• Human Punishment: Social Deduction 2.0 - FICHE DE JEU
  • 0

Human Punishment: Social Deduction 2.0

Note moyenne
7.50
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 15' - Durée par joueur/euse: 5'
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 4 à 16 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Langue: Anglais
Niveau d'anglais: Moyen
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh: 7,5/10

Human Punishment c’est la version 2.0 des Loups Garous 🙂  On passe d’un univers de villageois à un univers cyborg avec des joueurs prenant le rôle d’humains, de machines ou de rebelles.

Les joueuses doivent réussir à deviner les rôles de chacun et à déterminer qui est dans son équipe. Pour cela, elles pourront acquérir des armes qui vont dévoiler, progressivement, l’identité de chacune. En effet, chaque joueuse a 3 cartes identité face cachée devant elle. Chacune peut représenter une des faction différente et selon un système de majorité, la combinaison des 3 cartes donnera sa réelle identité. Vous allez progressivement découvrir les cartes des joueuses et deviner leur appartenance tout en pouvant confirmer ou infirmer vos soupçons en cours de jeu.

Contrairement aux Loups Garous où on va tous commencer dans le même camps des villageois, au début d’une partie d’Human Punishment, chaque joueur commence seul. Comme il y a 3 factions en jeu, personne ne sait qui appartient à quel camp et ça crée une ambiance fort suspicieuse 😉 A son tour, on a le choix entre investiguer ou tirer sur un adversaire (ou alliée 😉 ) afin de dévoiler son identité.

Dès que l’identité d’une joueuse est dévoilée, Human Punishment s’emballe. Quand une joueuse dévoile son identité, elle a évidemment un désavantage par rapport aux autres mais également une force. Elle peut utiliser la capacité propre à son personnage qui va influencer le jeu. C’est là où les soupçons vont se vérifier car chacun va agir en fonction des identités dévoilées. La fin du jeu a des allures de combat épique entre 2 factions ce qui donne des sensations ludiques bien différentes tout au long de la partie.

Certains mécanismes vont permettre des changements de camps. D’un côté c’est très fun surtout si vous arrivez à gagner un allié supplémentaire mais c’est aussi très chaotique pour le joueur visé. Imaginez-vous ayant planifié certaines actions quelques tours à l’avance et voir vos plans réduits à zéro à cause d’un changement de camps… ou pire, se voir embauché par le camps qu’on vient de décimer…

Human Punishment renouvelle magistralement le genre des jeux à identité cachée. Grâce à son système de dévoilement progressif d’identité. Le jeu va progressivement passer par plusieurs stades, un stade de suspicion, un stade de déchainement jusqu’à l’explication finale. Les capacités spéciales de chacun, très puissantes, vont bien changer le déroulement de chaque partie en vous donnant un bon goût de reviens-y. Human Punishment peut néanmoins en frustrer plus d’un à cause de ces éléments très puissants pouvant apporter un certain chaos et par l’issue du jeu qui peut être assez injuste. Qui n’a pas trouvé injuste la dernière bouchée d’un couple de Loups Garous 😀 ? Un peu à l’image de résistance, l’aspect déduction est également plus poussé ici que dans les Loups. Cela rend la partie narrative et bluff moins prédominante ce qui plaira mieux aux plus taiseux. Même si Human Punishment peut être joué jusqu’à 16 joueurs, je le conseillerais de 5 à 9 maximum tant les tours peuvent être lents. En effet, chacun joue à son tour et ce n’est plus la joyeuse foire où tout le monde parle en même temps comme dans les Loups. Le jeu comprend pas mal d’Anglais ce qui fait qu’il est plutôt réservé à un public adulte ce qui est dommage vu qu’il convient parfaitement à un public mixte. Une version Française serait donc hyper bienvenue 🙂


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *