• Urbanization - FICHE DE JEU
  • 3

Urbanization

Note moyenne
8.00
(2 notes)
Règles: 35' - Partie: 75'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

SwatSh:   8 /10

Urbanization est le premier jeu de Johnny Ebsen et on peut dire qu’il commence fort!

La mécanique de base d’Urbanization est assez classique: à son tour, un joueur joue une action qu’il choisit parmi un choix de 8 actions.  On fait ça 4 fois puis c’est la fin de phase où chaque joueur gagne 2 points par habitant qu’il a et puis les nourrit.  On fait ça 6 fois, puis c’est la fin du jeu.

Evidemment, tout le sel du jeu réside dans le choix des 8 actions et dans la stratégie qu’on veut mettre en place.  Les 8 actions dispos sont donc:
1) Acheter un nouveau territoire
Le prix d’achat correspond au nombre de jetons dollars se trouvant sur le territoire.  Après l’avoir acheté, on déplace les jetons dollars qui s’y trouvaient sur un autre territoire: on va donc rendre les territoires de ses adversaires plus chers à l’achat.  Il va donc y avoir une course à l’achat de terrains sachant qu’au plus vite on ira, au mieux on bénéficiera de prix bas mais on devra alors laisser tomber d’autres actions intéressantes…
Chaque territoire comprend 1 ou 2 emplacements libres permettant d’y construire des bâtiments ou des champs.
2) Acheter des grains
Le système est judicieux car au plus de grains on achète, au plus cher ils coûtent…
3) Planter des grains sur les emplacements libres de nos territoires
A la fin du tour, les joueurs récupéreront tous les grains qu’ils auront plantés ainsi que le même nombre du stock.  Sachant que les grains servent à nourrir les habitants qui sont une source lucrative de PVs, on peut dire que c’est une action intéressante.  L’ennui c’est qu’elle utilise les emplacements libres de nos territoires sur lesquels on ne pourra alors rien construire tant qu’un grain s’y trouvera…: ni maison, ni industries…
4) Construire un bâtiment
Construire un bâtiment coûte des $ mais permet d’augmenter le nombre de maisons que vous possédez et qui peuvent accueillir des habitants.  Par cette action, on peut construire 3 types de bâtiments différents rapportant de nombreux PVs.  Tout ça est très intéressant mais il va falloir les gagner ces fameux $!
5) Récolter des cubes commande
Sur les 3 premières cartes industrie disponibles, se trouvent des jetons commande que les joueurs peuvent récupérer en y plaçant un jeton action.
6) Construire une industrie
Dès que tous les jetons commande d’une carte industrie sont pris, un joueur peut construire cette industrie: Il place une industrie sur un emplacement libre d’un de ses territoires, gagne 2 PVs, prend la carte industrie et la remplace par la première de la pioche.
7) Produire des biens grâce à ses industries
Le joueur place alors les cubes commandes qu’il aura pu récolter lors de l’action 5) sur ses industries produisant les biens correspondant et gagnera PVs et argent en fonction du bien produit.
8) Lever des impôts
Le joueur gagne autant de $ qu’il n’a d’habitants

A la fin d’un tour de 4 actions, les joueurs ajustent leur nombre d’habitants au nombre minimum qu’ils ont de maisons, cubes commandes et grains.  Celui des 3 qui sera le plus bas indiquera le nombre d’habitants de la ville du joueur.  Ce nombre peut donc varier aussi bien positivement que négativement entre les différents tours.  Les joueurs gagnent 2 PVs par habitants et 1 PV par 3 grains qu’ils possèdent à chaque fin de tour, et donc 6 fois durant le jeu.

Urbanization est donc un jeu de choix d’action sans un gramme de hasard.  Les façons de gagner des PVs sont multiples: construire des bâtiments, produire des marchandises mais surtout avoir de nombreux habitants.  Les points générés par le nombre d’habitants étant si importants, il n’y a pas de stratégies gagnantes différentes:  Les joueurs vont donc gagner certains territoires pour pouvoir y planter du grain et ensuite construire quelques industries pour pouvoir gagner un peu de sous nécessaires à la construction des maisons qui vont apporter de nombreux PVs si on arrive à maintenir un nombre de pions grains et commande équivalent au nombre de maison dont on dispose et ainsi maintenir le nombre d’habitants à son niveau le plus haut.  La gestion de ses terrains et de ses emplacements libres est donc cruciale dans Urbanization.  Pas de nombreuses stratégies donc mais un plaisir de jeu important, des choix pas toujours évidents, une gestion de ses territoires pas facile, un jeu qui tourne bien et sans une once de hasard, que demander de plus pour passer une bonne soirée?

Philrey212:     8/10

Urbanization est sorti au dernier Essen (2012). J’en avais lu les règles et le jeu ne me semblais pas apporter de grandes révolutions dans le monde ludique. Enfin, comme beaucoup d’autres en fait 😉
Urbanization est en effet un jeu de placement d’ouvrier somme toute assez classique. Il offre néanmoins quelques mécaniques intéressantes qui lui donne une autre dimension et le rend plus attrayant.  Je pense entre autre à la levée de taxes: le nombre de levée est limité non pas à un nombre fixe mais à son niveau de population. Du coup, si on attend trop (on se développe) on ne pourra pas trop compter sur les taxes.

L’achat de terrain pour y construire des bâtiments ou semer des graines est aussi intelligent. En effet, le coût correspond au nombre de pièce qui s’y trouve. Une fois acheté, le joueur déplace ces pièces vers d’autres terrain, les rendant du même coup plus onéreux pour les prochains acquéreurs.

Autre aspect que j’ai apprécié dans Urbanization est le développement des industries. Les cartes ont (en bref) deux effets. Le premier nous permet de récolter des cubes. Ceci se fait lorsque l’industrie n’est pas encore complètement développée, càd que la tuile est encore disponible à tous. Le deuxième nous permet de produire les cubes afin de glaner des sous. Ceci peut se faire qu’après avoir attiré l’industrie chez soi (càd une industrie complètement développée).

Urbanization est bien un jeu de gestion. Le but ultime est bien de faire plus d’argent (ou PV) que les autres. Toutes les mécaniques tournent à merveille. Rien n’est laissé au hasard. Mais méfiez-vous, dés qu’un joueur prend un avantage, il devient difficile de le rattraper. Assurez-vous donc de ne pas vous laisser distancer.

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

3 de réponses

  1. verytest dit :

    Hello
    Nous avons achete ce jeu et nous avons absolument rien compris :/
    Cet article nous aide a y voir plus clair, mais on n y arrive pas…
    Help ! 🙂

  2. Crenom dit :

    Salut m’grand,
    Nous avons joué aux règles standards. Mais je rejoints ton avis sur sa froideur. C’est ce qui m’a empêché de lui donner une note supérieure bien qu’il soit un très bon jeu assez classique somme toute.
    A bientôt,
    SwatSh.

  3. el grillo dit :

    Salut les gaillards!! comment va?
    Urbanization, une partie faite à Essen, plutôt très froide, et qui ne nous avait pas plus emballé que ça. On avait joué sans les règles avancées et on l’a regretté tant elles avaient l’air de rajouter du piment. Quelle version avez vous jouée?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *