fort ce soir…

Benoit: 5/10
Je suis toujours très mal à l’aise pour descendre un jeu surtout quand il est aussi riche que celui-ci! Trop sans doute! En fait il ne correspond pas à notre façon de jouer: on ne rejoue pratiquement jamais un même jeu. Dans le cas de Byzantium, celà rend l’exercice impossible.
Celà étant dit, entrons dans le détail de la partie qui commencait mal pour moi (peut-être parce que j’étais le troisième joueur – je ne comprend pas qu’il n’y aie pas de compensation pour les joueurs mal placés!): je choisi une stratégie plus orientée vers les arabes, je rentre dans le lard de Raf qui était sur ma route et après deux heures de jeu (au deuxième tour), je lance l’attaque des bulgares en comprenant que ma seule chance de m’en sortir était de compter uniquement les points arabes… Pas très folichon mais bien dans la logique du jeu! Je savais que j’offrais la victoire à Raf mais j’espérais pourvoir terminer 2ième… ce qui aurait pu arriver sans la trop grande précipitation qui me caractérise.
En conclusion, je pense qu’il faut rejouer ce jeu……… mais on a pas envie, c’est tout le problème!

Philrey212: 4/10
Une heure d’explication de règles (et par Swatsh qui prépare toujours bien les jeux qu’il propose, ça veut tout dire). C’est le plus gros bémol de la soirée (et du coup, on n’a fait que ce jeu)
J’ai quand même apprécié:
+ Chaque joueur possède 2 armées (arabe et byzantine), donc votre armée byzantine ne pourra pas taper sur la g… d’une citée byzantine de Raf. A moins d’y provoquer une révolte!
+ Les actions possibles sont nombreuses mais limitée (quoi? C’est pas clair?) Et bien résumons en disant que les deux premiers à effectuer cette action en privent les deux autres .

Mais:
– Les règles sont hardues (dans notre cas, une heure)
– Le jeu est peu fluide (comme dit si bien Swatsh)
– Les Bulgares, qu’est-ce qu’ils viennent foutre ici? Non, c’est peut-être de ma faute mais c’est quand même très radical comme changement dans la partie (je passe du peloton de tête à la dernière place sans aucune possibilité de se reprendre)
– Et les perses? Ils ne font que défendre. Aucune interaction possible (contrairement aux Bulgares)
– L’intérêt de certaines actions (développer une cité par exemple, pour donner des points … à l’adversaire? Pas bien capté le truc!)

Bref, à choisir, j’en choisis un autre !

SwatSh: 6,9/10
Et bien qu’est-ce qu’on nous a foutu là Mister Wallace? Nous avons été habitué à bien mieux de votre part! Et donc, même si ce jeu reste un bon jeu, nous sommes assez déçus car on s’attendait à bien mieux.
Pourtant, ce jeu, tout comme tous les autres de notre dieu Martin Wallace, fourmille de bonnes idées:
– Chaque joueur possède 2 pions armée (Byzantins & Arabes) et tente de faire un maximum de conquêtes avec ses 2 armées. Les règles nous imposent de trouver un juste équilibre entre nos 2 armées car en délaisser une au profit de l’autre nous mènerait à la défaite.
– Un seul pion armée par armée, et le descriptif de chaque armée se trouve sur notre fiche individuelle (force, déplacement, défense,…)
– En plus de tout ça, les Bulgares & les perses viennent mettre leur grain de sel
Malheureusement, la sauce ne prend que trop peu pour plusieurs raisons:
– Règles beaucoup trop compliquées. On doit souvent s’y référer et ça n’aide pas à la fluidité.
– Les choix sont très nombreux mais les stratégies sont assez semblables et ce sont alors les dés qui apportent la différence…
– Les Bulgares permettent une fin plus rapide et différentes à la partie. Et un joueur se sentant fort distancé par les autres sera trop fortement tenté de jouer le coup de poker Bulgare ce qui laisse la stratégie des autres au plaquard.
Bref, un sentiment assez mitigé, une partie longue (2h30), n’apportant pas beaucoup de fun car on doit constament se concentrer sur ce que les règles permettent ou pas, la règle des Bulgare permettant trop souvent une fin type « tapis » au poker, pas trop envie d’y retourner vu la trop grande complexité des règles.

Commentaires:
SwatSh:
Le plateau comprend 2 pistes de scores (mauve pour Byzantins & blancs pour Arabes). En cas de prise de Constantinople par les Bulgare, la partie s’arrête immédiatement.
Vous voyez ici que c’est clairement jaune qui est en tête sur la piste Byzantine et vert et bleu largement à la traine. La tentation a donc été (trop) grande pour bleu de mettre fin à la partie grâce aux Bulgares et donc, de ne compter que sur la piste de scores Arabe. Et jaune qui avait une belle tactique s’est retrouvé dernier… Et bleu qui avait déclenché la fin s’est retrouvé avant dernier…

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

1 réponse

  1. Tristan dit :

    Salut à tous, ça fait quelques mois (ou 1 an) que j’ai découvert Byzantium et je suis très étonné par vos commentaires. Le jeu n’est en effet pas simple à comprendre et la traduction est foireuse à 2 ou 3 endroits, mais à part ça… de notre côté, nous avons adoré!
    Loin de moi l’idée de vouloir vous dicter ce que vous devez penser ou noter bien ou pas, après tout le ressenti de chacun est légitime, mais j’ai beaucoup de mal avec un point qui revient régulièrement et qui, en synthèse, signifie « On rejoue rarement aux mêmes jeux, la stratégie à suivre dans ce jeu est incompréhensible (normal avec une seule partie), donc c’est nul ». Wow, ça, ça me sidère! L’avantage de beaucoup de jeux de Wallace, c’est que le déroulé du jeu n’est souvent pas lisible et il faut de l’expérience pour comprendre la partie, donc rejouer plusieurs fois. En contrepartie, ils font partie des rares jeux à permettre de développer des stratégies très élaborées, jouissives, qu’il faut préparer pendant de nombreux tours. C’est l’opposé d’un jeu « linéaire », où on voit tout de suite, où tout est lisible. Ce genre de jeu me lasse de plus en plus d’ailleurs. Mais on peut en effet y prendre du plaisir immédiatement. Mais sûrement pas pendant de nombreuses parties. Ceux qui ont joué à Age Of Steam, Liberté, Brass ou encore, mon chouchou, A Few Acres Of Snow comprendront.
    Ce qui me choque aussi c’est que d’un autre côté, vous notez (pas forcément les mêmes) très bien les Lacerda, qui pour moi sont les symboles de règles interminables et compliquées pour pas grand chose (ressenti personnel).

    Sans rancune, je resterai un de vos fidèles lecteurs!
    Tristan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *