Coimbra

14

Coimbra

Pour faire un bon jeu, il faut un bon auteur me direz-vous!  Et vous avez raison !  Avec leurs réalisations précédentes que sont les excellents Egizia, Grand Austria Hotel et notre coup de coeur 2017 Lorenzo Le Magnifique, on peut dire que la paire d’auteurs de Coimbra a déjà prouvé qu’ils savaient faire de bons jeux. Mais outre un bon auteur, on a souvent tendance à l’oublier, il faut également un bon éditeur.  Je parle de l’éditeur original (pas des traducteurs).  L’éditeur qui va travailler avec l’auteur sur l’équilibre et les finitions de son jeu.  Et ce travail d’équilibrage...

1

Lorenzo Le Magnifique: Maisons de la Renaissance

Maisons de la Renaissance enrichit encore plus notre splendide coup de coeur 2017, Lorenzo le Magnifique ! La 5ème tour La grande nouveauté de cette extension est la 5ème tour et ses 48 nouvelles cartes offrant encore plus de choix et de possibilités stratégiques.  Non seulement on a le choix entre plus de cartes (20% en plus, attention à l’analysis paralysis 🙂 ), mais, en plus, les stratégies permises par les nouvelles cartes sont elles aussi nouvelles !  Attention, ces nouvelles cartes n’introduisent pas de nouveau type de carte.  On garde les 4 types de cartes développement et on ajoute simplement...

5

Lorenzo Le Magnifique

Waouw, quelle claque il m’a donné ce Lorenzo !  C’est rare mais voilà un jeu qui n’a pas vraiment fait de buzz et qui passe un peu inaperçu alors qu’il est excellent !  Il faut dire que son éditeur, Cranio Creation, ne nous avait, jusqu’à présent, pas habitués à des jeux de cette profondeur et de cette qualité.  Avec des titres comme Steam Park, Escape From the Aliens, Unusual suspects ou Dungeon Fighter, Cranio visait un public différent.  Ceci dit, en 2015, l’excellent Council of 4 aurait dû déjà nous mettre la puce à l’oreille.  Mais il n’y a pas...

0

Egizia

Ayant adoré Caylus il y a quelques années, j’achète évidemment un rejeton de la famille. Notre photo ci-dessous manque un peu de lumière, mais Egizia présente un beau plateau et un matériel de qualité. Chaque tour change en fonction des cartes posées à gauche du Nil alors que les actions à droite sont permanentes. On va tenter d’effectuer un maximum d’action mais en sachant que les choix sont vite limités par les autres joueurs plus impatient à descendre le grand fleuve: ils en feront moins (on ne remonte pas le Nil) mais parfois de meilleures. Il faut...