• Vampire Rader - FICHE DE JEU
  • 6

Vampire Rader

Note moyenne
8.50
(3 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 10' - Partie: 60'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Famille
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1085 Vampire Rader 1

 

SwatSh:  9 /10

Scotland Yard est un jeu de ma ludothèque que j’ai beaucoup de mal à sortir.  Il date de 1983 et présente une mécanique qui reste encore à l’heure actuelle très originale.  Vous connaissez sûrement ce hit mais pour résumer en quelques mots je dirais que le principe est de retrouver le pion du joueur sur la carte.  Ce pion est invisible et le joueur note sur une feuille de papier où il est.  Les autres joueurs peuvent le retrouver selon certains indices : on sait où il est passé, quel type de transport il a pris,…  Le principe est assez fun bien qu’il se base sur un mécanisme de « trop de possibilités ».  Je veux dire par là que le pion à trouver peut être, selon les indices, à x endroits différents et les joueurs peuvent l’attraper à y endroits, y étant toujours plus petit que x.  Autrement dit, le joueur qui se cache a toujours au moins une chance de s’en sortir et il en faudra justement de la chance pour que les autres le trouvent.

Scotland Yard est difficile à sortir car, quand on connait le principe, on sait d’office qu’on aura beau réfléchir à toutes les possibilités, le joueur qui se cache pourra toujours s’en sortir et qu’il nous faudra de la chance (et non du « bien jouer ») pour le capturer.  Finalement, il n’est pas si fun que ça…

Depuis lors, d’autres jeux, tels que le très sympa Escape from the Aliens in Outer Space ont mieux développé le principe, jusqu’à notre petit dernier, Vampire Rader qui le sublime par 2 aspects :

1) Ses mécanismes sont beaucoup plus funs
– Dans Vampire Rader, le thème est déjà très sympa.  Un joueur joue le vampire et les autres, jouent, ensemble, les chasseurs qui doivent le tuer grâce à leurs balles en argent.  Un peu comme dans Black Secret, l’extension du génialissime Ghost Stories, ou dans le module du bioterroriste d’Au seuil de la catastrophe, l’extension du non moins génial Pandemie, nous sommes bien dans du « tous contre un ».

– Pour cela, ils peuvent se placer sur une case radar qui obligera le vampire à signaler à combien de cases de là il se situe.  Là déjà, la logique va intervenir et vous verrez vos petites têtes blondes (et vous aussi d’ailleurs 😉 ) utiliser leurs méninges : « Alors je sais que là tantôt il était sur une de ces 2 cases, si maintenant il se situe à 4 cases de moi, c’est qu’il est soit là, soit là… »  Génial !

– Les chasseurs peuvent également tirer en ligne droite et si le vampire se trouve sur la trajectoire, il doit crier « Haaarggg » et perdre un point de vie (c’est très chouette de crier « Haargggh », je vous assure 🙂 ).  Au 4ème point de vie perdu, il meurt (moins chouette ça… enfin, ça dépend pour qui 😉 ).  Mais attention à tirer à bon escient car le nombre de balles est limité et si vous tirez à tort et à travers, vous ne pourrez plus tuer le vampire qui l’emportera (la partie bien sûr) dans sa tombe 😉

– Mais ce qui sublime le jeu, c’est que le vampire peut lui aussi tuer les chasseurs.  La chasse s’inverse !  Pour cela, il suffit qu’il se place sur la case occupée par un des chasseurs.  Et vla miam, le chasseur est alors retiré du jeu.  Chaque joueur contrôle plusieurs chasseurs.  Lorsqu’il perd tous ses chasseurs, un joueur peut être éliminé sans pour autant s’ennuyer car il peut toujours conseiller les chasseurs survivants pour la courte durée restante du jeu.  Ce principe est sublime car les chasseurs ne peuvent pas faire n’importe quoi et doivent se tenir à distance.  Un double jeu a lieu où d’une part les chasseurs vont chercher le vampire, tout en essayant de se tenir à distance et en se surveillant l’un l’autre (si le vampire tue un chasseur, il faut être bien placé pour pouvoir lui mettre une balle par après).  De plus, vous allez voir les chasseurs tirer des balles, non plus pour chasser le vampire mais pour s’assurer que le vampire n’est pas tout près et par là se protéger contre une attaque.  D’autre part, le vampire va devoir se cacher tout en approchant les chasseurs pour pouvoir leur sucer le sang.

– De plus, le plateau présente des jetons chauve-souris qui sont des points de vie supplémentaires pour le vampire.  Il est donc intéressant pour lui de les prendre mais il sera alors vu par les chasseurs.  Dilemme dilemme…

– Ce plateau est quant à lui modulable à souhait.  Il est composé de 6×6 (oui oui 36 😉 ) tuiles carrées avec 2 supplémentaires mises en réserve.  Autant le dire tout de suite : des millions de plateaux différents.  Sans oublier qu’on peut créer des plateaux aux configurations différentes que celle de 6×6…

2) Il est beaucoup plus familial que son ainé.
Et pour moi, c’est clairement dans cette catégorie que doit se situer ce type de jeu.  Vu que par définition, la chance joue dans la recherche du méchant, le jeu doit être rapide et familial.

Malgré un matériel assez austère et abstrait, vous l’aurez compris, je suis sous le charme de Vampire Rader qui renouvelle magistralement le genre « chasse à l’homme ».  Même si le jeu est légèrement déséquilibré en faveur du vampire qu’il sera assez difficile à battre, son côté familial et sa durée réduite en font un jeu assez addictif où une « revanche s’impose ».  Baigné dans un thème bien présent agrémenté de cris « Aaaargh » horribles, sur un plateau modulable, sous une ambiance semi-coopérative, demandant de la logique et de la réflexion tout en nécessitant une gestion de ses balles et points de vie,  Vampire Rader introduit une notion de « chasseur chassé » absolument succulente.

__________________________________________

Thierry  8/10

Jeu familial assez haletant, avec un mélange de coopération et de poursuite. Sympa et à recommand.

__________________________________________

PhilRey212  8,5/10

Ce petit jeu est une surprise! En effet, il sort un peu de commun (me concernant) et offre un plaisir ludique différent. Ici, on s’allie tous contre le vampire. Et par une mécanique de détection, on essaie de le tuer. Croyez-moi, ce n’est pas simple.

Dans ce genre de jeu, jeu où il y a un joueur « contre » les autre, ce dernier a souvent un rôle … moins intéressant ludiquement (pour rester poli 😉
Ici, les deux parties prennent plaisir à jouer.

On regrettera le matériel un peu … basic. Certainement, un effort supplémentaire aurait aidé;) Mais si cela ne vous dérange pas, allez-y. Pour une durée raisonnable la chasse au vampire vous ravira.

__________________________________________

1085 Vampire Rader 3

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

6 de réponses

  1. Matthias dit :

    Ça a l’air sympa, mais effectivement si on ne va pas à Essen… et puis c’est vrai que l’édition est un peu… basique en effet.
    Faut espérer une VF par un Iello ou autre qui feront une refonte graphique.

  2. SwatSh dit :

    @yoda: comme le dit Escrivio, préco Essen 😉
    Amuse-toi bien!

  3. yoda37 dit :

    Il est introuvable ce jeu… 🙂

  4. Escrivio dit :

    Ce jeu s’apparente à un « Fury of Dracula Express » (tout clin d’oeil au jeu Dark Moon, ex-BSG Express est totalement assumé), en tout c’est une préco immédiate en vue d’Essen en ce qui me concerne 🙂

  5. PlikPlok dit :

    Et également l’extension de Pandémie Au seuil de la catastrophe qui propose le déplacement invisible d’un bioterroriste..

  6. Narnokatt dit :

    Il y a aussi Nun on the run et Garibaldi qui sont basés sur le système du déplacement d’un joueur invisible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *