• Singapore - FICHE DE JEU
  • 0

Singapore

Note moyenne
7.00
(3 notes)
Règles: 20' - Partie: 100'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Famille
Nombre de joueurs: de 3 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh: 7 /10

Singapore présente une mécanique simple et attrayante.

Au début d’un tour, chacun choisit un bâtiment qu’il place sur un espace désigné par le premier joueur (celui qui a le moins de points de victoire).  Ensuite, il a droit à 3 déplacements ainsi qu’à 3 actions.  Une action consiste à activer le pouvoir d’un bâtiment sur lequel se trouve votre pion.  On ne peut activer 1 bâtiment qu’une fois par tour.  Les pouvoirs des bâtiments sont assez classiques: recevoir des cubes, échanger des cubes d’une couleur contre plus de cubes d’une autre, échanger des cubes contre de l’argent ou des points de victoire,…

Ajouter à cela des bâtiments noirs donnant des bonus plus puissants mais obligeant les joueurs qui s’en servent de piocher un pion dans un sac contenant 16 pions noirs et 2 pions blancs.  Lorsqu’on pioche un pion blanc, le joueur ayant le plus de pions noirs doit payer une grosse amende.  Il va donc falloir utiliser ces bâtiments à bon escient et pas trop souvent.

A son tour, on va donc optimaliser ses déplacements pour pouvoir réaliser les meilleurs combos afin de gagner un max de points de victoire.

Singapore est cependant assez chaotique car on ne maîtrise pas tout.  Tout d’abord, le placement des bâtiments est décidé par un seul joueur.  On va donc devoir placer de bons bâtiments bien loin de son pion et donc sans en profiter.  Ensuite, vu les déplacements forts limités de son pion, on va donc utiliser les combos qu’à sa portée.

Au final, Singapore est un jeu plaisant où on va optimaliser ses coups avec ce qu’on a sous la main tout en ne maîtrisant pas le placement des bâtiments, ce qui a une grande influence sur les coups disponibles.

Philrey212: 7/10

Singapore est un jeu de placement de tuile et d’optimisation de déplacement et d’action. Même s’il n’offre aucun mécanisme innovant, Singapore reste plaisant à jouer. A son tour, chacun peut effectuer trois déplacement et trois actions. Les actions consistent à activer une tuile sur laquelle on s’arrête. Pour se déplacer d’une tuile à l’autre, il faut une route (bien vu;). Lors de la pose de sa tuile, le joueur pose également une route (à partir de cette nouvelle tuile). Evidemment, les actions des tuiles sont de plus en plus puissantes. Le but du jeu est évidemment de glaner un max de points de victoire. On passe donc de tuile en tuile avec cet objectif en tête. On récolte des ressources, on les échange contre d’autres ou contre de l’argent,et dès qu’on peut, on passe sur une tuile où on peut glaner des points (en échange d’argent et/ou ressources).

Petite astuce, pas mal hasardeuse: certaines tuiles (foncées) représentent des actions sur le marché de l’opium ou au marché noir. Dans ce cas, on doit piocher un jeton (hasard) dans le sac et s’il est blanc, tant pis pour le joueur qui possède le plus de jetons noir et d’opium réunis. Il devra payer et perdre la moitié de son opium. Il y a donc une prise de risque dans le choix des tuiles qu’on active. Dans notre partie, le pion blanc est sorti plus souvent qu’il n’aurait du, influençant négativement l’un d’entre nous.

Thierry: 7/10

Riche marchand, vous voilà investi d’un projet ambitieux, à savoir développer des terres sur l’île de Singapour afin de participer à l’ouverture d’un comptoir pour la Compagnie des Inde.  Pour ce faire, vous placez des tuiles terrains là où le premier joueur vous a attribué une parcelle – le placement a généralement un prix et soyez vigilant à cette mécanique car ce système d’attribution peut être pénalisant pour les joueurs tentés de prendre le large en début de partie.

Ensuite, vous avez droit à un jeu de gestion assez classique d’obtention de ressource et/ou d’argent, nécessaires pour les convertir en points de victoire.  Pour ce faire, vous avez droit à 3 déplacements / 3 actions par tour quelque soit le nombre de vos joueurs – les déplacements se faisant uniquement entre tuiles reliées.  En outre, lorsqu’un joueur effectue une action sur une de vos tuiles, cela vous rapporte un point de victoire.  SwatSh a également expliqué l’originalité reposant sur les tuiles blanches et noires qui allie une dose de risques/hasard du jeu.  Le tout se déroule assez bien, sans grands éclats mais agréable.


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *