• Millions of Dollars (+ vidéo) - FICHE DE JEU
  • 0

Millions of Dollars (+ vidéo)

Note moyenne
6.90
(5 notes)
Mise en place: 5' - Règles: 10' - Partie: 50' - Meilleur score: 22
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 3 à 8 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

1374-millions-1

SONY DSCSwatSh  7/10

Millions of dollars est un petit jeu d’enfoirés et de bluff sorti en limité à Essen et qui vient de sortir en boutique.

Les joueurs sont des membres d’un gang qui vont réaliser une série de casses.  Dès qu’un joueur a amassé 20 millions de dollars, il remporte la partie.  Une partie se décompose en une série de tours qui se jouent selon les étapes suivantes:

1) On retourne la prochaine carte casse qui va indiquer le montant que les participants au casse pourront se partager ainsi que la mise de départ.

2) Chaque joueur choisit une de ses cartes truand et la place devant lui face cachée ainsi qu’une seconde carte truand indiquant le même truand qu’il place au centre de la table.  Dans une partie à 4 joueurs, chaque joueur dispose de 3 cartes truand différentes: la brute rouge, le chauffeur vert et l’escroc bleu.  Chaque joueur a les mêmes 3 cartes truand.
De plus, chaque joueur doit payer la mise de départ qui est indiquée sur la carte casse dévoilée en 1)

3) On mélange les cartes truand placées au centre de la table, on en écarte une face cachée et on dévoile le reste.  A ce moment, les joueurs voient tous les truands choisis par les joueurs sauf un.

4) Les joueurs vont négocier pour savoir qui va se retirer du casse.  Le truc, c’est qu’il ne peut y avoir qu’un truand de chaque type dans un casse.  Faites le calcul, dans une partie à 4 joueurs, chaque joueur disposant de 3 truands différents, il est impossible de se répartir un casse en 4 puisqu’au moins un truand sera en double.  Si les joueurs ayant joué le même truand restent pour le casse, ils seront tous deux éliminés du casse et perdront leur mise.  Ils doivent donc négocier la sortie d’un des 2.  Ils vont calculer ce que celui qui reste va pouvoir gagner dans le casse et celui qui se retirera, devra négocier une compensation équitable.SONY DSC

Mais tout ça est bien beau jusqu’au moment où un ou plusieurs joueurs veulent mettre le bordel là dedans en mentant sur la couleur de leur truand  Et là, ça va pas être facile de s’en sortir.  Mais quand on ne sait plus trop quoi, on a tendance à revenir sur son vrai rôle et arrêter tout bluff inutile.

5) Les truands se répartissent le pactole.  Et là, tout le monde n’est pas à égalité devant le pactole car chaque truand a un pouvoir: tout le monde doit payer 1 million au chauffeur, l’escroc vole 2 millions à la brute, la balance élimine un truand,…  Certains truands sont donc plus intéressants que d’autres et ça va créer du double guessing car tout le monde a envie de jouer le truand qui rapporte le plus mais si on est plusieurs à l’avoir choisi, il va falloir négocier sa sortie…

Quand un joueur s’approchera de 20 millions, on aura tendance à refuser tout accord avec lui mais il lui reste une porte de sortie: s’il joue un personnage que personne d’autre n’aura joué, il partagera le pactole sans que personne ne puisse rien faire.

Millions of Dollars est un petit jeu d’enfoirés assez sympa mais assez long aussi pour ce type de jeu (comptez 50 minutes).  L’équilibre entre les personnages est assez étrange car, à 4 joueurs, il vaut mieux éviter de jouer le brute qui vous fait perdre quasi à tous les tours.  Ca devient étrange de ne pouvoir plus choisir qu’entre 2 personnages.  Même si on se voit un peu forcé de retomber sur ses pattes en disant la vérité si on veut l’emporter, les phases de négociation sont les plus amusantes dans le jeu et on ne sait s’empêcher de discuter, d’inventer des histoires et de mettre le brin 🙂


SONY DSC

Ren: 7/10

Dans Millions of dollars les joueurs incarnent des braqueurs qui vont devoir se répartir le butin après des casses. Chaque joueur a les mêmes rôles disponibles, et il doit en choisir un pour chaque partage de butin, secrètement, en misant ce qui est demandé par la carte butin (1 ou 2M$). Un des rôles est ensuite retiré, toujours secrètement, puis les autres sont révélés (on révèle quels rôles ont été choisis, pas qui a choisi quel rôle). Les joueurs vont ensuite négocier entre eux, en essayant de deviner qui a pris quel rôle, pour déterminer si c’est intéressant ou pas de rester dans le partage, sachant que les rôles ont des effets différents lors du partage. Le cerveau fait ajouter 2M$ au butin. Le chauffeur reçoit 1M$ de tous les autres joueurs. L’escroc vole 2M$ à la brute… Mais sachant également qu’il ne peut jamais y avoir qu’un seul rôle de chaque pour le partage. Et sachant que si un joueur décide de se retirer pendant la négociation, il récupère sa mise. Mais en faisant ça il laisse peut-être le champ libre à l’autre. Il faut donc négocier son renoncement en se faisant payer…

Une fois la négociation finie on révèle tous les rôles, et on partage le butin, sachant que tous les rôles en double sont éliminés (ce qui peut faire très mal).
SONY DSC

Tout ça nous donne un bon petit jeu de discussion et d’intox, parfait pour passer un bon petit moment entre deux gros jeux, juste un chouïa trop long pour ce que c’est, et avec malheureusement un petit déséquilibre entre certains rôles, ce qui empêche de s’imaginer y jouer toutes les semaines.


???????????????????????????????

Pascal:    7/10

Voici un petit de jeu de bluff, de négociation et de guessing. Il nous propose d’enchaîner les braquages pour devenir plus riches que les escrocs qui sont à vos côtés.  L’idée de départ est sympa et le thème fait sourire.  Il faut essayer de découvrir (deviner, discuter, …) les rôles de chacun dans le braquage en cours.  Mais j’avoue ne pas avoir été transporté par le jeu.  Les tours de jeux se sont enchaînés et se sont un peu trop ressemblés.  Les négociations n’ont pas vraiment décollé.  Ceci un peut-être dû à des rôles assez prévisibles en fonction de la situation de chacun.  Mais le nombre de rôles possibles augmente avec le nombre de joueur.  A ré-essayer donc, à plus que 4 joueurs.

 


raf-1

Raf:  6,5 /10

Voilà un petit jeu de bluff relativement simple ou l’on a absolument aucun intérêt de bluffer!!!

Dans notre partie à 4, on a droit à 3 personnages dont 1 qui semble beaucoup plus faible que les 2 autres, résultat on ne l’utilise pas, a chaque tour on utilise 1 des 2 autres ce qui limite fortement le suspense et comme tout le monde fait pareil, on se retrouve à chaque tour à faire la même discussion et donc sans beaucoup d’intérêt. Tout ça est très mathématique, « si je reste seul, je vais gagner 6 millions de dollars, je t’en propose donc 2, ah tu refuses, ben je t’en donne 3 comme ça c’est du 50/50 », « voilà je t’en donne 3 et j’empoche mes 6 (-3) » tour suivant….jeu suivant aussi svp!


tapimoket

Tapimoket:  7/10

Millions of Dollars est un jeu où chaque joueur dirige un gang pour faire des cambriolages. Chaque gang ayant les mêmes types de personnages (Balance, brute, escrocs, chauffeur, cerveau…) Chacun envoie un membre de son gang. Mais seulement voilà, on ne peut pas avoir deux fois le même personnage sur un braquage. Avec une phase où l’on connait la composition des membres mais sans savoir qui a joué qui. Il faut donc négocier et/ou mentir pour que les personnages doublons se retirent. Ensuite on se partage le pactole. Il restera toujours un des membres caché de tous, ce qui accentue encore plus les doutes.

Millions of Dollars est un jeu de personnages cachés qui reprend tous les éléments qui font la tradition de ce genre de jeu. Tout d’abord, l’appât de la victoire. Ensuite la fameuse phase de baratin, phase essentielle qui donnera toute la saveur au jeu. Une phase où le mensonge éhonté sera monnaie courante et on n’hésitera d’arnaquer ses compagnons. Enfin une phase révélation et une résolution classique qui donnera des pouvoirs à certains personnages.

Les mensonges (et les vérités) seront à peu près toujours les mêmes. C’est à dire se faire passer (ou pas), pour un personnage donné et essayer de négocier de l’argent pour se retirer vu que le jeu ne permet pas d’avoir deux personnages identiques lors de la résolution. Ce pourrait être répétitif, mais comme le jeu est plié en quelques tours, on ne s’en lasse pas. Au contraire, on s’amuse à arnaquer lamentablement les autres, on doute, on comprend qu’il ne faut plus faire confiance et le jeu est déjà fini. On pourra même se rendre compte, qu’un bon baratineur peut gagner autant, voir plus,  qu’un joueur ayant réussi le braquage.

C’est amusant, les cartes de gangs sont bien illustrées. Je ne vais pas dire que j’ai sans cesse les yeux braqués dessus, mais l’acheter pour y jouer une partie de temps en temps n’est pas un vol.


Vin d’jeu d’vidéo: la dégustation en 5 minutes de Ren:

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *