• Antike Duellum - FICHE DE JEU
  • 0

Antike Duellum

Note moyenne
8.17
(3 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 20' - Partie: 80'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 2 à 2 joueurs
Note moyenne des lecteurs (1 note)
10.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1060 Antike Duellum 1

 

SwatSh:   8 /10

Antike Duellum est une version 2 joueurs du fabuleux jeu Antike.

Alors, qu’apporte cette nouvelle version?  Je dirais pas grand chose.  La mécanique d’Antike ne change pas, tout au plus, Antike Duellum apporte quelques petits ajustements facilitant le jeu pour 2.

Il y a moins de technologies et leur prix a été revu, le coût de la guerre est supérieur ce qui la rend beaucoup moins intéressante par rapport à fonder une nouvelle cité, la carte est spécifique pour 2 joueurs, on peut choisir la denrée produite par ses cités, on peut construire des murs pour mieux protéger ses cités et des cartes que le joueur en retard pioche viennent apporter un peu de fun et de surprises au jeu.

Antike Duellum reste pour moi un peu répétitif et reste toujours, malgré l’apport des cartes, très difficile pour le joueur en retard de le combler.  Ces petites modifications ne révolutionnent en rien le jeu mais permettent néanmoins d’avoir un jeu pour 2 bien équilibré et sympa à jouer.

___________________________________________________________

Philrey212:     8/10

Antike Duellum, c’est Antike pour 2 joueurs. Enfin, on dirait, car personnellement, je n’ai jamais joué à Antike (ni Antike II d’ailleurs).

C’est donc pour moi une bonne surprise. On retrouve la fameuse roue, chère à notre ami Mac Gerdts. Cette roue est simplement géniale. Je le redis à chaque fois. Elle permet une fluidité de jeu et des tours rapides (enfin, sauf si on commence à trop se poser de question).

Les règles sont assez simples à expliquer et on est vite dans la partie. L’interaction est limitée au début, au moins jusqu’à ce que le plateau de jeu se remplisse de cités. Les actions permettent de produire/récolter du fer, du marbre ou encore de l’or. Ces trois ressources permettront de développer son armée (fer et or), de bâtir des temples (marbre) ou encore de développer ses connaissances (or).  On trouve aussi des pièces d’argent qui elles permettent de s’étendre sur le plateau.

Le but final est d’attirer des personnages (cartes) et le premier à en rassembler 9 gagne la partie. Ces personnages, on les obtient notamment en étant le premier à rechercher une connaissance, à avoir 5/10/15 cités, à contrôler 7 régions maritimes, à avoir détruit 3 temples adverses, etc.

L’erreur est souvent fatale. Surtout en début de partie. Il faudra bien veiller, si possible, à ne pas laisser à son adversaire plus d’un personnage d’avance car il sera très difficile de le rattraper.

___________________________________________________________

Tapimoket:  8,5/10

Pas vraiment un jeu de développement, pas vraiment un jeu d’affrontement, mais les deux à la fois. Beaucoup de matériel avec des pièces partout, des soldats, des navires, des temples, des forteresses, des cartes et des ressources…

On pourrait croire tout cela, fort complexe… mais non ! Quoiqu’il ne faille pas faire n’importe quoi…

Antike Duellum est beau, fluide et très rapide à prendre en main. Avec ses règles résumées en 2 pages, c’est le genre que l’on peut ressortir à tout moment pour jouer à deux à un très bon jeu.

En effet, Antike Duellum n’est ni plus, ni moins que la version deux joueurs du fameux « Antike ». Vous allez alors occuper des régions, vous développer, construire des forteresses, recruter des soldats et des navires, faire progresser votre armée, vous affronter un peu et surtout passer un bon moment.

Bien qu’il s’agisse d’un thème de combat, le but n’est pas d’écraser son adversaire, que nenni ! Mais il s’agira de prendre des cartes de personnages illustres et d’en posséder le premier 9 cartes grâce à divers moyens. Bien entendu, on finit par se bousculer et les batailles sont rarement évitables… Mais elles n’occupent pas toujours l’essentiel du jeu. Il faut donc toujours surveiller son adversaire.

A la maison, il nous arrive de le sortir régulièrement.  Tout d’abord parce qu’il faut peu de temps pour se remémorer les règles, mais aussi parce que le jeu n’est pas trop long, le matériel est sympa, et enfin, parce qu’il est « actif »… On n’attend pas 20 minutes que l’adversaire ait fini son action. il est toujours dans ma top liste des jeux pour deux.

 ___________________________________________________________

 

 

1060 Antike Duellum 2

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par palferso
Bonjour messieurs. 🙂

Alors j'ai découvert sur le tard DUELLUM et depuis, j'enchaîne les parties.

Brièvement pour rebondir sur vos commentaires:

-la guerre n'est ni moins intéressante, ni moins potentiellement dévastatrice, son coût et ses implications ayant juste été ajustés par Gerdts pour se conformer à certaines caractéristiques du jeu à 2 notamment en terme de frontalité.

-les cartes sont effectivement la grande idée/nouveauté et elles instilent une asymétrie "à retardement" là où dans les jeux d'affrontement "classiques", partie du jeu consiste à tenter d'équilibrer une assymétrie préexistante

-le jeu n'est pas répétitif et les 3 voies liées aux 3 ressources se valent (l'or au début n'est pas forcément une voie plus obligée que le marbre ou que le fer...). Tout sera question de timing de réaction aux implications générées par telle ou telle voie et la manière dont notre adversaire orquestre leur mise en oeuvre et bien entendu, de pertinence dans la réaction.

-l'interaction n'est pas forcément limitée au début et le jeu peut s'avérer très vite très violent.

-L'erreur peut effectivement s'avérer fatale, mais c'est une caractéristique propre à tous les jeux à 2 qui ne laissent le hasard décider seul de l'issue d'une partie. Il faudra savoir dans le cas de Duellum (comme aux échecs ou au Go par exemple) abandonner quand la situation s'avèrera de manière assez évidente irréversible.

A bientôt! 😉

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *