• Vendredi 13 - FICHE DE JEU
  • 0

Vendredi 13

Note moyenne
8.00
(1 note)
Mise en place: 2' - Règles: 5' - Partie: 30'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Famille
Nombre de joueurs: de 3 à 6 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

828 vendredi 1

 

SwatSh8/10

Vendredi 13 n’est rien d’autre que le formidable Poison sorti il y a 9 ans déjà.  Les différences sont d’ordres thématique et estétique.  Les règles sont en français et le thème n’est plus la confection de potions magiques mais bien d’éviter que le malheur ne s’abatte sur soi en passant sous une échelle, en rencontrant un chat noir, en brisant un miroir ou l’horreur même, en étant un vendredi 13 🙂  Les illustrations sont particulièrement bien réussies et donnent beaucoup plus envie à la famille d’y jouer plutôt que son illustre ancêtre 😉  La contrepartie de ces belles et grandes cartes c’est que les enfants ont du mal à les tenir en main.

Vendredi 13, tout comme Poison donc, est un jeu de cartes familial où le hasard peut être maîtrisé grâce aux différentes possibilités du jeu.  Le but du jeu est d’avoir le moins de points possible en sachant que chaque carte qu’on va ramasser comptera pour des points…

Le hasard est bien présent par la distribution aléatoire de toutes les cartes du jeu entre les joueurs.  Il existe 4 types de cartes: les échelles (valeur de 1 à 7), les chats noirs (de 1 à 7), les miroirs brisés (de 1 à 7) et les vendredi 13 (de valeur = 4).  On désigne 3 endroits sur la table, chacun pouvant accueillir un type de cartes (chat, échelle ou miroir).  Ensuite, chacun à son tour peut jouer une de ses cartes sur un des 3 tas en respectant le type: une carte échelle doit aller sur le tas échelle,…  La seule exception est les cartes vendredi 13 qui peuvent aller dans n’importe quel tas.  Si, lorsqu’en posant sa carte, la valeur totale du tas dépasse 13, le joueur doit ramasser le tas et y laisser la carte qu’il vient de jouer.

Le jeu s’arrête lorsque tous les joueurs ont joué toutes leurs cartes.  Ensuite on calcule les points, et c’est la que le Maître Knizia fait jouer tout son talent.  Le vainqueur est celui ayant le moins de points.  Chaque carte qu’on a ramassée vaut 1 point et chaque carte vendredi 13 vaut 2 points.  Seulement, si on possède le plus de cartes d’un type (chat, échelle ou miroir), on ne compte pas les points des cartes de ce type.

Autrement dit, on va bien entendu essayer de ne jamais piocher de cartes mais il peut aussi être intéressant de piocher une majorité des cartes d’une couleur.  Seulement, un autre joueur peut aussi vouloir avoir la suprématie dans ce type de carte et une bataille peut s’enclencher.  C’est à ce moment qu’un autre peut un peu calmer les débats en plaçant une carte vendredi 13 dans le tas convoité en sachant que les cartes vendredi 13 seront toujours maléfiques.

C’est dingue comme un petit jeu simple comme vendredi 13 peut être malin, tendu, méchant et jubilatoire!

______________

 

828 vendredi 2

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *