• Fürstenfeld - FICHE DE JEU
  • 1

Fürstenfeld

Note moyenne
6.00
(3 notes)
Règles: 20' - Partie: 70'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

SwatSh: 5  /10

Une nouvelle fois, Friedemann Friese m’a déçu, cette fois-ci avec Fürstenfeld. Pourtant, cet auteur nous a tout de même sorti Fische Fluppen Frikadellen, Finstere Flure et Funkenschlag.  De grands jeux.  Mais il est vrai que tout ça remonte à bien longtemps… 2004 pour le dernier, 7 ans déjà.  Depuis lors, je n’ai plus vraiment apprécié ses sorties.  Le génie de Friedemann s’est-il tari?  A-t-il décidé de ne plus sortir que des jeux hasardeux?  Je ne sais pas mais ce qui est sûr c’est que Fürstenfeld ne restera pas dans les annales (ouf, j’ai bien écrit le mot cette fois-ci 😉 ) de Vin d’jeu!

Pourtant, Fürstenfeld présente un système d’achat et de vente bien foutu: Quand on vend beaucoup de denrées le prix chute et quand on n’en vend pas ou trop peu il augmente.  Logique me direz-vous, c’est ce qu’il se passe dans la vraie vie!  Oui, mais ce n’est pas toujours évident de retranscrire la vraie vie dans un jeu!

De plus, le matériel est splendide et nous aide à rentrer dans le thème du jeu qui est de fabriquer de la bière (original, sauf peut-être pour un Allemand 😉 ).  Bon, c’est vrai que le vin et la bière ne se marient pas très bien…

Un autre système sympa est la construction de son plateau.  On possède tous le même paquet de cartes que l’on mélange afin de former sa propre pioche.  A son tour, on pioche 3 cartes et on peut en construire 1 ou 2 sur son plateau.  Mais on ne dispose que de 6 cases et la place manque cruellement pour pouvoir construire tout ce qu’on a envie.  On va donc construire des cartes au dessus d’autres perdant définitivement le bonus des cartes du dessous.

Le but du jeu est d’être le premier joueur à construire les 6 éléments de son château.  Au plus on va construire son château au moins on pourra profiter des effets des cartes construites puisque chaque carte château va être construite sur une carte donnant un effet et que le château ne produit malheureusement aucun effet.

Toute la subtilité de Füstenfeld réside donc à commencer la construction de son château au bon moment: ni trop tôt pour ne pas risquer de se retrouver trop vite démuni ni trop tard pour se voir voler la victoire par un adversaire plus rapide.  Et c’est là que le bas blesse car on est trop dépendant du tirage des cartes à mon goût.  Même si un joueur jouant bien a plus de chances de gagner qu’un autre, 2 joueurs de même niveau seront uniquement départagés par le bon tirage des cartes…

Philrey212: 6/10

Fürstenfeld n’est pas un mauvais jeu. Les mécanismes décrit par SwatSh le prouve. Il y certe une part de hazard mais il est difficile de dire si l’ordre d’apparition des cartes a une grande influence sur le résultat final! Dans notre partie, le vainqueur a eu tout de suite le bâtiment qui lui permit de réduire le coût de construction de tous les autres bâtiments à venir. Par contre, il n’a pas pu développer rapidement son « économie ». (accroître sa production en vue de revente sur les marchés). Enfin, je dis cela mais il a quand même gagné 😉

Ce qui me freine le plus ici est plus l’aspect: on suit le jeu. On a très peu d’influence sur le court de la partie puisque tous les joueurs ont les mêmes carte dans leur pioche.Seul le choix des bâtiments et leur emplacement sur notre plateau individuel offre une certaine réflexion. J’ai donc plus l’impression de « subir » (d’une certaine manière) le jeu.

Thierry: 7 /10

Bon, je ne peux pas dire que Fürstenfeld m’ait déçu car il m’a valu ma première victoire lors d’une soirée Vind’jeu et donc ma cote est vraisemblablement légèrement gonflée de ce fait.  Le jeu est en fait assez sympa mais présente quelques limites non-négligeables telles que le fait qu’aucune interaction n’existe entre les joueurs (vos actions n’ont pour ainsi dire aucun impact sur le jeu des autres – ce qui le rend de facto très individuel) ou que le hasard relatif au tirage des cartes joue un rôle prépondérant dans le déroulement de la partie.  A la fin, le jeu laisse une assez bonne impression et est agréable mais je voudrais ajouter « sans plus ».  Il s’agit donc d’un jeu classique sans réelle innovation et relativement simple dans ces choix.  Il m’a plu mais ne m’a pas accroché.

Aide de jeu:

Furstenfeld vin d jeu 1

Tout ceci n’empêche pas de féliciter Thierry qui fête sa première victoire à Vin d’jeu!  Félicitationsssss!  Il est content le Thierry 😀

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

1 réponse

  1. jonathan dit :

    J’aime beacoup ce jeu et je tiens à signaler que lorsque l’on joue avec les règles avancées on trie un tiers de sa pioche en début de partie ce qui limite le hasard.
    De plus certaines cartes permettent un plus grand controle de cette pioche mais ne rapporte pas d’argent. Il y a donc un choix à faire entre des batiments rapportant de l’argent et ceux qui augmentent notre controle du jeu.

    PS: j’apprécie énorme votre site et le choix des jeux que vous nous présenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *