• Die Speicherstadt - FICHE DE JEU
  • 0

Die Speicherstadt

Note moyenne
6.67
(3 notes)
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Famille
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Note moyenne des lecteurs (1 note)
6.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

Explication des règles: 30 minutes

Durée du jeu: 1 heure

SwatSh: 7/10

Fans d’enchères, Die Speicherstadt (à vos souhaits) est pour vous, pour les autres, passez votre chemin.

Le système d’enchères de Die Speicherstadt est assez original: chacun à son tour place un de ses pions sur la case libre la plus basse en face d’une carte.  Dès que chacun a placé tous ses pions, on détermine, carte par carte, qui achètera la carte.  Pour une carte, on demande au joueur possédant le pion le plus en bas de la colonne de dire s’il veut l’acheter.  Le prix à payer est toujours le même: le nombre de pions dans la colonne.  S’il n’achète pas, il retire son pion de la colonne et le joueur suivant pourra acheter la carte au prix du nombre de pions dans la colonne toujours mais 1 moins cher que le joueur précédent puisqu’il a retiré son pion.

Voilà, un système d’enchère très original et très bien foutu.

Pour le reste, c’est du classique: des cartes contrats demandant certaines couleurs, d’autre cartes proposant des couleurs, plus des cartes bonus permettant de gagner de l’argent ou des points de victoire à gagner ou à ne pas perdre (les cartes incendie).

Die Speicherstadt propose donc un système d’enchères original et efficace, pour le reste, rien de bien folichon.

Philrey212: 7/10

Voilà un jeu que j’ai plus apprécié. The Speicherstadt est un jeu où il faut acheter des cartes. Seulement, le prix dépend de la demande. Chaque joueur a trois pions à placer, un à la fois, et chacun à son tour. A la fin, le coût est déterminé par le nombre de pion au dessus de la carte.

Est-ce qu’on considère ce mécanisme comme une enchère? Je dirais que cela se discute car ce n’est pas celui qui est majoritaire qui l’emporte. Mais bien le premier qui décide de payer le prix. Et si le premier ne veut pas, et bien il retire simplement son pion et on demande au deuxième en liste pour la carte en question, au prix d’une pièce de moins, évidemment.

Tout le jeu se base donc sur la gestion de ses (peu nombreuses) pièces (son cash quoi) et de celles des autres. Et ici, les « coups d’enfoiré » peuvent être nombreux.

Autres avantages: la simplicité des règles, le peu de temps morts, la rapidité d’une partie, l’interaction entre les joueurs, etc. Par contre, n’attendez pas un jeu de prise de tête ou de placement compliqué. Les choix se limitent à choisir entre faire payer une carte plus chère aux autres ou éviter d’en payer trop sois même. Et ce n’est pas toujours si évident que cela puisse paraître.

Benoit: 6/10

Je suis mitigé sur Speicherstadt. Un peu léger sans doute… mais aussi sympa par le système d’offre et de demande pour la prise des cartes! Pas vraiment une enchère, plutôt une bourse aux cartes. Il y a aussi de l’interaction mais comme souvent, si on se concentre trop sur les autres, on perd la partie et le troisième larron décroche la palme!

Je veux refaire une partie pour vraiment me décider sur mon évaluation mais je penche plutôt pour la négative.

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par limp
Pas le meilleur Feld
très léger et oubliable. Pas tant de tension et maitrise du jeu toute relative.

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *