• Shipyard - FICHE DE JEU
  • 0

Shipyard

Note moyenne
7.83
(3 notes)
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub



Benoit: 8,5/10
Je ne suis pas complètement satisfait de mon évaluation de « Shipyard » car nous avons interrompu le jeu en milieu de partie.

Cependant, voici certains éléments objectifs. En négatif:
– le matériel est de mauvaise qualité
– le plateau de jeu est très vite bordélique
– le choix des actions sur une roue est castratoire
– la construction des bateaux ne donnent pas lieu à de grandes réflexions
– compliqué mais pas vraiment riche

en positif:
+ le thème est intéressant et plutôt bien rendu – ça nous change des trains;-)
+ les bonus sont amusants

Nouvelle partie:

Par bonheur, nous avons enfin (!) pu rejouer une partie de Shipyard… et je dois reconnaître que ma première impression s’avère complètement fausse, comme je l’avais d’ailleurs suspecté. Le jeu est en fait très riche sans être trop compliqué (slic)!

Shipyard est un jeu très stratégique en raison des cartes bonus qui apporteront également une bonne rejouabilité. On va devoir choisir entre une optimisation court terme et la poursuite d’un objectif de fin d’jeu qui peut être payante mais qui compromet certains jolis coups. La partie n’est donc jamais gagnée avant d’avoir dévoilé les cartes bonus et le classement peut s’en trouvé complètement chamboulé! Il s’agit pour moi d’une grosse qualité du jeu.

Philrey212: 7/10
Je voudrais remercier Czech Games pour avoir pris le temps de nous expliquer les règles. Ils ont même libérer une table pour installer Shipyard, d’une boîte toute neuve. On les a même aidé à « dépuncher » les nombreuses pièces cartonnées.
Et c’est principalement là qu’on a réalisé la pauvre qualité du matériel. Le papier se déchirait trop souvent du carton! Et c’est triste pour un jeu qui possède justement une multitude de pièces cartonnées. C’est à mon avis le plus gros défaut du jeu.
La mécanique des actions n’est pas innovante mais ne fonctionne pas trop mal. Les premiers tours, nous n’avions pas capté une règle, ce qui limitait pas mal nos choix. Après appel à l’aide et clarification, les choix étaient un peu plus « libérés ».
Je rejoins quand même l’avis de SwatSh concernant les choix: certains sont trop logiques et à son tours, dés que l’ation est libre, on n’hésite pas!
Je suis aussi d’accord avec Benoît en ce qui concerne le thème: Il est bien rendu et change de tous les jeux de trains.
J’ajouterais que le matériel est peut-être trop « nombreux », ce qui rend le tableau asser chaotique après seulement quelques tours.
Bref, Shipyard est sympa mais, chez Vin d’jeu, on est sans doute habitué à mieux!
Notez quand même que nous n’avons pas terminé la partie. Nous avons décidé d’arrêter dés que les mécanismes étaient bien assimilés. Essen oblige 😉

SwatSh: 8/10
Shipyard fut une petite déception pour moi. Ce que j’avais lu sur le net et la lecture des règles paraissait pourtant fort alléchants.

Bon Shipyard n’est pas mauvais, loin de là, mais bon, quand on met la barre haut, on risque plus vite d’être déçu! Shipyard est un jeu assez complexe alors que les choix et la stratégie sont assez limités. A son tour, on a peu de choix d’action puisqu’il faut prendre une des 5 qui restent (sur +/- 9 actions disponibles. On laisse son pion sur l’action qu’on a choisie jusqu’à son tour de jeu la rendant indisponible pour les autres joueurs). Et parmi ces 5 actions disponibles, le choix est vite fait et évident. Le reste du tour de jeu découle de l’action choisie et n’est pas spécialement palpitant.

Nouvelle partie:

Après notre partie à Essen en 2009 qui ne nous avait pas emballé, je me doutais bien que Shipyard ne nous avait pas dévoilé tous ses atouts et lorsque j’ai eu l’occasion de me le procurer pour pas trop cher, je n’ai pas hésité.  Et bien m’en a prit car Shipyard vaut le détour.

A l’exception de son système de choix d’action (les actions tournent le long d’un ovale à chaque fois qu’on en choisit une, elle passe devant.  Quand on choisit une action se trouvant à l’arrière, autrement dit, moins souvent choisie, on gagne des florins qui sont nécessaires pour optimaliser nos actions), Shipyard n’est pas très original.  Actuellement, peu de bons jeux sortent (sont-ils tous sortis à Essen?), et ça fait du bien de jouer à un jeu de cette qualité.

Contrairement à notre impression à Essen, la grande qualité de Shipyard est la multitude de ses choix: outre le choix de l’action à effectuer, chaque action a ses propres choix.  Par exemple, si on choisit de construire un bateau, il faut encore choisir quelles parties du bateau on veut acheter et à quel prix.  La deuxième grande qualité de Shipyard est la dépendance des actions entre elles.  Par exemple, si on choisit certaines parties de bateau, il faudra ensuite pouvoir choisir les équipements qui correspondent à ces parties et puis choisir les canaux qui donneront des points à ces équipements.  On va donc prendre des risques en espérant que notre planification ne soit pas chamboulée par les choix des adversaires.  La dernière grande qualité de Shipyard est qu’avec 6 florins, on peut effectuer une action bonus (à choisir parmi toutes les actions possibles) et là, bonjour les casses têtes!

Malheureusement, malgré toutes ces qualités, Shipyard a un gros défaut: au début du jeu, on pioche des cartes qui nous donnent en fin de jeu des points bonus si on arrive à remplir les objectifs de ces cartes.  Malheureusement, ces cartes sont fort déséquilibrées et un objectif réalisé d’une carte peut donner 8 points tandis qu’un autre pas beaucoup plus compliqué à atteindre donnera 24 points de bonus.  Si on a la chance de piocher une forte carte bonus en début de jeu, on aura plus de chances de gagner qu’un autre joueur…  Un travail de rééquilibrage devrait être effectué à ce niveau je trouve.


Les actions à choisir se situent en haut à droite du plateau. Elles nous permettent:
1) D’acheter des bonus à prendre en bas à droite du plateau
2) D’avoir des éléments à placer dans nos bateaux (en bas à gauche)
3) De construire notre bateau (en haut à gauche)
4) D’obtenir des chariots permettant d’exécuter l’action 2) (en haut tout à gauche)
5) De construire un fleuve (sic) permettant de faire naviguer notre bateau en le faisant passer sur des bonus (en haut au milieu)
5) D’avoir de l’argent

Vin d’jeu d’aide:  Shipyard vin d jeu v1

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *