• Waldami - FICHE DE JEU
  • 0

Waldami

Note moyenne
8.00
(1 note)
Mise en place: 1' - Règles: 5' - Partie: 20'
Année:
Auteur(s): ,
Editeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 1 à 10 joueurs
Fabriqué en: Etats-Unis d'Amérique
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 2019-10-25-17.30.23-e1572218800748-150x150.jpg.
Ren: 8/10

Essen 2019. Comme chaque année je suis le nez au vent, la truffe alerte et le radar allumé à la recherche de la perle rare, du jeu inconnu, de la pépite à côté de laquelle tout le monde est passé. Comme déjà dit de nombreuses fois dans mes chroniques, nous, membres de la communauté ludique, avons maintenant accès aux jeux du monde entier. Mais paradoxalement on a plus de chances de dénicher un jeu qui sorte des sentiers battus venant d’un pays « nouveau » (entendez dans le monde ludique) plutôt que venant d’une des places fortes du jeu de société (Belgique bien sûr :-D, mais aussi France, US, Allemagne, Italie…). C’est notamment vrai pour les US, où la plupart des productions qui nous arrivent sont soit des KS avec 12847 figurines (et parfois autant de dés) qui ont levé 6 millions de dollars, soit des jeux de zombie, soit des jeux de baston dans l’espace, soit des jeux basés sur une licence connue, soit… une combinaison des 4 (si si je suis sûr que ça existe).

Et de temps en temps on arrive quand même à mettre la main sur un jeu qui sorte de l’ordinaire, et qui sorte des sentiers battus et rebattus par les auteurs du pays en question. Voilà donc ce que nous propose Waldami aujourd’hui: une expérience simple et épurée, loin des brouettes de figurines et de dés.

Keep it simple

Waldami est un jeu de cartes, où le but sera très simple: être la première à se débarasser de toutes ses cartes (chaque joueuse en reçoit 7 au départ). Les cartes représentent deux formes imbriquées (ronds, carrés, hexagones), ayant chacune un remplissage (vide, plein, hachuré). A son tour une joueuse doit placer une carte en réussissant une des combinaisons possibles:

  • soit changer 1 et 1 seule caractéristique. Exemple: à côté d’un rond plein inséré dans un carré vide, on va placer un rond hachuré inséré dans un carré vide.
  • soit inverser 1 et 1 seule caractéristique d’une des deux formes. Exemple: à côté d’un rond plein inséré dans un carré vide, on va placer un rond vide inséré dans un carré plein (on a inversé le remplissage).
  • soit inverser 2 caractéristiques. Exemple: à côté d’un rond plein inséré dans un carré vide, on va placer un carré vide inséré dans un rond plein (on a inversé le remplissage et la forme). Si on réussit ce coup on peut rejouer immédiatement.
  • soit réaliser un changement complet d’1 caractéristique, pour les 2 formes. Exemple: à côté d’un hexagone plein inséré dans un hexagone plein on va placer un hexagone vide dans un hexagone vide (changement de remplissafe pour les 2 formes).
Il y a une combo coin à faire avec la carte du bas, saurez-vous la trouver?

Si on réussit une double inversion on peut rejouer immédiatement. Et si on réussit une combo coin (placer une carte à côté de 2 cartes, voire plus, en respectant bien sûr une des 4 combinaisons ci-dessus), on fait piocher une carte à toutes les autres joueuses. Et si on ne peut placer aucune carte on en pioche une nouvelle puis on défausse une de celles qu’on a en main.

Zen, restons zen, avec un superbe matériel

Tout est dit. Ceux qui pensent à Set ont tout à fait raison, Waldami a clairement un petit air de famille, une « philosophie » partagée. Mais il s’en démarque suffisamment pour avoir sa personnalité propre. D’abord il n’y a pas de course, puisque chaque joueuse joue à son tour. Ensuite il y a un (tout) petit peu de stratégie et de prise de risque, puisque vous pouvez avoir une double inversion en main par exemple, le tout étant de voir à quel moment vous prenez le risque de jouer votre première carte, qui ouvrira peut-être des possibilités aux autres joueuses…

Des ronds, des carrés, des losanges…

Le matériel est splendide. Il colle parfaitement au jeu, et c’est un parti-pris assumé des auteurs: ils ont voulu créer un jeu très simple, aux règles accessibles à toutes et tous mais néanmoins pas simpliste, et qui puisse trôner fièrement sur une table de salon (en plus le jeu peut être commandé dans 2 couleurs différentes). Le prix du jeu est en rapport avec ce parti-pris, et en rapport avec le fait qu’il est tout à fait artisanal (ils mentionnent bien dans les règles: à manipuler avec douceur et avec des mains propres 😉 ). Mais personnellement comme déjà dit souvent je ne juge jamais le prix, dont l’appréciation est toujours très subjective chez chacune et chacun. Je ne juge que la qualité perçu du jeu et le plaisir qu’il procure.

Le jeu peut se jouer seul (comme un solitaire relaxant) et sans limite de nombre (à part le nombre de cartes disponibles évidemment, il y en a 81 en tout, donc à priori maximum 8/10 joueuses) mais le fun sera plus grand à au moins 3 ou 4 joueuses, car il y a aura plus de chances de voir arriver des combos coin ou des doubles inversions.

Personnellement j’ai pris beaucoup de plaisir à jouer à Waldami, un jeu zen, apaisant, certes compétitif mais de manière très « calme », épurée.

PS à noter le jeu est fabriqué aux US, de manière artisanale, sans aucun plastique, seulement avec du (beau) papier et du (beau) carton.

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *