• Trône de Fer: Mère des Dragons - FICHE DE JEU
  • 0

Trône de Fer: Mère des Dragons

Note moyenne
8.83
(3 notes)
Mise en place: 50' - Règles: 50' - Partie: 280' - Durée par joueur/euse: 90'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s): ,
Distributeur(s):
Catégorie: Expert
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 3 à 8 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh:  9/10

8 ans après la sortie de l’excellente seconde édition de Trône de Fer, sort sa première extension Mère des Dragons. Celle-ci est scindée en 2 modules différents.

Les vassaux

Cette extension est principalement destinée aux parties à peu de joueurs, je dirais principalement de 3 à 4 joueurs voire 5… Mère des Dragons pouvant être jouée de 3 à 8 joueurs, 5 est encore un nombre petit 🙂

Dans cette version, chaque maison, même celles non jouées par les joueurs, commence avec des unités sur le plateau. Il n’y a dès lors aucune région interdite.

Au début de chaque tour, dans l’ordre de l’échelle du Trône de Fer, chaque joueur va pouvoir choisir une des maisons neutres comme vassal. On va pouvoir donner 2 ordres à son vassal parmi la conquête, le soutien, la défense, le raid ou l’engagement de nouvelles unités. Evidemment, on va se servir du vassal pour mettre la pression sur ses adversaires.

Mais le jeu des vassaux peut être plus subtil que ça car, même si on ne peut pas attaquer son propre vassal, on peut faire en sorte qu’il dégarnisse son front face à nous pour plus tard, lorsqu’il ne sera plus un de vos vassaux, en profiter… De plus, ils peuvent servir de monnaie d’échange dans certaines négociations…

C’est clairement un gros plus au jeu par rapport à des garnisons neutres du jeu de base qui ne représentaient aucune menace et qui rendaient le jeu plus statique. Ici, on va jouer avec ces vassaux, les faire attaquer, soutenir, casser un soutien,… et perdre ou gagner leur contrôle à bon ou mauvais escient 😉 A chaque tour, on va pouvoir changer de vassal contrôlé. L’ordre sur la piste du trône en devient plus important. Comme on peut facilement perdre le contrôle d’un vassal, les joueurs vont néanmoins être très prudents pour augmenter la force d’un vassal vu qu’il pourrait se retourner contre eux. Les vassaux vont donc rester de taille modeste et feront souvent des allers retours à mesure qu’ils changent de contrôleur.

La maison Targaryen

Jouer avec les Targaryen apporte plusieurs éléments intéressants à Trône de Fer:

Tout d’abord, elle permet de jouer à Trône de Fer à 7 ou 8 joueurs. Bon, il faut avoir l’occasion et le temps d’y jouer à autant mais le jeu en devient monstrueux 🙂

Elle apporte également beaucoup plus d’asymétrie puisque les Targaryens se jouent complètement différemment des autres maisons.

Enfin, elle voit l’introduction de la Banque de Braavos qui va apporter pas mal de fun à vos parties puisqu’on pourra y acquérir des cartes assez puissantes apportant nouvelles unités et pouvoirs spéciaux. En échange de ce soutien de la Banque, vous allez devoir payer un intérêt assez important, et ce, à chaque tour. C’est une mécanique nouvelle et très intéressante mais qui nécessite d’y jouer à 4 joueurs minimum.

Complémentaires

Les 2 modules de la Mère des Dragons sont finalement bien complémentaires. Si vous jouez à Trône de Fer à peu de joueurs, le module des vassaux est excellent, si vous y jouez plus nombreux, la maison Targaryen et sa banque de Braavos apportent énormément de nouveautés et de fun à votre partie qu’elles en deviennent indispensables.


Philrey: 8,5/10

Avec cette 2ème édition, on a ajouté une extension. Bin oui, sinon c’est pas drôle 😉

Je ne vais pas dire qu’elle ajoute beaucoup mais … elle donne au jeu une nouvelle dimension stratégique.

Alors, l’extension Mères et Dragons ajoute 2 factions supplémentaires. L’une d’entre elle exige d’avoir au moins 4 joueurs autour de la table, ce qui n’était pas notre cas. Du coup, Trône de Fer peut se jouer jusqu’à 8 joueurs, ce qui est assez exceptionnel!

En ce qui me concerne, le grand PLUS de cette extension est le fait de pouvoir contrôler les factions neutres. Dans notre partie à 3 joueurs, 4 factions neutres ont débuté la partie avec nous. En début de tour, chaque joueur pourra sélectionner une faction neutre. Et il pourra lui assigner des ordres (même si que 2 ordres). Le dernier n’a malheureusement pas le choix mais pourra contrôler les 2 factions restantes.

C’est donc une arme à double tranchant car on n’est jamais certain de contrôler la même faction neutre au tour suivant. On fait donc bien attention de ne pas laisser une situation trop à l’avantage de ses adversaires. Bref, c’est vraiment une nouvelle dimension qui exige de bien se creuser les neurones.

Le bémol reste le même que dans le jeu de base: la longueur d’une partie. Et l’extension n’aide pas du tout car les joueurs doivent donner des ordres à 2 (ou 3) factions.


Dan: 9 /10

L’extension apporte un plus indéniable puisque les maisons non jouées parmi les 7 (4 dans une partie à 3 joueurs, 2 dans une partie à 5 joueurs) sont jouées à chaque tour par les joueurs ayant le plus d’influence sur le Trône de Fer.

Cela rend clairement le jeu beaucoup plus subtil car le fait de jouer 2 ou 3 maisons permet d’affaiblir vos adversaires, même ceux qui sont géographiquement éloignés de votre région d’origine (un vassal peut trouver de l’autre côté de Westeros).

Si vous voulez tenter l’aventure du Trône de Fer, n’hésitez vraiment pas à vous munir de cette extension qui, malgré qu’elle rallonge la déjà longue durée du jeu, le rend franchement plus intéressant et change un peu sa dynamique.



Vin d’jeu d’vidéo

La dégustation en 20 minutes par Philrey

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Vin d'jeu
Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *