• 12 Realms - FICHE DE JEU
  • 2

12 Realms

Note moyenne
6.17
(3 notes)
Règles: 30' - Partie: 100'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Famille
Nombre de joueurs: de 1 à 6 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

 

SwatSh:  6/ 10

12 realms est un petit jeu familial et coopératif avec de très belles figurines.  Ce qui frappe et séduit dès le début, c’est le thème des contes de fées: vous pouvez jouer le petit chaperon rouge, Robin des bois ou Blanche Neige.

Le principe est assez simple.  Chaque joueur a son propre plateau et un personnage avec ses carractéristiques et ses propres ennemis.   On mélange les cartes ennemis de chaque joueur entre elles et à chaque tour on pioche un nombre de cartes ennemis en fonction du nombre de joueurs.  Ces ennemis apparaissent sur les plateaux individuels de chaque joueur à un endroit déterminé par le dé.  Puis, chaqu’un ira combattre ses propres ennemis et récolter les artéfacts et autres pièces d’or.  Ces pièces d’or sont nécessaires pour acquérir de nouveaux pouvoirs qui vous permettront de vaincre plus d’ennemis.

Il va falloir bien gérer le flot d’ennemis déferlant sur votre royaume car au plus il en reste à la fin de votre tour au plus le marqueur de menace avancera vite et au plus vite l’ennemi final apparaîtra dans votre royaume.  Etant donné qu’il vous faudra battre tous les ennemis finaux pour gagner la partie, mieux vaut ne pas les faire apparaître trop tôt pour avoir le temps de vous armer convenablement grâce aux équipements achetés.

12 realms aurait pu être mieux équilibré car on souffre légèrement au début du jeu mais une fois quelques achats d’équipements effectués, plus rien ne vous fait peur et le jeu en devient trop facile.   De plus, l’interaction est assez limitée entre les joueurs et l’aide d’un royaume a un autre est trop peu utilisée pour mieux se concentrer sur son propre royaume.  12 realms est très simple et consiste uniquement à butter tous les ennemis puis à acheter de nouveaux équipements pour pouvoir en buter encore plus.  A noter qu’on ne butte pas au hasard.  Pas de dés ici dans les combats.  Il suffit de dépenser la bonne mana et votre ennemis sera vaincu.  Il plaira principalement aux enfants grâce à ses superbes figurines à ses illustrations très belles.

____________

Philrey212:      7,5/10

12 Realms est un jeu coopératif dans un thème où les héros ne sont autres que Le Petit Chaperon Rouge, d’Artagnan, Casse-Noisettes et bien d’autres. Ces héros vont devoir s’unir pour vaincre les seigneurs des ténèbres qui menace chacun des royaumes. 12 Realms présente de belles choses. La première qui peut surprendre dans un jeu coopératif est le fait que chaque royaume a son propre plateau. Heureusement, les héros peuvent passer de l’un à l’autre pour s’entraider. Ensuite, les actions sont dépendantes des talents de chaque héros. En effet, l’agilité est utilisée (en autre) pour se déplacer, le charme et la richesse pour soudoyer des ennemis. Les talents sont représentés dans le jeu par des jetons et une fois tous ceux-ci épuisés, ce sera au tour de héros suivant de jouer. Ces talents permettent donc de se déplacer, de ramasser des objets, de vaincre des créatures et de se déplacer d’un royaume à l’autre.

Tous ces éléments s’emboîtent à merveille. Néanmoins, on ressent un peu de répétition en fin de partie. Les actions n’offrent pas de choix cruciaux. Le fait que (dans notre partie à 3 joueurs) chacun était dans un royaume nous a limité pendant pas mal de temps à celui-ci, limitant pas mal la coopération. Pour palier à cela, les cartes événements ajoute un brin d’incertitude.

12 Realms offre donc de belles choses et est accessible aux familles car les règles sont simples et on les capte après le premier tour de jeu.

____________

Ren:  5/10

Très curieux attelage que ce 12 Realms. L’idée de base est assez marrante: mélanger des personnages de fantasy de divers univers (Robin des Bois avec le Petit Chaperon Rouge, avec D’Artagnan…) et mixer le tout dans un jeu coopératif rapide et léger. L’idée en soi est vraiment originale, et pour peu qu’on ait un peu d’imagination ça pourrait être assez sympa. Le problème est que je n’ai pas trouvé grand chose d’autre que cette idée originale.

Tout d’abord c’est un jeu coopératif. En soi je ne suis pas un grand fan des jeux coopératifs. Mais je les déteste pas non plus, donc ce n’est pas rédhibitoire. Mais ici il n’y a strictement rien d’original dans la mécanique de jeu, c’est bêtement « ok toi tu attaques ce monstre-là et tu prends le bonus trucmuche comme ça tu seras plus fort en trucmuche tandis que moi je bouge dans l’autre monde pour pouvoir prendre le bonus bidule au tour suivant comme ça je serai plus fort en bidule ». Ce qui nous permet d’ailleurs de décrire la mécanique du jeu: chaque joueur commence sur un royaume, qu’il est censé défendre contre les vilains monstres qui ne vont pas tarder à apparaître (tirage de dés, qui déterminent quelles cartes sont tirées, et dès lors quels monstres et quels trésors apparaissent, et à quel endroit sur quel royaume). Sachant qu’on peut sans problème se déplacer d’un monde à l’autre. Et sachant qu’on peut améliorer son personnage en montant des caractéristiques en achetant des tuiles bonus avec les trésors qu’on a gagnés. Et sachant qu’à la fin il faudra tuer le gros malabar oulala qu’il est fort de chez balèze. Bref mécanique tout ce qu’il y a de plus banale, et dès lors très très répétitive.

Ensuite le graphisme ne m’a pas convaincu. Ce n’est clairement pas baclé, les auteurs y ont sans aucun doute mis de l’énergie, d’autres joueurs seront sans doute émerveillés, mais pas moi.

Enfin, et surtout, le jeu nous est apparu d’une facilité déconcertante. Comme je l’écris toujours il faut être prudent avant de tirer ce genre de conclusions après une partie, mais il n’en reste pas moins que nous avons gagné en écrabouillant (pas d’autre mot) le jeu. On savait plusieurs tours avant la fin qu’il n’y avait strictement aucun stress sur la victoire finale. Ca casse un peu l’ambiance du coup, car le jeu se résume à « ok toi tu attaques ce monstre-là et tu prends le bonus trucmuche comme ça tu seras plus fort en trucmuche… » (cfr plus haut) suivi au tour suivant de « ok toi tu attaques ce monstre-là et tu prends le bonus trucmuche comme ça tu seras plus fort en trucmuche… » (cfr plus haut) suivi au tour suivant de « ok toi tu attaques ce monstre-là et tu prends le bonus trucmuche comme ça tu seras plus fort en trucmuche… » (cfr plus haut) suivi au tour suivant de « ok toi tu attaques ce monstre-là et tu prends le bonus trucmuche comme ça tu seras plus fort en trucmuche… » (cfr plus haut) Bref il y a une certaine répétitivité, sans beaucoup de passion.

Bref pas très convaincu, et pas envie d’en refaire une. Dommage parce que l’idée de base est vraiment marrante.

____________

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

2 de réponses

  1. SwatSh dit :

    Je n’ai malheureusement rien trouvé Plissken le hérisson
    Amuse-toi bien!

  2. Plissken Le hérisson dit :

    Salut à l’équipe =) Je viens de mettre la main sur le jeu. Vous savez si il y a un moyen d’avoir une aide, fantrad pour ce jeu ? Merci d’avance =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *