• Dream Runners - FICHE DE JEU
  • 0

Dream Runners

Note moyenne
8.00
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 10' - Partie: 35' - Meilleur score: 47
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Contient du plastique
Catégorie: Famille
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , , joueurs
Langue: Français
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

PhilRey: 8/10

Dream Runners, un jeu que j’avais pu essayer au FIJ 2020 en proto et qui m’avait tout de suite plu.

Je ne sais pas si on peut dire que le thème est bien respecté. Mais bon, c’est comme pour Dreamscape, il faut rêver ! Mais Dream Runners est nettement plus familial et donc plus accessible.

Une partie se déroule en 8 manches.

On commence par révéler un rêve commun, c’est-à-dire une carte avec une grille de 3×3 cases, chacune enfermant des symboles. Simultanément, chaque joueur va utiliser ses tuiles polyomino pour composer, si possible, un carré de 3×3 et faire correspondre les actions aux symboles adéquats.

Chacun voit le rêve commun de son point de vue, c’est-à-dire de sa position autour de la table. Dès qu’un joueur est satisfait avec sa composition, il prend le sablier (il sera le premier joueur pour les phases suivantes) et commence alors le compte à rebours pour les autres joueurs. Une tension qui se ressent dans le rêve ? Peut-être.

Chacun alors résout sa composition : chaque action Collecter bien positionner permet au joueur de collecter la récompense indiqué sur la carte commune. Les joueurs peuvent ainsi collecter des pièces, des clés, des points de victoire et des fragments. Les pièces permettent d’acheter des tuiles polyomino supplémentaire (afin d’avoir plus de solution pour les manches suivantes). Les clés servent à ouvrir des coffres et les fragments, lorsque rassemblés, permettent d’augmenter sur l’échelle … (autre source de PVs)

Chaque action Affronter bien alignée avec un monstre permet de contrer les cauchemars. Ces derniers font perdre des points de victoire et/ou impacte négativement le joueur.

Ensuite, chacun peut dépenser ses pièces, soit pour acheter une nouvelle tuile polyomino, soit pour acheter des points de victoire.

Et la partie continue ainsi jusqu’à ce que les 8 carte Rêve Commun aient été jouées.

Dream Runners est rapide : pas d’attente entre les tours puisqu’on joue en simultané.
Il est coloré, ce qui met d’office de bonne humeur.
Il est accessible : j’y ai joué avec ma fille de 7 ans.
Peut-être légèrement trop long ? Pas encore persuadé mais à confirmer (ou pas).
Hâte de ré-essayer à 3 ou 4 joueurs !


Rangement

Quand on ouvre la boîte de Dream Runners, on remarque tout de suite le thermoformage. Du coup, et bien on s’empresse de dépuncher toutes les planches afin de bien les ranger.

Afin que le thermoformage arrive bien au bord de la boîte, je vais même mettre glisser les planches en dessous. Et voilà ce que cela donne.

Et le résultat est super. Tout est bien pensé et chaque élément du jeu trouve bien sa place.

Et comme on apprécie ce genre de détail, on le mentionne. Et comme on apprécie le jeu, on le resort. Et là, et bien c’est le bordel, désolé du mot.

Et donc, déception! Pourquoi concevoir un thermoformage nickel si tout se mélange dès que la boîte est un peu secouée ou simplement rangée verticalement (et je n’attaque pas le sujet du rangement des boîtes ;)) Et tout cela à cause d’un petit centimètre dans le thermoformage, qui permet malheureusement à toutes la pièces de la boîte de voyager presque librement.

Du coup, retour au sachets en plastique et … poubelle le thermoformage 🙁


Vin d’jeu d’vidéo

L’explication du jeu dégusté par Philrey

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *