• The Prodigals Club - FICHE DE JEU
  • 0

The Prodigals Club

Note moyenne
7.00
(1 note)
Mise en place: 15' - Règles: 40' - Partie: 70'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 13
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1195 Prodigal 1

 

SwatSh7/10

Il n’est pas étonnant que Vladimir Sushy, l’auteur de Prodigals Club, et Czech Games Edition, son éditeur, soient les mêmes que pour Last Will.  En effet, Prodigals Club reprend beaucoup de Last Will avec une volonté d’améliorer ce jeu déjà bien réussi.

1)Le thème & le but du jeu
On est un gentleman qui fait constamment attention à ses manières, au politically correct, à ses discours soporifiques,… bref, on est ennuyeux !  Il est temps pour nous d’avoir du fun !  Le club des prodigues a pour vocation d’offenser la haute société en dépensant à tout va et en se débarrassant de toutes ses possessions.
Personnellement, je préférais largement le thème de Last Will qui était plus parlant : celui qui dépensait une partie de son héritage le plus vite était digne de recevoir le pactole car il profitait mieux de la vie.  Ca aidait d’ailleurs à l’immersion dans le jeu.  Ici, on y est beaucoup moins…
Le but du jeu est donc exactement le même : être le moins riche à la fin du jeu

2)L’iconographie & les pions
Ils sont exactement les mêmes que pour Last Will.  Les 2 jeux peuvent d’ailleurs se combiner et une variante permet de jouer à Prodigals Club avec Last Will !!!  Génial !  Last Will devient une extension de Prodigals Club.  J’adore 😀

A noter qu’on joue avec toutes les cartes dans Prodigals Club ce qui fait que ce sera juste l’ordre d’apparition des cartes qui va changer entre les parties.  C’est un peu peu pour assurer une bonne rejouabilité.

3)La mécanique de base
Ici, elle diffère de Last Will.  Dans Prodigals Club, on a affaire avec un jeu de placement d’ouvriers dans sa pure tradition : on dispose de plusieurs ouvriers qu’on place chacun à son tour sur une case d’action dans le but de l’exécuter.  Le premier joueur à l’avantage du choix et donc une action permet de devenir le premier joueur !

La plus grande différence avec Last Will est que les cartes ne se piochent pas mais qu’on les choisit face visible.  Ça change pas mal car ça apporte plus de maîtrise au jeu.

4)Les 3 plateaux
La plus grande originalité de Prodigals Club est la modularité de ses 3 plateaux.  Le jeu se joue avec 2 plateaux qu’on choisit lors de la mise en place parmi 3 plateaux.  Un plateau est un module appelé « compétition ».  Une variante permet même d’y jouer avec les 3.  Chaque module propose un objectif différent.  Le premier permet de se débarrasser de ses immeubles, le second de se débarrasser de ses droits de vote et le troisième de diminuer notre influence sociale.  Le truc très sympa et bien vu est que chaque plateau interagit avec les autres.  On a donc 4 jeux en un !  On voit d’ailleurs venir les extensions de loin : un nouveau plateau et des nouvelles cartes pour apporter plus de variabilité 😀

Le tout souffre un peu d’originalité.  Tout baigne dans une atmosphère de déjà vu dont la source est bien entendu Last Will.  Quand on découvre le thème, les pions, les cartes, l’iconographie, les objectifs et les mécanismes de Prodigals Club, on a plus l’impression d’un Last Will amélioré que d’un nouveau jeu.  Ca n’enlève évidemment pas les grandes qualités du jeu qui tourne à merveille et qui est plus maîtrisable que son ainé.  Prodigals Club plaira indéniablement aux amateurs de cubes en bois et de placement d’ouvriers mais est à réserver à ceux qui n’ont pas Last Will car dans ce cas, il fera plutôt doublon.

 

1195 Prodigal 2

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *