Electropolis

0

Electropolis

Homosapiens Lab (Songbird, My Story,…) est un éditeur Taiwanais qu’on prend beaucoup de plaisir à visiter lors du salon d’Essen tant il vient avec des jeux épurés et rafraichissants.  Les 3 auteurs d’Electropolis ont déjà travaillé ensemble sur Mystical Seeds. Electropolis est un jeu assez simple qui se passe en une série de tours chacun divisé en 2 phases.  Durant la première, chaque joueur va décider combien de tuiles il prend du présentoir.  Plus il est gourmand, plus tard il arrivera dans l’ordre du tour.  Prendre beaucoup de tuiles est intéressant car chaque emplacement vide à la fin...

0

Ecos: First Continent

Malgré leurs autres sorties de grande qualité (le monstrueux Edge of Darkness, le minimaliste Tiny Towns, le sous-estimé Atelier, ou l’évident Point Salad), Ecos First Continent a été le grand succès d’AEG lors du dernier salon d’Essen.  Son auteur, coupable de Mystic Vale et de Space Base entre autre, son thème et surtout son magnifique design n’en sont certainement pas étrangers. Dans Ecos First Continent, on se prend un peu pour le créateur en créant, ensemble, les différents paysages du premier continent terrestre.  Sur ces paysages, nous placerons des forêts, des montagnes et de nombreux animaux. Le jeu...

2

Pirates Under Fire

Jolie histoire que celle de Pirates Under Fire dans l’histoire de Vin d’jeu. Alors que le jeu m’était complètement passé sous le radar (il faut dire que je ne suis pas spécialement attiré par les jeux familiaux pour 2 joueurs qui plus est), quel ne fut pas mon étonnement d’être contacté par Stefania Niccolini herself, l’auteur du jeu, dans le but de se rencontrer au salon d’Essen afin de faire une partie, ensemble, de son nouveau jeu. Il faut dire qu’elle avait été très heureuse de recevoir le titre, et la bouteille, du Vin d’jeu d’l’année 2015 pour...

1

Nova Luna

Un nouveau Rosenberg c’est toujours un événement même lorsqu’on le découvre au détour d’un hall à Essen 😉 Et Uwe est fier de son système de roue de tuiles inventé il y a 4 ans avec Patchwork. A tel point qu’il le découle à toutes les sauces ces derniers temps et la nouvelle lune n’y déroge pas. Mais dans Nova Luna, Uwe a décidé de réduire encore plus les choix et de faire encore plus simple. On ne peut choisir qu’une des 3 tuiles qui suit l’indicateur et, peu importe celle qu’on prend, on paiera toujours son coût...

0

Project L

Project L aurait pu s’appeler Project P, avec un P pour poisse. Et il faut dire qu’ils en ont eu de la poisse ces jeunes éditeurs de Boardcubator. Project L sortait officiellement lors du dernier salon d’Essen mais un défaut de fabrication les a empêchés de vendre leur jeu sur place. Et ce n’était pas faute de prévoyance. Cela faisait déjà 3 fois qu’ils avaient remballé la production dû aux défauts de fabrication. A Essen, ils m’ont montré l’objet du délit: on devine, sur le dos des tuiles, le symbole présenté au recto. C’est très très léger comme...