• Master of the Galaxy - FICHE DE JEU
  • 0

Master of the Galaxy

Note moyenne
7.00
(1 note)
Mise en place: 10' - Règles: 30' - Partie: 120'
Année:
Auteur(s): ,
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

SwatSh: 7/10

Master of the Galaxy, bien qu’il soit sorti de l’esprit de 2 Russes inconnus au bataillon, était la grande sortie d’Essen de l’éditeur Italien Ares Games. Encore une preuve de l’internationalisation du jeu!

Master of the Galaxy est un jeu 4X de bag building sous un thème galactique dans lequel chaque joueur contrôle une race alien. Le plateau représente différents systèmes planétaires avec une planète et quelques satellites reliés par entre eux par des routes. Il y a plusieurs paquets de cartes permettant de faire développer sa race.

Chaque joueuse commence avec un sac de 25 cubes de 5 couleurs différentes et en pioche 3 au début de son tour afin de les dépenser de différentes façons. La plupart du temps, les cubes serviront à activer des cartes qui permettront différentes actions comme construire des bases, voler des cubes aux adversaires (ça peut couiner 🙁 ) ou obtenir des symboles suprématie. Dès qu’une joueuse en obtient 5, elle remporte la partie.

Les cubes servent également à construire des routes entre les systèmes planétaires. Une route ne peut contenir que des cubes d’une même couleur ce qui implique qu’elles prendront de nombreux tours à être construites. Les routes sont essentielles pour pouvoir étendre son empire. Construire des bases est un autre moyen de remporter la partie car dès qu’un joueur a construit ses 9 bases, il gagne. On peut également l’emporter lorsqu’on prend contrôle du système de départ d’un autre joueur.

Même si on peut lui reprocher un design un peu trop naïf, Master of the Galaxy est un jeu assez bien rythmé car les tours s’enchainent rapidement grâce au fait qu’on ne pioche que 3 cubes à son tour. Il n’empêche que les choix sont intéressants et l’interaction bien présente. Le hasard est néanmoins de la partie dans la pioche des cubes ce qui peut faire pester certaines joueuses. On peut se retrouver plusieurs tours de suite à n’avoir rien à faire ce qui peut rendre le jeu répétitif et lassant. Ce qui est sympa c’est qu’après l’exécution de certaines actions, on reçoit, en bonus, une carte nous donnant des habilités supplémentaires. Même si ces cartes sont piochées au hasard, cela donne pas mal de piment au jeu et fait évoluer votre stratégie et manière de jouer. Le nombre de cartes est néanmoins assez limité et on en a vite fait le tour (surtout que certaines cartes ont très peu d’intérêt) ce qui diminue sa rejouabilité et l’envie d’y revenir. Il n’empêche que ses différentes façons de l’emporter peuvent donner l’envie des les expérimenter chacune 😉 Après Orléans et Hyperborea, Master of the Galaxy renouvelle bien le style bag building.


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *