• Ankh-Morpork: Discworld (+ aide de jeu) - FICHE DE JEU
  • 0

Ankh-Morpork: Discworld (+ aide de jeu)

Note moyenne
6.80
(3 notes)
Règles: 30' - Partie: 60'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs (1 note)
8.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

SwatSh: 6,5  /10

J’espère que Ankh-Morpork n’annonce pas une tournure dans les créations de notre grand ami Martin Wallace!

Ankh-Morpork est un jeu aux règles relativement simples: à son tour on joue une carte, on exécute la ou les actions indiquées sur la carte et on pioche des cartes pour arriver à une main de 5 cartes.

Les actions sur les cartes sont assez variées:

  • Poser 1 pion sur le plateau dans un région où on a déjà un pion ou une adjacente
  • Tuer un pion adverse
  • Construire 1 bâtiment dans une région où on a 1 pion & payer le coût en $ puis recevoir la carte de la région qui procure certains avantages
  • Recevoir de l’argent
  • Exécuter le texte écrit sur la carte
  • Piocher et exécuter une carte événement

La où Ankh-Morpork est très plaisant c’est dans ses conditions de victoire.  Au début du jeu, chaque joueur reçoit secrètement une carte personnage qui indique ses conditions de victoire propres telles que:

  • Contrôler 5 régions (= être majoritaire)
  • Avoir 1 pion dans 9 régions différentes
  • Avoir 50$
  • Si personne n’a gagné à la fin du jeu, on gagne

Ce système marche très bien car on passe une grande partie du jeu à essayer de deviner quelles sont les conditions de victoire de ses adversaires afin de mieux pouvoir les contrer tout en avançant dans les siens.  Très fun.

Malheureusement, Ankh-Morpork reste un jeu de cartes soumis au hasard de la pioche des cartes.  Alors si un joueur a un objectif de placer beaucoup de pions mais que très peu de cartes ne lui permettent d’en placer ou si un autre a un objectif de gagner 50$ mais que très peu de cartes ne lui permettent d’en gagner ou qu’aucun n’a de carte pour le contrer, ben, on peste sur cette pioche.

Ankh-Morpork est donc un jeu assez fun mais où il faut accepter la grande part du hasard de la pioche.

Philrey212: 6/10

J’étais curieux d’essayer Discworld: Ankh-Morpork pour plusieurs raisons. 1) c’est un Wallace, et cela ne laisse pas indifférent; 2) le mot discworld dans le titre: le tableau de jeu serait-il circulaire? Curieux sur le matériel. Ne connaissant pas le livre de Terry Pratchett, aucune appréhension de ce côté-là.

Que dire du jeux en lui-même? Et bien, je reste sur une impression assez mitigée. J’ai trouvé qu’il n’y avait pas grande innovation. Comme si on avait collé un thème à une mécanique déjà connue. Le hasard est présent mais on peut encore l’accepter. L’objectif caché est pris au hasard. Dans notre partie, 2 joueurs avaient le même, à savoir contrôler 5 quartiers. Lorsqu’on s’est rendu compte que le premier était proche de l’obtenir, on n’a pas hésité à l’en empêcher. Lorsqu’on s’est rendu compte que le deuxième s’en approchait, et bien les deux joueurs au même objectif se sont quelque peu neutralisés. Et les cartes et actions vont dans ce sens. Entendez par là qu’il est +/- facile d’agir sur les positions du tableau de jeu. Le troisième larron avait un objectif financier. Discret au départ, c’est devenu plus clair par la suite, trop tard pour les autres joueurs. Y a-t-il moins de carte/action permettant de contrer cet objectif? Dans notre partie, personne n’avait de carte pour éviter une victoire financière. Une deuxième partie serait peut-être différente dans le sens où on serait plus attentif plus tôt dans la partie. Mais c’est pas sûr non plus.

En résumé, la partie fut plaisante, le matériel de bonne augure, la fin un peu abrupte et les choix pas trop compliqué. Un jeu sympatique, comme beaucoup d’autres.

Benoit: 7,9/10

Ce jeu au nom imprononçable (sauf si vous êtes un fan de Terry Pratchett, l’auteur du livre qui l’a inspiré) fut un bon lancement de soirée. On sent un thème fort dès l’ouverture de la boite, le beau plateau et surtout les cartes personnages et actions – même sans avoir lu le roman.

L’idée géniale est d’avoir des conditions de victoire différentes, secrètes mais que l’on peut (que l’on doit!) découvrir en observant les stratégies déployées. Si vos conditions sont devinées, bonne chance pour gagner! Tous vos adversaires (et néanmoins amis) se jettent sur vous comme la misère sur le monde et c’est la fin de vos beaux rêves de victoire… snif! Par la bande surgit alors celui que l’on attendait pas et qui rafle la mise.

Vin d’jeu d’aide: Ankh-Morpork vin d jeu v1

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par Nicolas
Surtout pour les fans
Alors du côtés des bons points:
- Des objectifs cachés.
- Une mécanique simple mais efficace.
- Tout le monde surveille tout le monde et il est possible de bloquer un joueur sans perdre de vue son objectif (ou autrement dit, il n'est pas nécessaire de se sacrifier et devenir faiseur de roi malgré soi).
- Jusqu'à la fin, tout un chacun à des chances raisonnables de remporter la victoire.
- C'est un très bel hommage à Terry Pratchett.
- Le jeu est plutôt immersif.
- C'est parfois un joyeux bordel.
Du côté des moins bons:
- Une carte objectif difficile (Chrysoprase n'a pas la tâche aisée).
- C'est soumis au hasard du tirage de cartes.
- C'est parfois un joyeux bordel.
Dans l'ensemble le jeu roule bien, il reste relativement familial et facile à prendre en main.
Mais surtout, surtout, surtout: il fera super plaisir aux fans de la saga du Disque Monde. Bien plus ludique que l'opus sur les sorcières, le gameplay est complètement raccord avec les romans, ce qui apporte une saveur particulière aux connaisseurs (tout en restant agréable pour les néophytes).
En bref, comme dirait le bibliothécaire: "Oooook!".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *