• HAI NOON - FICHE DE JEU
  • 0

HAI NOON

Note moyenne
7.00
(1 note)
Mise en place: 3' - Règles: 4' - Partie: 30 mn' - Durée par joueur/euse: 10 à 15 mn'
Année:
Auteur(s): ,
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Mécanisme(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Fabriqué en: Europe
Langue: Anglais et allemand
Niveau d'anglais: basique
pub pub pub

.

.

Serval 7/10

..

.

.

Spécialisé dans cette gamme de jeu au format de poche, tuiles/cartes, l’éditeur allemand Mucke spiele  nous propose une immersion au cœur de l’océan (on ne sait pas lequel mais j’ai un faible pour le pacifique) ou chaque joueur incarnera un plongeur perdu dans la contemplation de la faune et de la flore sous marine ne se doutant pas qu’une horde de requins affamés s’apprêtent à dévorer l’un d’entre eux.

Une formule gagnante déjà éprouvée : un carré de tuiles de 4*4 est disposé au centre du jeu, les joueurs ont en main une série de 3 cartes actions, à son tour de jeu, un joueur joue une carte action et pioche pour renflouer sa main à 3 cartes. Le concept reste quasi identique dans cette gamme.

4 Tuiles plongeurs de 4 couleurs différentes (les joueurs) sont entourés de 12 tuiles « requins » prêt à croquer l’un d’entre eux, ce qui de fait déclenchera la fin du jeu. Il y aura donc, vous l’aurez compris, un seul perdant dans ce jeu, quoique…avoir encore  un plongeur vivant, certes,  avec une jambe en moins n’est point si glorieux que ça , foi de Roy Scheider !

Dans la mise en place initiale, tout se passe bien les 4 plongeurs sont en contact direct (de façon adjacente) avec 8 tuiles de requins repus (faces bleues), les requins « affamés » (face rouge) se situent aux extrémités diagonales du carré de jeu.

Chaque joueur à tour de rôle doit donc jouer une carte action de sa main, deux contraintes :
• La carte doit être jouée sur un des 4 côtés du carré de tuiles,
• La carte jouée doit être de la même couleur (il y en a 4) qu’une carte précédemment posée.

Revenons sur les cartes actions, il y a 7 types de cartes action différentes :

Quelques exemples
  • « Flip Shark » permet de retourner une tuile requin affamé sur sa face « repu » ou inversement,
  • « Diver swims on » permet d’intervertir deux plongeurs adjacent (donc pas en diagonale) histoire de rapprocher les plongeurs d’un requin affamé, ou de l’éloigner !
  • « All shark swin on » les requins se déplacent tous d’une tuile dans le sens horaire..et oui il ne savnnt pas faire autrement !
  • « Sharks swims on » toujours dans le sens horaire, permet d’intervertir deux requins adjacents
  • « Camouflage » permet lâchement de sortir un des plongeurs du carré pendant 1 tour !
  • « Wild card » est une carte neutre de n’importe quelle couleur, très pratique pour être la troisième carte de la même couleur posée et déclencher une attaque de requin !
  • « Cage/ Harpoon »  est une carte double choix, soit elle permet de protéger un plongeur d’une attaque en l’encageant, soit elle est jouée immédiatement lors d’une attaque de requin pour harponner ce dernier et contrer son attaque ! Attention la carte harpon doit être de la même couleur que les cartes ayant provoqué l’attaque pour être valide.

Si par malheur (ou par bonheur pour les amateurs de boucherie sous marine) une troisième carte de la même couleur est jouée, sa capacité est appliquée et une attaque de requin à lieu !

Shark attack !

Dès lors, les deux tuiles requins en contact avec les plongeurs sont :

  • soit retournées sur leur face « Repu » à « Affamé » (le plongeur n’est pas attaqué mais commence à paniquer),
  • soit, si la tuile requin est déjà sur sa face « affamé », ces derniers croquent alors le (ou les) plongeur(s) en contact direct !

La tuile plongeur touchée est retournée sur sa face « blessée » ou « unijambiste 🙂 » , à la prochaine attaque , ce plongeur sera entièrement dévoré, mettant fin au suspens !

A noter, et c’est ma foi fort logique, si un requin affamé n’a pas pu goûter à la chair humaine (notamment lorsqu’une cage protège le plongeur ou lorsqu’un harpon est joué en contre) , il reste sagement sur sa face « affamé » !
Les trois cartes ayant provoqué l’attaque dont alors défaussées (excepté les cartes harpons éventuellement jouées).
Une nouvelle série de tour à donc lieu jusqu’au festin final !

Hai noon se joue donc en à peine 30 minutes et se comprend en 4 ! C’est un très bon petit jeu où l’interactivité est omniprésente. Il arrive parfois qu’on tergiverse sur la carte action à jouer mais la tension est bien là et le plaisir avec.
Seul regret, la couleur des plongeurs est fort peu distincte, je pensais en tant que daltonien être fautif mais on m’a juré que non, les couleurs sont vraiment bizarrement ténues.
Bref, un bon bain de sang rien que pour vous !

Vin D’jeu Music

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *