• Helios (+ aide de jeu) - FICHE DE JEU
  • 4

Helios (+ aide de jeu)

Note moyenne
8.05
(4 notes)
Règles: 30' - Partie: 60'
Année:
Auteur(s): ,
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

785 Helios 1

 

SwatSh:  8/10  

La première chose qui m’a frappé dans Helios est son magnifique graphisme.  Enfin, moi il me plaît 😉  Et je lui ai trouvé un air de ressemblance avec Descendance (notre Vin d’jeu d’l’année 2012)…  Normal puisque Dennis Lohausen n’est autre que l’illustre illustrateur ( 😉 ) de ces 2 jeux.  Mais Dennis ne s’est pas arrêté là puisque il est aussi l’illustrateur de nombreux autres très bons jeux: Terra Mystica, La Route du Verre, Gueules Noires, Yunnan, QIN, Hawaii, Hansa Teutonica et de encore d’autres.  Impressionnant!

Helios est un jeu assez simple dans un thème solaire excessivement bien rendu par la mécanique du soleil.  Tout comme dans la Route du Verre, Helios se joue en un nombre de tours fort limité: 3 tours à 3 joueurs et 4 tours à 4 joueurs.  Le pion premier joueur changeant au joueur suivant dans le sens solaire ( 😀 ), chacun a donc l’opportunité d’être premier joueur une fois dans la partie!   Ce nombre de tours limité rend chaque choix important sans avoir droit à la moindre erreur qui peut se payer cash.  Va falloir être attentif.   La durée de jeu limitée à une heure permet évidemment cette concentration continue.

Le principe de base est simple: 18 tuiles actions sont présentées aux joueurs.  Ces tuiles sont réparties en 3 colonnes.  A chaque colonne correspond une action.  Autrement dit, vous avez le choix entre 3 actions, pas une de plus!  Ces actions sont réparties en 3 couleurs + 1 couleur joker.  Le truc c’est que quand on accumule 4 jetons action d’une même couleur, on a droit à une action bonus.  Le système est très sympa car il élargit vos choix et même si choisir une certaine action peut sembler le meilleur choix, en choisir une autre moins lucrative mais vous permettant d’obtenir un bonus peut s’avérer plus judicieux.  Les 3 types d’actions sont:
1) Choisir un des terrains disponibles et le placer sur son plateau personnel.  Au début d’un tour, il y a les 5 terrains différents disponibles + 1 au hasard représentant un des 5 terrains, soit 6 terrains en tout.  Au plus tard dans le tour on choisira cette action, au moins de terrains il restera, diminuant d’autant vos choix, vos possibilités et pouvant vous porter préjudice si un type de terrain précis vous était nécessaire.  Heureusement pour vous, il existe d’autres façons alternatives d’obtenir des ressources.  Lorsque vous placez un terrain sur votre plateau perso, vous y déposez la ressource correspondante vous procurant donc une ressource qui peut être nécessaire pour d’autres actions.  Je regrette néanmoins 2 choses avec cette action:  Tout d’abord elle est indispensable en début de partie et le premier tour de jeu est très stéréotypé puisque tous les joueurs vont se ruer sur cette action en premier la rendant indispensable et rendant vos choix évidents.  Le second point est que le jeu manque d’interaction et j’aurais bien vu le même système sur un plateau central partagé par tous les joueurs.  Cela aurait certainement augmenté l’interaction et la tension dans le jeu.  Mais bon, ça l’aurait aussi totalement transformé et peut être que ce système est difficile à mettre en place et à organiser.
2) Construire un bâtiment.  Vous pouvez placer un bâtiment à 2 endroits: sur une tuile terrain vide de ressource, vous procurant des PVs en cours de partie ou sur un bâtiment de votre second plateau personnel.  La construction d’un bâtiment coûte des ressources que vous prenez de vos tuiles terrain.  Les bâtiments de votre second plateau personnel vous rapportent différents avantages: diminuer le coût des bâtiments, gagner de la mana nécessaire pour les personnage (voir plus bas), augmenter la valeur de mouvement de votre soleil (voir plus bas), pouvoir gagner plus de ressources lorsque votre soleil tourne (voire aussi plus bas 🙂 ), gagner des tuiles terrains supplémentaires, gagner des PVs supplémentaires de différentes manières,…  Deux regrets par rapport à cette action: Tout comme la première action, cette action est la seconde à réaliser lors du premier tour rendant une nouvelle fois ce premier tour de jeu beaucoup trop prévisible et stéréotypé.  Le second regret se situe au niveau des graphismes qui, malgré leur beauté, n’ont absolument rien en commun avec votre autre plateau personnel alors qu’ils se situent l’un à côté de l’autre, le tout manquant cruellement de cohérence.
3) Faire tourner votre soleil d’un nombre de cases inférieur ou égal à sa capacité de déplacement.  Ce système est le plus novateur et jubilatoire d’Helios.  Il est très thématique mais sans l’être 😀  Thématique car votre soleil va tourner autour de votre plateau tout comme le fait le vrai soleil! 😀  Sans l’être car chaque joueur possède un soleil (sic), qui va se déplacer à des vitesses différentes en fonction des joueurs, qui va longer les terres construites au lieu de prendre toujours le même chemin et qui ne se couche ou ne se lève jamais!  Mais bon, on passe vite au-dessus de ces détails thématiques pour revenir à cette très belle mécanique car là où le soleil s’arrêtera, il va illuminer les cases adjacentes vous permettant de produire les ressources sur les tuiles terrain vides et de gagner des PVs grâce à vos temples (= les bâtiments que vous avez construits sur les tuiles terrain).

Tout comme déjà écrit, il est pour moi dommage que le premier tour de jeu soit si stéréotypé: on va d’abord se ruer vers l’action permettant de placer des tuiles terrains, puis on va dépenser nos ressources pour construire des bâtiments pour enfin faire tourner notre soleil pour réapprovisionner nos tuiles terrain vides en ressource.  Peu de choix et plus de l’automatisme donc.  Cependant, ceci n’a lieu qu’au premier tour car aux suivants, les priorités de chacun vont changer, et ceci grâce principalement à la phase qui suit la phase d’action:

La phase personnage:  Chacun à son tour va pouvoir acheter un ou plusieurs personnages en payant son coût en mana.  La mana est une ressource spéciale qu’on gagne grâce à certains bâtiments, personnages ou en plaçant des tuiles terrains à certains endroit spécifiques de son plateau personnel.   Les personnages sont des moteurs à PVs, chaqu’un en procurant de différentes façons et rendant les stratégies de chaque joueur différentes.  Mais pour pouvoir bénéficier le leurs avantages, il va vous falloir les activer ce qui vous coûtera des ressources que vous devrez avoir à votre disposition durant cette phase.  Autrement dit, il vous faudra être prévoyant et bien anticiper cette phase pour ne pas être à court de ressources et perdre ainsi de nombreux PVs indispensables à votre victoire.  Les personnages sont volontairement déséquilibrés et certains ont un potentiel de gain bien supérieur à d’autres.  Il s’avérera judicieux de pouvoir s’organiser pour pouvoir les choisir en premier avant les autres joueurs.  Il n’y a que 8 personnages différents dans le jeu et c’est eux qui vont principalement faire varier vos parties.  Vous aurez compris que la variabilité des parties est limitée par le nombre de personnages.  Je vois d’ailleurs bien une extension apportant de nombreux autres personnages 😉  Mais bon, à l’heure actuelle, il faut se satisfaire de ces 8 persos 🙁

Une mention spéciale pour les règles qui sont superbement écrites, très claires et avec des codes couleurs par type d’action histoire de pouvoir s’y retrouver facilement.  En ces temps-ci, c’est très rare de tout comprendre dès la première lecture sans devoir aller poser quelques questions sur les forums dédiés.  Bravo pour ce magnifique travail.

Helios n’est pas du tout répétitif et les tours ne se ressembleront pas grâce à une progression apportée par les tuiles personnages, les tuiles terrains toujours plus nombreuses et les bâtiments vous apportant des bonus différents.  L’interaction est limitée au choix des actions et des personnages et j’aurais bien vu un plateau commun pour corriger cela.  Les choix sont trop évidents en début de partie mais deviennent plus subtils au plus on avance dans le jeu.  Les stratégies vont varier grâce aux personnages acquis et une bonne planification est indispensable à la victoire.  Le nombre de personnages limité à 8 limite d’autant les différentes stratégies et il est dommage à mon goût de ne pas en avoir plus dans le jeu pour augmenter d’autant plus sa durée de vie.  Le système du soleil, thématique sans l’être 😉 , est très bien imaginé et tourne à merveille.  Helios offre un bol d’air frais et est une bonne surprise en ce milieu d’année où les sorties de jeu sont fort limitées vu que tout le monde attend Essen…

____________

Philrey212:      8/10

Helios surprend positivement, en effet, par ses couleurs chaudes et son graphisme bien réussi. Quoi que le plateau individuel des cités est un peu moins clair, un peu fort chargé. Certes de beaux graphismes mais un peu « fouillis », ce qui peut rendre sa lecture moins aisée. Enfin, ce n’est qu’un avis personnel et l’habitude aidera l’aisance par la suite.

Les aspects intéressants dans Helios sont variés:

– Tout d’abord, les nombre d’actions est limité (pour une fois). Celles-ci s’effectuent en sélectionnant une tuile disponible au milieu de la table qu’on ajoute sous son plateau personnel. La particularité intéressante est que ces tuiles sont de 3 couleurs différentes et que lorsqu’on parvient à rassembler 4 tuiles de même couleur, peu importe l’action qu’a offerte cette tuile, on peut faire une action supplémentaire. ceci donne une petite variété aux choix de tuile: il peut être intéressant de prendre la tuile rouge même si ce n’est pas vraiment l’action désirée afin de bénéficier d’une action supplémentaire;

– On a 2 plateaux individuels. L’un pour développer notre cité (genre capitale) et l’autre pour étendre son territoire. Sur ce dernier, le soleil a évidemment une grande influence car sans lui, aucune ressource! Le soleil va donc tourner autour de vos tuiles « terrain » et les tuiles adjacentes à la case d’arrivée bénéficieront de ses rayons (production de ressources). Et pour déplacer son soleil, et bien il faudra choisir l’action appropriée et votre soleil se déplacera en fonction de votre niveau (repris an haut sur votre plateau). Donc, le placement des tuiles « terrain » est important. Mais au plus votre territoire est grand, au plus le soleil prendra du temps pour en faire le tour. Hors, un tour complet rapporte des points de victoire;

– Le dernier élément, plus classique celui-là, concerne les personnages. Ces personnage vont en fait guider votre stratégie. Ce ne sont pas vraiment des objectifs mais presque. C’est eux qui vous feront gagner un max de PV en fin de partie. A la fin de chaque tour, chaque joueur pourra engager un  (ou plusieurs) personnage(s) grâce à ses jetons mana.

La tension est bien présente, surtout à partir du 2ème tour. En effet, au premier tour, on a tous fait les même actions: 2x tuile terrain, 2x tuile construction et enfin 2x tuile soleil (déplacement). Et 3 tours, c’est court. Il faut donc s’aligner sur une stratégie et ne pas trop s’en éloigner.

Il faudra voir la re-jouabilité. Je me dis qu’après 2 ou 3 parties, on fera peut-être toujours la même stratégie. L’interaction entre les joueurs ne se situe qu’au choix des tuiles centrales (il peut être intéressant de prendre une tuile moins intéressante afin que votre adversaire suivant ne puisse bénéficier d’une action supplémentaire). A part cela, chacun développe dans son coin. A se demander s’il n’aurait pas été possible d’avoir un plateau central pour développer le territoire (plutôt que chacun le sien).

En résumé, Helios est un bon jeu bien agréable, aux règles rapides et claires, dont une partie est pliée en une heure.

____________

Thierry:    8,2/10

Un des bons côtés d’Helios est qu’il est vite expliqué et qu’il se joue assez vite, tout en présentant un ensemble de mécaniques habiles et originales.  C’est un jeu de gestion sympa avec peu d’interaction entre joueurs. Plaisant et à recommander.

____________

Philtap:  8/10

C’est joli, coloré, intelligent … Il aurait pu être un « classique » du jeu de développement mais, on notera toutefois le système original du déplacement du soleil pour générer des ressources et des points. 

C’est un jeu indépendantiste… En effet, pas de plateau central, on se développera que sur deux plateaux individuels.  On pourrait lui reprocher cela, mais je sais qu’il existe un public pour ce type de jeu. Comme, les actions sont rapides, il n’y aura pas trop d’attente. 

Le matériel est sympathique et bien fourni. Les illustrations sont très jolies et nous plongent dans un monde fantastique. C’est agréable. Le jeu a d’ailleurs, un petit goût de Terra Mystica avec ses terrains et ce thème fantastique. 

Personnellement, je le trouve très bien pour jouer en couple. En effet, HELIOS tourne bien à deux, ne s’éternise pas et, enfin, ne risque pas de finir en pugilat, vu qu’on se développe individuellement.

____________

Vin d’jeu d’aide (de Philtap 😉 ): HELIOS

____________

 

785 Helios 2

785 Helios 3Quoi de mieux que d’accompagner Helios par un Domaine de la Douaix 2010, côte de nuits-villages, vieilles vignes, vin fruité, ensoleillé, profond et aux goûts qui explosent dans votre bouche!  Un réel coup de coeur à nous tous pour cette soirée.  S’il vous intéresse, vous pouvez l’acheter sur le site de Culture jeux.

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

4 de réponses

  1. Ludo1 dit :

    Oui mais prendre plusieurs personnages dès les premiers tours n’assure pas la victoire : cela nécessite beaucoup de mana et limite donc les autres stratégies de développement (notamment tuiles bonus) et incite à accumuler des ressources pour les activer. J’ai gagné qq parties avec 1 seul personnage (bien choisi certes) mais avec un gros scoring final grâce aux tuiles bonus.
    J’essaierai néanmoins cette idée d’un seul personnage; rien que pour le plaisir de rejouer à ce très bon jeu, quelque peu mésestimé lors de sa sortie.
    Ludiquement,

  2. Tematehu dit :

    Pour une raison d’équilibre du jeu, nous avons limité la phase personnage, à savoir un seul par personnage par joueur et par tour….en effet, un seul jouer pouvait prendre jusqu’à trois personnages au premier tour..(pour n’en activer qu’un au final)….cela entraînait un déséquilibre que nous avons tous remarqué. En faisant comme cela, le jeu est plus intéressant…du moins pour nous !!

  3. Crenom dit :

    Dis-nous ce tu en penseras Lapinesco & amuse-toi bien,
    SwatSh.

  4. Lapinesco dit :

    Ptain tant de bonnes notes, je suis passé le récupérer !!

    vous etes durs les Winemen !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *