• Steel Arena: Friday Night Robot Fight (+ video) - FICHE DE JEU
  • 0

Steel Arena: Friday Night Robot Fight (+ video)

Note moyenne
7.00
(1 note)
Mise en place: 10' - Règles: 20' - Partie: 60'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1435 Steel Arena 1

Swa 7

SwatSh7/10

Avec Steel Arena, présenté au dernier salon d’Essen, Gaga Games, l’éditeur Russe de Saint-Petersbourg (la ville, pas le jeu 😉 ), n’en est pas à son premier essai.  Rappelez-vous, c’est eux qui avaient présenté Among Nobles.

Les robots

Steel Arena est un jeu de combats sans dé.  Nous sommes dans un monde post-apocalyptique où la race humaine a été éradiquée de la carte par les robots.  Mais tout a pété, même les robots !  Seuls quelques robots subsistent dans un arène où ils ont été programmés pour se battre pour l’éternité…  Et vous voilà, vous, amené à contrôler un de ces robots survivants afin de bousiller la tronche des autres rescapés, comme s’il n’y en avait jamais assez 😉

Les modules

Un robot est constitué de son module de base ainsi que de 4 modules de départ.  Chaque module permet de réaliser une action.  A son tour, on ne peut activer qu’un seul module en y plaçant un jeton surchauffe.  Un module avec un jeton surchauffe ne peut plus être activé.  Pour pouvoir s’en servir, il faut passer un tour à refroidir son robot et enlever tous ses jetons surchauffe.  Un robot a un sens (une flèche pointe dans une direction).  Les différents modules permettent :
-D’avancer tout droit ou de côté d’un certain nombre de cases
-De tourner son robot d’un ou plusieurs crans
-D’avoir un bouclier actif qui absorbe un ou plusieurs dégâts provenant d’une ou plusieurs directions
-De tirer soit tout droit, soit au lance flamme, soit au marteau, à la hache ou à la grenade sur un ou plusieurs robots en leur occasionnant un ou plusieurs dégâts.

Crescendo

L’aspect crescendo est qu’on va gagner des nouveaux modules.  Au début de son tour, on va gagner le module sur lequel son robot se trouve.  Le plateau de jeu est en effet constitué, en majorité, de modules face cachée (une variante permet d’y jouer face visible).  La seule chose qu’on voit, est la puissance du module (1, 2 ou 3) et son type (pour avancer, tourner, se protéger ou tirer).  On va donc, au cours du jeu, se déplacer le long des modules pour gagner de nouveaux modules ou augmenter ses différentes capacités.  Les modules sont de plus en plus puissant et vont même permettre d’activer plusieurs modules en un tour ou de s’auto refroidir permettant d’éviter de se reposer.

Les combats

Dès qu’on va se sentir assez fort, le grand affrontement pourra avoir lieu.  On ne va alors plus déplacer son robot dans le but d’acquérir de nouveaux modules hyper puissants mais dans le but d’attaquer, de préférence par derrière 😉 , les robots adverses.  Evidemment, le robot qui aura eu la chance de recevoir les armes les plus puissantes sera avantagé.  Mieux vaut fuir ce genre de malade et s’associer ensemble afin de calmer ses ardeurs.  Les combats se font sans dés.  L’arme utilisée va indiquer où la cible peut se situer et le nombre de dégât qu’elle lui infligera.  Pour chaque point de dégât qu’un robot subit, il doit se défausser d’un de ses modules (bonjour les choix tyrannies 😉 ) et le donner à l’assaillant qui pourra le garder comme trophée.

Dès qu’un robot a accumulé 10 trophées, il l’emporte.  Le but du jeu est bien de taper sur ses adversaires et même de taper fort.  La chance de piocher un bon module est importante et peu influencer l’issue du jeu.  Il y a d’ailleurs un effet win to win que vous ne pourrez contrer qu’en vous mettant à plusieurs contre le costaud.  Et encore, ce n’est pas pour autant gagné même si l’aspect crescendo vous donnera la chance de vous refaire une santé!  On n’est pas dans la subtilité avec Steel Arena.  Son slogan est d’ailleurs « Friday night robot fight », ça rigole pas ! 🙂


1435 Steel Arena 7


Ce beaume de Venise est suprenant et assez sympathique en bouche sans pour autant révolutionner le genre :-)

Ce beaumes de Venise est surprenant et assez sympathique en bouche sans pour autant révolutionner le genre 🙂


Vin d’jeu d’vidéo

La dégustation en 6 minutes par SwatSh

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *