• ZhanGuo (+ Vin d’jeu d’aide) - FICHE DE JEU
  • 12

ZhanGuo (+ Vin d’jeu d’aide)

Note moyenne
9.32
(6 notes)
Mise en place: 15' - Règles: 40' - Partie: 100'
Catégorie: Expert
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Récompense(s):
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1009 Zhanguo 1

swa-3SwatSh 10 /10

Zhanguo est la dernière sortie d’un éditeur que nous aimons beaucoup à Vin d’jeu : What’s your gameWhat’s your game nous a toujours bluffé par son travail d’édition de grande qualité qui nous a déjà donné de très belles pépites telles que Vasco Da Gama (un de nos coups de coeur 2010), l’excellent petit jeu de cartes OddVille, l’excellent Asgard, le très bon Madeira sorti l’année passée et bien sûr le sublîme Vinhos, notre Vin d’jeu d’l’année 2011.

Et What’s your game a sorti cette fois-ci un jeu des auteurs du sympathique Doge Ship.  Et pour notre plus grand plaisir, l’illustrateur n’est autre que Mariano Iannelli, l’illustrateur attitré de quasi tous les jeux de What’s your game, dont on reconnait de plus en plus la patte maitresse nous donnant un jeu très clair avec de nombreux icônes nous rappelant la majorité des règles rendant inutile les retours à celles-ci en cas de doute.  Chapeau Monsieur Iannelli, comme on aimerait voir tous les jeux aussi bien illustrés que les vôtres.

Zhanguo commence par une petite déception : encore un jeu de majorité !  Je dois avouer que, un peu comme pour les enchères, j’ai l’impression d’avoir fait le tour de tous les jeux de majorités et je suis de moins en moins amateur du genre tant j’ai l ‘impression qu’on a déjà fait mieux avant !

Mais Zhanguo fait table rase du passé et apporte un vent de fraicheur au genre :

1) Des choix faussement simples
Grâce à une mécanique de jeu de cartes absolument fantastique, les choix dans Zhanguo semblent très simples mais sont beaucoup, beaucoup plus complexes qu’ils n’en ont l’air.  En effet, d’abord, on doit choisir entre jouer une carte sur son plateau personnel ou sur le plateau principal.  Un choix parmi 2, simple non ?  Ben non 🙂  Car chaque choix a ses « sous-choix » : – Si on joue sa carte sur son plateau perso, votre carte ne servira à rien si ce n’est à recevoir des bonus quand vous jouerez une carte sur le plateau principal et exécuterez l’action représentée sur la carte mise sur votre plateau perso.  Donc, ce n’est pas tout de placer une carte sur son plateau perso, il faut aussi choisir laquelle : quelle action a le plus d’intérêt à être boostée et avec quel bonus ?  De plus, chaque carte placée sur son plateau personnel vous apportera une des 3 ressources nécessaires à l’obtention de bonus à chaque fin de tour par une mécanique de majorité.  Voilà déjà le casse-tête qui commence 😉 – Si on la joue sur le plateau principal, il va falloir choisir laquelle des 6 actions on compte réaliser puisque vous pouvez jouer n’importe quelle carte pour réaliser n’importe quelle action !!!  Et oui, les choix ne sont pas limités !

2) Un hasard faussement présent
Qui dit « carte », dit « hasard » bien entendu mais la fabuleuse mécanique des cartes réduit ce hasard à peau de chagrin.  En effet, le hasard est surtout présent dans le type de bonus dont on peut bénéficier en jouant sa carte sur son plateau.  Mais ces bonus sont tellement légers, tellement peu souvent activés et tellement bien équilibrés que ce hasard n’est absolument pas gênant.

3) Un jeu « faussement » de majorité
Zhanguo est bien entendu un jeu de majorité mais pas que !  Il est loin de se restreindre à ça grâce à son jeu de la carte et à ses choix de types d’action,  mais aussi grâce à :
– La gestion de son plateau personnel Certaines actions vont augmenter le degré de mécontentement des citoyens qu’il va falloir catalyser sous peine de se voir restreindre ses possibilités d’action.
– La gestion de ses ressources et de leur placement Certaines actions nécessiteront des ressources mais pas toujours pour les dépenser, il faudra aussi qu’elles soient présentes sur votre plateau personnel à certains endroits bien précis.  Vous devrez donc veiller à bien les placer et ou bien les déplacer !
– Ses moteurs à PVs Si on construit des murs on recevra des PVs à la fin du jeu selon certains critères (un type de carte à avoir, des types de pions à avoir ou pas, un nombre de cartes à avoir,…  Vous allez vouloir bénéficier de ces moteurs puis allez jouer en fonction.
– Ses objectifs communs Si on atteint certains objectifs communs, on va pouvoir bénéficier de nombreux PVs supplémentaires mais si vous voulez les atteindre, il va vous falloir sacrifier certaines majorités…
– Une mécanique de premier joueur originale et qui tourne très bien Il est très difficile d’expliquer ici la mécanique de premier joueur mais je peux vous dire qu’elle est superbe et sans hasard.  Elle a lieu durant la séquence de fin de tour où les joueurs choisissent des bonus en fonction de certaines majorités.  Mais déjà là c’est superbe puisqu’un joueur majoritaire peut refuser un bonus afin de pouvoir se réserver pour le bonus du prochain tour (toujours plus puissant), il donne alors la possibilité au second joueur majoritaire de bénéficier du bonus.  Mais en fonction du bonus que vous prenez ou pas, vous serez premier joueur ou non.  Voilà comment la séquence de fin de tour devient difficile, dynamique et surprenante !

Zhanguo est assez exigeant et laisse très peu la place aux erreurs.  On peut dès lors lui reprocher sa froideur bien que le thème de l’empire Chinois soit très bien imprégné dans le jeu.  Il reste néanmoins très calculatoire.  Vos parties changeront grâce à certaines tuiles murs et objectifs sans pour autant apporter une grande variabilité.  Ceci dit, Zhanguo a réussi son pari : il renouvelle avec succès le jeu de majorité en y apportant de la fraicheur, de l’originalité, de l’ouverture vers d’autres mécaniques, des choix difficiles à tout niveau et durant toutes les phases, de la profondeur, de la stratégie et une furieuse envie d’y revenir.  Zhanguo se hisse dores et déjà au top des jeux de majorité (mais pas que 😀 ).

Nouvelle partie (1)
Ce qui m’a frappé lors de cette partie c’est la complexité de l’emberlification de tous ces mécanismes qui fait qu’on a du mal à savoir par où commencer et vers où s’orienter.  Il y a tellement de paramètres à prendre en considération que ça peut être paralysant pour un joueur qui a besoin de tout analyser en profondeur.  Dans Zhanguo, il faut avoir la capacité de se lancer tête baissée 😉
Ce que j’ai particulièrement apprécié à ma dernière partie est la course entre les joueurs pour les objectifs et le fait qu’il est plus facile de commencer par la région 1 que 5 ce qui va orienter le jeu de chacun et il peut être intéressant de laisser les autres se battre pour les régions basses (1,2,3) et s’attaquer directement aux régions hautes car la concurrence est moins rude mais ça nécessitera plus d’effort pour un même résultat.  Génial!  Note maintenue 😉

Nouvelle partie (2)
J’ai toujours autant de plaisir à jouer à ce grand jeu qu’est Zhanguo.  Cette partie a vu émerger une nouvelle stratégie gagnante: délaisser les tâches (le vainqueur n’en a eues que 2) et se concentrer sur les temples grâce notamment au bonus apportant 3 PVs pour chaque construction.  A creuser 🙂
Allez hop: 10/10 😀


???????????????????????????????Philrey212:      9/10

Deux parties de ZhanGuo et deux parties différentes. Voilà déjà un point positif. Malgré des règles somme toute pas trop compliquées, l’application l’est nettement plus. En effet, il faut bien planifier ses actions pour en sortir vainqueur. Pas mal de petits détails font de ZhanGuo un jeu costaud, pas à la portée de tous. Le meilleur exemple est le changement de premier joueur qui dépend, entre autre, de votre décision de dépenser certains jetons (tous) pour bénéficier d’un bonus.

Pour marquer des PV en fin de jeu, il ne faudra pas être le dernier partout. Il y a donc une « course » afin d’arriver à placer son pion avant les autres. Quand je dis course, c’est pour rassembler les conditions nécessaires avant les autres. Pas trop de « majorité » ici. Mais il y en a quand même pour un décompte, celui des provinces.

Une autre mécanique surprenante est celle des cartes. Elles possèdent toutes un numéro. Lorsque vous en défaussez une pour réaliser une action, en fonction que ce numéro soit plus grand ou plus petit que celui de la carte précédente, ça permet de bénéficier d’un bonus. Le hasard ici peut être gênant, voir frustrant.

Une partie n’est pas l’autre. En effet, les tuiles objectif placées sur le plateau de jeu sont trop nombreuses ;). Elles varieront donc à chaque partie. Stratégies variées à chaque fois.

Très peu de défaut à ZhanGuo: hasard des cartes (peut-être), objectifs parfois similaires, calculatoire.

Mais un très bon jeu!


???????????????????????????????Pascal     9,5/10

Zhanguo est une très belle découverte ! Les règles moyennement complexes m’ont laissé un peu perplexe au début.  Les premiers tours de jeux ont été bien nécessaires pour clarifier les choses et ont peu à peu révélé un jeu d’une richesse et d’une profondeur comme je les aime ! Un zeste de hasard, une pincée d’interaction, une part de placement, mais alors quelle dose de stratégie !

Ce jeu est clairement à réserver aux amateurs de réflexion et de planification sur plusieurs tours.  Attention aux joueurs qui auraient tendance à vouloir tout analyser pendant un quart d’heure avant de prendre leur décision (ce qui n’est pas le cas chez Vin d’Jeu !!).

Les mécanismes de jeux sont suffisamment originaux pour en faire une petite perle ludique.  Les cartes qui permettent d’accéder à une action secondaire si elle est supérieure (ou inférieure dans d’autres cas) à la carte jouée précédemment.  Les déplacements des cubes et l’emplacement des cartes seront décisives.  Et il y a comme une course à l’objectif sur le plateau de jeu.

Quel bonheur ! On remet ca quand vous voulez 🙂 ! J’indiquerai les défauts du jeu … quand j’en aurai trouvé !


???????????????????????????????Thierry 10/10

Assurément un coup de cœur de l’année ! Zhanguo est extrêmement agréable à jouer avec un plateau bien illustré, du matériel de très belle qualité, des règles abordables et des mécaniques bien huilées et stimulantes. Le jeu propose de nombreuses variantes et les stratégies semblent multiples (peu de chance donc de s’en lasser).

Perso, j’ai adoré ce jeu qui se classe ainsi parmi les incontournables de l’année.


???????????????????????????????Benoit:     8,9/10

Zhanguo est un jeu excellent et/mais très riche! Il faut absolument être très clair sur sa stratégie sinon on perd un temps fou à vouloir tout peser et optimiser ce qui devient de plus en plus complexe en avancant dans la partie, ce qui fut mon cas 😉

Le plateau et les cartes sont franchement magnifiques, un bonheur à jouer.

Petite critique sur le manque d’interactivité; elle est présente au moment de la pose des cartes actions… mais c’est la partie la plus aléatoire du jeu. On peut être forcé de changer de décision pour activer certains bonus et dans ce cas … ou est ma stratégie?!?


tapimoketTapimoket:  8,5/10

On ne va pas chinoiser deux cents ans, disons le tout de suite, ZHANGUO est un bon gros jeu de développement comme je les aime. Pour le matériel, pas de sushis, il est tout simplement joli ! Juste le petit plateau individuel un peu austère… on aurait pu même améliorer le jeu en y mettant des meeples au lieu des cubes pour les officiels… Pour le reste des pions, des cartes, et le plateau… Rien à dire, c’est joli et bien fait… Le thème est également bien présent.

ZHANGUO reste un jeu de placement (et moi j’aime ça) mais une petite mécanique de pose de cartes, permettant d’augmenter le nombre d’actions, va lui donner une dimension nouvelle pleine de stratégie.

Les fans du jeu expert de développement vont adorer ZHANGUO… En tous cas, moi je suis conquis…


Vin d’jeu d’aide: ZHANGUO Vin djeu v1

Merci qui?  Merci Tapimoket 🙂


1009 Zhanguo 5


1009 Zhanguo 6

J’aurais préféré un vin plus corsé qui aurait mieux accompagné cette perle de ZhanGuo!

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

12 de réponses

  1. KOGARATSU dit :

    testé enfin ce week-end et je dois avouer que c’est sacrément bon. Mes deux adversaires ont adoré aussi même s’ils ont pris une rouste. J’adore tout particulièrement ce dilemme permanent de savoir où on va jouer ses cartes et aussi dans quel ordre sachant que les autres joueurs vont jouer les troubles fêtes avec leurs numéros de cartes. Un bon brise neurones comme je les aime. A refaire, vite, vite…

  2. SwatSh dit :

    Merci pour ton avis intéressant fdubois & amuse-toi bien! 🙂

  3. fdubois dit :

    Je me suis rendu à l’assoc pour faire un Hansa Teutonica à 5 avec mes potes, comme tous les 15 jours. Et puis, certains étant absents et d’autres déjà attablés (je suis arrivé à la bourre), je me suis laissé embringuer dans un Zhanguo à 3 parce que Mon Grillo et Gandalf (Loic) en on dit beaucoup de bien.

    A l’issue des quelques 30 minutes d’explication de règles (l’explicateur avait 6 parties dans les pattes et nous 2 aucune), je me suis vraiment demandé pourquoi j’avais accepté de m’attabler….

    Premier tour complètement au radar : je me dis qu’il faut plutôt poser des cartes au dessus de mon plateau pour bénéficier des bonus. Je décide de partir sur la construction de la muraille en visant le bonus multiplicateur sur la diversification. Par conséquent, je place mes cartes en conséquence.

    A partir du deuxième tour, je suis dedans. J’ai pigé le truc mais je suis complètement démuni devant les combos, la synergie et les effets en cascade, sans compter les possibilités de scoring à court et à long terme ni les mécanismes de déplacement de cubes et d’ouvriers. Bref, çà fait bien mal à la tête de tout synchroniser.

    Je me suis orienté dans la construction de la muraille et les gouverneurs : les cartes de mon tableau avaient des pouvoirs muraille et cubes et çà combotait plutôt bien par chez moi……mais j’étais complètement largué au score à l’issue de la partie : 60-47-19.
    Mais grâce à un gros décompte final, je l’emporte 129-127-104.

    Que dire ? Quel bilan en tirer ?

    Ce n’est pas ma came (thème plaqué, scoring et bonus dans tous les sens, peu d’interaction) mais je dois dire que c’est bien foutu, même très bien foutu.

    Ce que j’ai préféré ? Le jeu de la carte et le challenge qui consiste à trouver le point de bascule. C’est clairement ce qui fait que j’ai une grosse envie d’y rejouer même si j’ai cramé toutes mes neurones pendant ces 2 heures intenses.

    J’ai tout de même l’impression que le début de partie est scripté dans son déroulé (grosso modo, poser des cartes dans son tableau) mais le jeu laisse entrevoir de belles possibilités de faire la nique à cette idée reçue : décaler la pose dans son tableau pour viser les récompenses dans les provinces 3+ et ainsi se démarquer des autres joueurs. En plus, çà peut permettre de rusher les objectifs de fin partie.

    Alors oui, çà fait beaucoup de paramètres à prendre en compte à la fois, trop même pour ma petite tête mais je dois avouer que malgré son peu d’originalité, Zhanguo ne m’a pas laissé indifférent. Certes, je n’irai pas jusqu’à l’acheter mais je ne me ferai pas prier pour y rejouer.

  4. SwatSh dit :

    Tu sais quoi El Grillo? On est d’accord 😀

  5. el grillo dit :

    oui tout à fait, pardon pour la malcomprenance 😉
    En tous cas très bon jeu, qui a défaut d’être foncièrement original, est je trouve très élégant (esthétisme, mécanisme des récompenses en fin de manche, etc…)
    Je ne suis personnellement pas lassé des jeux d’enchères ou de pose d’ouvriers ou de majorité. Ce sont même mes mécanismes préférés. J’aime juste, comme ici, quand il sont intégrés à l’ensemble avec parcimonie. Quand je joue à zangho, je joue à un jeu de majorité sans en avoir l’impression (contrairement à Royal ou je ne fais que ça par exemple).
    Bon jeu 🙂

  6. SwatSh dit :

    Je me suis peut être pas bien exprimé El grillo. Ce que je veux dire c’est qu’en piochant les cartes au hasard, ce n’est pas toi qui décide le type de bonus que tu peux recevoir mais la pioche.
    OK avec ça El grillo?
    Amuse-toi bien!

  7. Lordsavoy dit :

    Très intéressé par ce jeu avant sa sortie, je l’ai pris sur ESSEN.
    1ère partie sympa mais il ne m’a pas donné envie d’y revenir.
    Peut-être que j’ai pas trouvé ça si original que ça, peut être tarabiscoté un peu inutilement pour faire original sans vraiment l’être ? On se perd avec tous ce qu’il y a pour scorer et tout ce qu’il faut surveiller entre les majorités, les murailles, ceci cela, bref, un peu  »too much » ou tout simplement pas ma cam ?

    En tout cas parmi les nouveautés Essen 2014 catégorie Expert je lui préfère de loin Aquasphere.

    Le 9,5/10 de Swa me parait un peu excessif.

  8. el grillo dit :

    Quel jeu merveilleux!! Un de mes coup de coeur d’Essen. Par contre je ne comprends pas bien ton commentaires dans le chapitre hasard mon cher Swatch. Tu y dis que les bonus sont « si peu souvent activés ». Il me semble à moi que la voie de la victoire se trace justement par l’intérêt de débloquer ces bonus le plus souvent possible lié à l’action à réaliser. Ce qui de mon avis n’a pas grand chose à voir avec le hasard puisque cela oriente plus la stratégie qu’autre chose (poser son jeu et ses bonus pour ensuite optimiser cette orientation par ses actions)

  9. Ludo1 dit :

    Bonjour à tous,
    En ce qui me concerne, un excellent jeu, certes très exigeant et qui ne laisse que très peu de place aux erreurs. Je trouve le thème très présent (j’aime beaucoup l’idée du niveau de trouble qui augmente en fonction de l’unification et du recrutement des travailleurs, puis vient la pacification de la province avec l’installation des gouverneurs). A 4, j’y trouve pas mal d’interaction : les places qui scorent sur le tableau des tâches sont essentielles, de même que les emplacements sur la muraille. Par ailleurs, la gestion des cartes (assez complexe et très calculatoire) par les valeurs peut être très pénalisante et empêcher à plusieurs reprises un adversaire de prendre les bonus est assez jouissif (ou frustrant!!!). Bref, un coup de cœur en ce qui me concerne mais à réserver aux joueurs très réguliers.

  10. SwatSh dit :

    Merci pour vos avis Yan & Jean-François et amusez-vous bien!

  11. On peut faire mieux que piquer une place convoitée… A 4 joueurs, il n’y a pas assez de place pour tout le monde sur les murs, donc on peut facilement empêcher quelqu’un de réaliser un objectif.
    Ensuite, on peut se gêner au niveau des valeurs des cartes qu’on joue, pour essayer d’empêcher quelqu’un de bénéficier de ses bonus. Ca n’est pas facile, mais ça peut être très génant parfois.
    Sinon, je m’associe pour dire que c’est vraiment un très bon jeu.

  12. Yan Tano dit :

    « Le thème est également bien présent » !!! Ah bon ! C’est vraiment pas ce que je dirais. Mais ce qui me gêne le plus c’est l’absence d’interaction directe. On peut juste piquer une place convoitée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *