• Medieval Realms - FICHE DE JEU
  • 0

Medieval Realms

Note moyenne
7.50
(1 note)
Mise en place: 15' - Règles: 30' - Partie: 90'
Catégorie: Expert
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Langue: Anglais
Niveau d'anglais: Sans texte
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

SwatSh: 7,5/10

Lorsque j’ai entendu parler de Medieval Realms, mon œil a directement été attiré par le jeu: de nombreuses ressources, toutes en bois figuratif, 109 cartes différentes, le tout sans plateau illustré par une carte alors qu’il s’agit d’un jeu de conquête!

Medieval Realms se joue en 7 tours et chaque tour est subdivisé en 2 grandes phases. La première consiste simplement à récolter des ressources. Les joueurs vont placer leurs différents meeples sur les différentes cases de leur plateau personnel, derrière leur paravent, indiquant quelles ressources ils peuvent récolter. Une des ressources, les pions de bataille, ne peut s’acquérir que grâce à certains meeples spécialisés (votre ou vos généraux et amiraux) placés, toujours derrière votre paravent mais sur la carte. Un système de majorité « à l’aveugle » a alors lieu et seul le joueur ayant la majorité dans chaque territoire va pouvoir gagner les ressources associées. En effet, chaque Meeple a une force et si vous et un adversaire avez placé, secrètement, des meeples dans un même territoire, on va comparer la valeur de combat des meeples des 2 joueurs sur ce même territoire et seul celui qui a la plus grande force pourra récupérer les ressources associées. Il y a pas mal de double guessing et de hasard durant cette phase car il est impossible de savoir où vos adversaires ont placé leurs meeples. Avec un peu de malchance, vous pourriez perdre toutes les majorités alors qu’un autre pourra récupérer des ressources sans se faire inquiéter par la concurrence. Il faut passer outre les défauts de cette mécanique pour pouvoir apprécier Medieval Realms.

La seconde phase est la plus intéressante puisqu’elle consiste à acquérir et profiter des pouvoirs des cartes. La plupart des cartes vont simplement exiger certaines ressources pour pouvoir être acquises et activées mais certaines autres le seront que par un système de simple enchère où chaque joueuse, à son tour, va indiquer si elle surenchérit ou passe définitivement. Ce seront souvent ces cartes enchères qui vous permettront d’augmenter votre nombre de meeples.

Quand on analyse les différents effets des cartes on est un peu attristé car la majorité d’entre elles permet simplement de gagner des PVs sous certaines conditions. Bon, il y en a bien certaines qui vont vous donner un petit revenu en ressources à chaque tour ou en une seule fois mais c’est à peu près tout des effets que l’on peu attendre des cartes. On aurait aimé plus de variété, d’interaction, de stratégie dans les mécaniques apportées par ces nombreuses cartes.

On souffle un peu le chaud et le froid en jouant à Medieval Realms. Sa mécanique d’acquisition de ressources basée sur des majorités secrètes peut frustrer. L’étendue des pouvoirs des cartes est trop limitée. Le jeu est également peu épuré. J’en veut pour preuve le nombre très élevé de ressources différentes (7). Et il faut également ne pas être allergique à la mécanique d’enchères pour l’acquisition de certaines cartes. Mais les différentes façons de gagner des points grâce aux cartes sont tellement nombreuses que vos parties ne se ressembleront jamais et que vous prendrez toujours plaisir à jouer à Medieval Realms. Le plaisir sera décuplé grâce aux magnifiques illustrations et au matériel époustouflant.



Vin d’jeu d’music

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *