• Ascension des Âmes Déchaînées - FICHE DE JEU
  • 0

Ascension des Âmes Déchaînées

Note moyenne
8.50
(1 note)
Règles: 20' - Partie: 40'
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

SwatSh:   8,5/10

Ascension des âmes déchaînées est un jeu de deckbuilding, type Dominion (faut-il encore le préciser? 😉 ).  Plus précisément (sic), Ascension se rapproche fort du magnifique Core Worlds, un de nos coups de cœur 2012.  Car, contrairement à Dominion, dans Ascension des âmes déchaînées, on ne va pas construire son deck en achetant des cartes parmi un choix de cartes disposées à la mise en place sur la table, mais, comme à Core Worlds, les cartes à acheter vont venir progressivement sur la table et le choix sera alors plus limité mais aussi beaucoup plus varié.

Dans Ascension, on a deux types de cartes: celles produisant de la mana, utiles pour acheter des cartes et celles produisant de la force, utiles pour battre les monstres.  La seconde particularité est que autant les cartes que l’on achète que les monstres apportent des PVs.  On va donc pouvoir axer sa stratégie plus vers l’achat de cartes (ou même d’un type de carte vu que certains types de cartes sont d’autant plus puissants qu’on aura de cartes de ce type…) ou vers le combat des monstres.  On va s’adapter à la stratégie des autres joueurs en optant pour la stratégie la moins utilisée.

Mais pour construire son deck, on va aussi se renforcer en mana pour pouvoir acheter les cartes les plus puissantes donnant des bonus intéressants tels que pouvoir piocher plus de cartes ou nettoyer son deck des cartes les moins intéressantes polluant le deck et le faisant tourner plus lentement.

A votre tour, vous allez jouer toutes vos cartes afin de fournir assez de force pour abattre les monstres les plus puissants et assez de mana pour vous procurer les cartes les plus intéressantes.  Les choix sont assez limités puisque les cartes à acquérir ou à battre sont au nombre de 6.  Un petit brin de chance est nécessaire puisqu’une carte prise se fait directement remplacée par la première de la pioche.  Si une belle carte arrive et qu’on n’a plus assez de mana/force pour l’avoir, il faut espérer que ses adversaires soient dans le même cas… De plus, on peut être avantagé si juste avant son tour une très belle carte apparaît… Ces choix importants mais limités  permettent au jeu de tourner rapidement et de se voir enchaîner les parties quasi inconsciemment tellement le jeu est agréable et addictif.

Pour terminer, je m’en voudrais de ne pas vous signaler que le jeu est disponible sur la pomme store et je ne puis que vous encourager à dépenser les quelques euros nécessaires pour vous exercer sur votre iTruc.  Mais en fait, c’est un très mauvais conseil, car vous verrez, vous y passerez quelques nuits blanches et vous terminerez par craquer pour sa version real life distribuée par Asmodée.

Cette image pour vous montrer la beauté des cartes et leurs dessins originaux.  Que cette image ne vous fasse pas peur, Asmodée a édité le jeu entièrement en français, pour notre plus grand bonheur.

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *