• Dominant species - FICHE DE JEU
  • 0

Dominant species

Note moyenne
7.50
(3 notes)
Règles: 50' - Partie: 180'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Nombre de joueurs: de 2 à 6 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh: 8,5  /10

Dominant Species est un jeu étrange.  Tout d’abord, il a tout d’une bombe:  Jeu sans hasard, aux choix et stratégies très nombreux, original,…  A la lecture des règles, je me disais franchement qu’il était un candidat incontestable au Vin d’jeu d’l’année 2011…

Et Dominant Species tient la majorité de ses promesses, mais pèche peut être par ce côté « trop »:

– Trop de choix: 12 actions complexes à choisir, on ne sait pas bien par où commencer

– Trop de mécanismes: on s’y perd un peu par toutes les conséquences de ceci ou ça.  On se surprend d’ailleurs souvent à se dire « hou, j’avais pas vu ça » ou « ha oui, c’est vrai ».  Ceci crée une certaine cacophonie, ce qui semble assez paradoxal pour un jeu de ce type: placement d’ouvriers.  On ne sait pas penser à tout, on ne sait pas tout prévoir.  On est donc souvent surpris de la conséquence de tel ou tel mécanisme.

Le tout gros défaut de Dominiant Species est l’illisibilité des différentes actions à choisir sur le plateau.  On ne voit pas clairement sur le plateau quelle action correspond à quoi.  Et c’est dommage car cela gâche un peu le plaisir: on est souvent plongé dans la règle pour se rappeler de l’effet de telle ou telle action.

Dominant Species n’en est pas pour autant moins magnifique.  Un jeu de placement d’ouvrier magnifiquement conçu et dont la mécanique tourne à merveille: on essaye d’échapper à la glaciation des tuiles en découvrant de nouveaux territoires mais cette glaciation nous rattrape et il nous est très difficile d’y survivre sans développer des gênes nous aidant à surmonter ces difficultés.

Les 2 grandes mécaniques de base de Dominant Species sont:

1) Un jeu de majorité

Celui qui possède le plus d’espèce sur une case gagne des points mais encore faut-il garde sa majorité car votre espèce peut péricliter face aux conditions et d’autres mieux s’y développer.

2) La domination qui est liée aux gènes de votre espèce par rapport à ce que chaque terrain propose comme élément (soleil, eau, graines, viande,…).  Et on peut être dominant en étant minoritaire, le nombre n’a rien à voir avec la domination!

Il n’est pas aisé de maîtriser ces 2 mécaniques qui ensemble vous mèneront à la victoire.

Dominant Species est donc un jeu original, très, voir trop, complexe non pas dans ses règles mais dans ses mécanismes.  Mais le plaisir est bien là et je le recommande chaudement à tout joueurs affectionnant ce type de jeu.

Raf: 6/10

Il y a bien longtemps que je ne me suis plus fait ch… comme ça avec un jeu, voila le ton est donné.

12 actions de jeu, avec un plateau totalement illisible bonne chance!  Jusqu’au dernier tour je devais regarder dans l’aide de jeu pour savoir ce que faisait tel ou tel action et quand j’arrivais à la dernière j’avais déjà oublié les premières, dans ces conditions impossible pour moi d’établir une stratégie et donc impossible de rentrer dans le jeu.  Pourtant après quelques tours, certains mécanismes étaient assez interressants et je me disais qu’une fois que je métriserais les actions ça allait être excellent le hic c’est que je suis jamais arrivé a cela…

Le jeu a un vrai potentiel c’est pour cela que je lui ai mis une « si bonne cote » par rapport a mon ennui dans cette partie, mais mon petit cerveau tournait au ralentit et la sauce n’a pas prise!

Thierry: 8/10

Ce jeu me laisse assez perplexe car il présente en effet tout d’un grand mais incontestablement, chez moi non plus, la sauce n’a pas vraiment pris.  Lors des explications des règles, le jeu semble magnifique avec ses nombreuses mécaniques et actions possibles.  Vous représentez une espèce particulière et devez bien veiller à disposer d’assez d’éléments qui lui sont liés (et si cette adéquation n’est pas sauvegardée, votre espèce est dite alors en danger et vous pouvez alors en perdre des représentants).  Vous pouvez aussi accroître votre population, la déplacer, conquérir de nouveaux territoires ou encore éliminer des adversaires (sans parler de la glaciation possible de territoires existants).  Bref, que du très bon, sauf que vous vous rendez compte après quelques tours qu’il est toujours bien difficile de maîtriser toutes ces règles ainsi que les conséquences d’une action sur une autre.  Comme le disait très bien un autre joueur, vous êtes un peu trop plongé dans vos règles, et le plaisir de la découverte s’amenuise au fur et à mesure de la partie.  Pour être franc, j’ai aussi « décroché » en fin de partie…

Malgré cela, je suis tout de même tenté de lui mettre une assez belle cote (8) car il est vraisemblable qu’une fois toutes ces mécaniques bien maîtrisées, ce jeu soit un petit bijou.  Gros potentiel en perspective donc mais qui reste à confirmer.

Vin d’jeu d’aide: Dominant Species vin d jeu 3

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *