• Pandémie In Vitro (+ aides de jeu) - FICHE DE JEU
  • 0

Pandémie In Vitro (+ aides de jeu)

Note moyenne
8.17
(3 notes)
Mise en place: 35' - Règles: 30' - Partie: 100'
Année:
Auteur(s): ,
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 1 à 6 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

807 Pandemie In Vitro 1

 

SwatSh:   9/10

Outre les nouveaux rôles, événements et la possibilité d’y jouer seul, In Vitro, la dernière extension du très bon jeu de coopération Pandémie, propose 2 changements fondamentaux:

1) Le défi In Vitro
Ce défi propose une toute nouvelle façon de trouver les remèdes.  Exit la façon classique qui consiste à défausser 5 cartes de la couleur du remède.  Non, là ça va se corser sec.  Il va vous valoir réaliser de nombreuses autres actions de laboratoire (situé dans une station de recherche) pour y parvenir:  Placer des cubes dans une cuve, les déplacer dans une autre, les placer sur une carte, déterminer la couleur du remède, tester le remède puis enfin pouvoir le découvrir en défaussant tout de même 3 cartes de la couleur du remède.  Cette nouvelle façon de les découvrir est vraiment très sympa et beaucoup plus proche de la réalité mais en même temps beaucoup plus difficile même si on épargne un peu les actions qui nous permettent d’échanger nos cartes car cela s’avère moins nécessaire.

2) Le mode en équipe
Ca c’est super bien trouvé: comment transformer un jeu coopératif en un jeu compétitif entre 2 équipes?  Et le pari est vraiment réussi.  2 ou 3 équipes de 2 joueurs s’affrontent tout en collaborant (mais pas trop) en fonction d’une carte objectif qu’ils auront reçue en début de partie.  Cette carte objectif va permettre aux équipes de gagner des PVs de différentes façons répartissant par la même un peu le travail de chaque équipe.  En effet, une équipe va gagner plus de points lorsqu’elle éradique une maladie qu’une autre qui en gagnera plus lorsqu’elle découvrira un remède ou une autre qui en gagnera en fonction du nombre d’éclosion qu’il reste.  Cette collaboration entre équipe, en dehors de leur carte objectif, est très peu présente voir même inexistante et on peut même s’étonner de voir une équipe ne pas partager certaines informations cruciales pour la survie de l’humanité (où auront lieu les prochaines propagations par exemple 🙂 ).    C’est assez sympa d’observer comment les joueurs peuvent collaborer au sein d’une même équipe et entre équipe.  Cette façon de jouer en équipe renouvelle fondamentalement le jeu avec réussite car la difficulté du jeu en est diminuée tout en sachant que l’équipe plus à la traîne aura tendance à moins collaborer qu’une autre…

In Vitro est pour moi clairement une grande réussite pour Pandemie qui réussit à trouver une manière plus réaliste de découvrir un remède, ainsi qu’un jeu en équipe qui modifie fondamentalement le système de jeu et apporte de nouvelles sensations et façons d’interagir dans ce Pandemie, jeu de collaboration devenu le classique parmi les jeux de coopération.

 

____________

Philrey212:     8/10

Bon, il y a ici deux changements radicaux au jeu de base. Le mode équipe parle de lui-même. Dans notre partie, deux joueurs s’allient pour tenter de réaliser leurs objectifs secrets. Ces objectifs sont en fait des « tâches » à réaliser comme par exemple trouver un remèdes et éradiquer des maladies (avec une distribution de PV différente).
Nous avons donc un premier élément: l’objectif caché distribué aléatoirement au début.
Vient ensuite le déroulement de la partie. L’objectif commun à tous les joueurs n’a pas changé mais la tendance est de ne pas tout dévoiler à l’équipe adverse. Ce qui fait de Pandémie un jeu non coopératif 😉 C’est un choix car c’est une extension que chacun est libre d’appliquer.
Mon avis est plus que positif là-dessus. Les discussion autour de la table vont bon train, chacun accusant l’autre de pseudo-trahison, de jouer dans son coin, de ne pas dévoiler des informations primordiales. Toutes ces discussions, ces tensions, … excellent! Par contre, la coopération n’existe plus! Résumé de notre partie: on a tous perdu 😉

Le deuxième changement est tout aussi génial. Pour trouver les remèdes, il faut maintenant passer par des mélanges sous éprouvettes. Excellente idée en soit qui augmente l’imprégnation des joueurs dans le thème. En même temps, le jeu monte drastiquement en complexité car la mécanique pour trouver un remède est nettement plus longue que simplement récolter 5 cartes de même couleur. Et c’est là sans doute l’aspect négatif du défi In Vitro!

Je dirais que cette extension offre des alternatives super intéressantes mais à essayer individuellement. Nous avons joué à 2 parties consécutives.
La première en équipe qui a super bien tournée avec discussion où tout le monde avait raison ou tort selon du côté où on se plaçait.
La deuxième reprenait le défi in-vitro avec un bio-terroriste et le défi mutation (l’autre extension). Mélange à déconseiller car trop complexe et similaire à une « mission impossible IV » 😉

____________

Pascal:      7,5/10

Voilà bien une extension qui change radicalement le jeu de base, et de deux manières différentes.

D’abord le défi in-vitro qui demande de réaliser tout un processus relativement complexe pour trouver un remède.  Il ne « suffit » plus de 5 cartes de la même couleurs pour trouver le remède, mais il faut maintenant déplacer des cubes dans une série de cuves successives.  L’idée est très bonne et demande de la réflexion et de la collaboration supplémentaire pour atteindre l’objectif.  Tout cela rend le job des joueurs d’autant plus difficile et challenging… même si le jeu de base n’en a pas forcément besoin.  C’est compensé par un nombre d’actions par tour plus important et des capacités des personnages supplémentaires.  Ce n’est clairement pas l’extension qui modifie le plus le jeu, mais elle s’inscrit tout à fait dans les mécanismes du jeu de base (besoin de collaboration supplémentaire).

Par contre, la seconde variante propose un mode en équipe qui chamboule tout et modifie bien plus radicalement les principes.  Dans le mode en équipe, le jeu reste collaboratif, mais un peu moins quand même.  Il faut toujours trouver les remèdes et essayer d’éradiquer les maladies ensemble, mais aussi avoir plus de points que l’autre équipe.  On en vient à choisir ce que l’on communique, on veut bien aider, mais pas dans tous les cas ni dans n’importe quelle condition, …

Le jeu procure une sensation bizarre : va-t’on se focaliser sur un intérêt commun qui a une importance capitale ou plutôt un intérêt de l’équipe ? Les objectifs vont de toute façon dans la même direction, mais l’ordre dans lesquels on va vouloir les réaliser est différent.  On voudrait qu’une partie du boulot soit fait par l’autre équipe, mais le révéler donne des indications sur nos propres intérêts.

Cette extension modifie radicalement le jeu de base, et procure du fun et de la tension entre équipe. Très très bon, vraiment très chouette.

Mais voilà, je n’aime pas trop les jeux ayant un objectif commun et des objectifs particuliers.  Je me souviens de Tomorrow … Dans ce style de situation, si un joueur (ou une équipe) sent en fin de partie qu’il n’a plus aucune chance de gagner, il peut pourrir la situation et faire en sorte que l’objectif commun ne soit pas atteint.  Pour perdre, autant perdre tous ensemble…  Logique mais aussi très frustrant pour le gagnant potentiel (que je n’ai pas été ni à Pandémie en équipe, ni à Tomorrow).

Mais hormis cette dernière remarque, très personnelle, ces extensions valent vraiment le détour et méritent d’être jouées.

 

_____________

Ren8,5 /10

Première partie de Pandémie de ma vie, et tout de suite on met le paquet: jeu en équipe (2 contre 2) et extension In Vitro!

Je ne vais pas expliquer les mécanismes du jeu, ça a été fait en long et en large plus déjà.  Juste partager le fait que Pandémie en soi m’a bien plus. Que je trouve le jeu à 2 très très marrant, surtout dans le fait qu’il rend un succès final très compliqué, pas par la faute du jeu qui serait très compliqué, mais bien par le subtil équilibre qu’il faut trouver entre « il faut aider l’autre équipe sinon tout le monde va perdre » et « purée on va pas de nouveau aider ces salopiaux qui ne nous aident jamais et qui en plus manistement ont plus de points que nous donc c’est à eux de faire des sacrifices non mais quoi hein bon ». Et que l’extension In Vitro rend à priori le jeu plus lourd et compliqué. Mais Pandémie est bel et bon.

_____________

Vin d’jeu d’aide jeu en équipe:  Pandemie en equipe in vitro v1 vindjeu

Vin d’jeu d’aide in vitroPandemie in vitro v1 vindjeu

Vin d’jeu d’aide in vitro + bioterroristePandemie bioterroriste et in vitro v1 vindjeu

_______________

807 Pandemie In Vitro 3

807 Pandemis in vitro 2

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *