• Heroscape – l’Ascension des Walkiries (+ aide de jeu) - FICHE DE JEU
  • 0

Heroscape – l’Ascension des Walkiries (+ aide de jeu)

Note moyenne
6.75
(2 notes)
Règles: 35' - Partie: 120'
Année:
Auteur(s): , ,
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh: 8,5 /10

Cela fait déjà 8 ans qu’Heroscape est sorti et il reste toujours aussi unique.

Heroscape est un jeu assez classique de figurines.  Vous choisissez un scénario, vous mettez le jeu en place puis vous choisissez vos figurines.  Généralement, le scénario détermine le nombre de points maximum par joueur qui leur permet de prendre des figurines parmi le stock de figurines disponibles, chaque figurine valant un nombre de points spécifiques.

Le jeu en lui même est très simple.  Chaque joueur place ses 3 jetons ordre sur maximum 3 cartes de figurine.  Ensuite, le premier joueur exécute son premier ordre, puis le joueur suivant exécute son premier ordre,…

Exécuter un ordre consiste à déplacer la ou les figurines de la carte sur laquelle se trouve son ordre de maximum sa valeur de déplacement.  Ensuite, la ou les figurines peuvent attaquer les figurines adverses qui sont à sa portée.  Pour attaquer, il suffit de jeter un nombre de dés d’attaque équivalent à la valeur d’attaque de la figurine.  Le défenseur jettera alors un nombre de dés de défense équivalent à sa valeur de défense.  Si le nombre de crânes obtenus par les dés d’attaque est supérieur au nombre de boucliers des dés de défense, la figurine en défense reçoit autant de blessure que la différence.  Si le nombre de blessures est égal à sa valeur en points de vie, la figurine est éliminée.

Ajouter à cela quelques règles spécifiques de déplacement sur les différents terrains, des aptitudes spéciales des différentes créatures et des bonus obtenus par des glyphes déposées à certains endroits du plateau et vous obtenez un jeu de figurines, simple mais suffisamment riche pour s’amuser autour du plateau.  Le hasard est évidemment fort présent vu les nombreux jets de dés et il faut l’accepter sereinement, ce qui n’est pas toujours facile 😉  Pour vous dire jusqu’où va le hasard:
– L’ordre des joueurs est déterminé à chaque tour par un lancement de dé
– Si les joueurs ne sont pas d’accord sur la ligne de vue d’une figurine, il faut lancer un dé, et le plus fort a raison!!!
Bref, le hasard est fort présent mais ce n’est pas très gênant pour ce type de jeu.  Ce qui ne m’empêche pas de rêver d’un jeu de ce type sans hasard…  Oui, je sais, il y a Full Metal Planet…

Mais les grandes forces d’Heroscape ne se situent pas là.  Tout d’abord, il y a son plateau entièrement modulable et de façon surprenante puisqu’on peut créer des cours d’eau et des reliefs.  En effet, le matériel est constitué principalement d’hexagones qu’on peut imbriquer mais aussi superposer.  Ceci rend le jeu très beau mais offre aussi des possibilités infinies de créer des plateaux totalement différents.  De plus, Heroscape propose une multitude de figurines prépeintes et plus belles les unes que les autres.  Je peux vous assurer que les enfants, mais nous aussi les adultes aux yeux d’enfants, sommes émerveillés devant tant de beauté!  Enfin, Heroscape propose de multiples extensions qui font mal au portefeuille, mais qui permettent d’élargir encore plus les possibilités du jeu: la neige, la lave, la forteresse, les forêts, le pont,…

Heroscape ne propose aucune mécanique révolutionnaire et reste un jeu simple et classique de combats de figurines mais offre tellement de possibilités et propose un matériel si somptueux qu’il est une des grandes références des jeux de ce genre.  Un must si vous aimez ça.

Philrey212: 5/10

Ce qui impressionne le plus dans Heroscape c’est évidemment les figurines et le tableau modulable et en relief. En contre partie, il faut être prêt à monter le tableau de jeu à la manière des légos, en suivant un scénario ou suivant votre propre imagination.

Ensuite, on tombe dans un jeu style Risk. On se déplace pour être à distance de tir et on attaque à coups de dés. Voilà. en très très bref l’impression que m’a laissé Heroscape.

Point de vue stratégie, pour le camp qui a kidnappé le sergent (je ne sais plus comment), elle a consisté à rester devant le prisonnier pour empêcher tout ennemi de s’approcher. Pour l’autre camp, en désavantage de terrain, tenter tant bien que mal d’atteindre le prisonnier. Mission impossible à mes yeux. Maintenant, il est vrai que le choix des armées au début de la partie est hyper important.

Et ici aussi, le choix n’est pas très équitable puisque les « kidnappeurs » ont 500 points à « dépenser » pour sélectionner leurs figurines alors que les deux autres, seulement 200 points chacun. Ce qui fait une différence de 100 points au total. En sachant que les figurines les plus grosses ou les plus puissantes ou avantageuses « coûtent » facilement 120 ou 150+. Vous comprendrez le bémol. De plus, dans notre sélection, le kidnappeur fut le dernier à choisir. Il a donc pu analyser les capacités de nos unités et choisir les plus appropriées pour les contrer. Peut-être aurait-il fallu faire la sélection chacun de son côté, sans connaissance des choix de l’équipe adverse.

On peut passer outre tous ces défauts grâce au matos qui est vraiment unique. Evidemment, beaucoup d’options/extensions qui ont sans doute un coût important pas à portée de tout le monde.

Vin d’jeu d’aide: Heroscape vin d jeu v1

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *