• Crazy Tower - FICHE DE JEU
  • 0

Crazy Tower

Note moyenne
7.50
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 10' - Partie: 15'
Année:
Auteur(s): , , ,
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Mécanisme(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , joueurs
Fabriqué en: Chine
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

PhilRey: 7,5/10

Quand on voit Crazy Tower, on pense tout de suite à la référence en la matière: Jenga. Et bien, ce n’est pas la même chose.

Dans Crazy Tower, les joueurs construisent une “tour infernale” avec leurs blocs de formes diverses. Et chaque joueur a le même nombre de (et les mêmes) blocs. Le but est de se débarrasser de tous ses blocs sans faire tomber la tour. 

Si on s’arrête là, et bien je dirais: “rien de nouveau”. Seulement, Synapses Games ajoute des cartes. Ces cartes vont en quelque sorte constituer des étages. De plus, des icônes sont présentes sur des cases qui pimentent le jeu.

Une première carte est donc placée sur la table pour démarrer la partie. Ensuite, chacun joue à son tour en posant un bloc sur l’étage en cours ou en dévoilant et posant le première carte de la pioche sur la tour et en plaçant ensuite un bloc. Les règles de pose sont peu restrictives: les blocs se placent à plat et un seul bloc par couleur n’est permis par étage.

Les cases sur les cartes:

Case blanche

Les blocs peuvent être posés sur cette case

Les blocs NE peuvent PAS être posés sur cette case

Le joueur qui recouvre cette case peut retirer un bloc d’un étage inférieur et le rendre à son propriétaire

Le joueur qui recouvre cette case rejoue immédiatement

Le joueur qui recouvre cette case doit échanger un de ses blocs contre un bloc au choix d’un autre joueur

Cerise sur le gâteau, le jeu propose 3 modes de jeu: compétitif, saboteur et solo. Et en solo, ce n’est pas moins de 20 défis qui sont proposés. Y’a d’quoi faire!

Vous l’aurez compris, ce sont vraiment les cartes qui donnent tout le sel au jeu. Alors, c’est vrai qu’on ne fera pas 36 parties de suite de Crazy Tower mais il ressortira à l’apéro facilement et assurera l’ambiance autour de la table!

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *