• Feudality - FICHE DE JEU
  • 0

Feudality

Note moyenne
2.50
(2 notes)
Règles: 30' - Partie: 60'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s): ,
Catégorie: Intermédiaire
Nombre de joueurs: de 2 à 6 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh:   3/10

Quand j’ai vu la boite à Essen il y a 2 ans, elle m’avait directement tapé dans l’œil.  Quand j’ai vu le matos, je me suis dit « ce jeu est pour moi ».  Quand l’auteur m’avait expliqué les règles, je suis parti voir ailleurs…  Et j’avais bien fait!

Feudality part d’un principe original: à chaque tour on lance 2 dés 8 faces qui vont indiquer les coordonnées du placement du pion Roi sur les plateaux personnels de chaque joueur.  Chaque joueur choisira alors un des bâtiments situés dans les 9 cases qui entourent le pion Roi et l’activera (production d’une des 5 ressources et/ou de PVs).  Sympa.  Hasardeux mais sympa.

On construit ses bâtiments grâce à un système du type Suburbia: On tire au sort les bâtiments « à l’achat » et chacun en choisit un et paye son coût en un ou plusieurs types de ressources puis le place sur une des cases de son plateau personnel.

Le système le plus sympa est le château et ses armées qui s’achètent également lors de la phase d’achat des bâtiments.  Autrement dit, c’est le seul moment où les choix sont légèrement difficiles: acheter un bâtiment qui produira une ressource ou une armée qui ne produira rien mais aidera lors des combats.  Cela reste un choix peu cornélien car si on veut, on peut se passer d’armée durant toute la partie.

Mais ce qui tue le jeu est la part beaucoup trop présente du hasard dans Feudality.  Chacun à son tour tire une carte événement et applique son effet.  Ces effets peuvent pénaliser un joueur au choix ou tous les joueurs ou même le joueur actif.  Autrement dit, avec un peu de chance vous tirez une carte qui pénalise un de vos adversaires et vous espérer qu’eux tireront des cartes qui les pénaliseront eux.  Ce qui est tout à fait possible.   Hasard pur.  Puis, lors de la phase du placement du pion Roi, comme son emplacement est tiré aux dés, avec un peu de chance il se placera près d’un de vos meilleurs bâtiments qui produira beaucoup de ressources et votre adversaire lui ne pourra pas bénéficier du Roi s’il se situe près d’aucun de ses bâtiments.  Vous faites donc « olé » quand le pion Roi vous avantage et rien quand il vous désavantage et tout ça à cause d’un bon ou mauvais lancé de dés.  Je peux vous dire qu’on peut se féliciter de ses lancés de dés « ça c’est bien joué! » 😀

Tout le jeu se base sur le hasard et vous êtes contents s’il vous a mieux avantagé que votre adversaire et fier d’avoir aussi bien joué (= bien lancé les dés et bien tiré les cartes).

____________

Philrey212:     2/10

Pas grand chose à rajouter sur Feudality. Trop de hasard. Aucun contrôle. Le gagnant est celui qui a le plus de chance.

A la lecture des règles, j’avais bien détecté l’aspect hasardeux mais pas à ce point-là. C’est dommage car le matériel est de bonne qualité et l’idée de développer son fief était intéressante. Même le pion à placer via un jet de dés ne me semblait pas rébarbatif. Mais ajouter à cela la résolution des actions et des combats et de la retraite de ses troupes après combats à un simple jet de dés, c’est vraiment un peu trop.

_____________

 

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *