• Kodama - FICHE DE JEU
  • 2

Kodama

Note moyenne
7.25
(2 notes)
Mise en place: 5' - Règles: 10' - Partie: 25'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1329 Kodama 1

 

???????????????????????????????

SwatSh7/10

Kodama les esprits de l’arbre est un jeu de cartes poétique sorti chez Capsicum Games, l’éditeur de Fleet Commander et de Siggil.

Kodama fait partie de ces petits jeux de cartes intégrant une dose de poésie dans sa mécanique.  Il y en a pour l’instant très peu qui sont sortis mais je sens qu’un nouveau genre est né.  Kodama est le premier de ce genre à être chroniqué sur Vin d’jeu.  Les joueurs vont faire grandir un arbre à l’aide de cartes de façon irrégulière donnant un effet réaliste et très joli au jeu.  C’est là toute la magie de Kodama et rien que pour ça, il en vaut le détour.

Côté mécanique, on est dans un système de choix de cartes des plus classiques : chacun à son tour choisit une des 4 cartes du présentoir et la remplace par la suivante de la pioche.  Il place alors cette carte sur son arbre en prolongeant une des branches de l’arbre en respectant les règles de placement.  Ce qui est important, ce sont les éléments dessinés sur la branche : des fleurs, des champignons, des chenilles, des lucioles, des étoiles et des nuages.  Quand on place une carte branche sur son arbre, on va

SONY DSC

regarder les éléments situés sur cette dernière et marquer autant de points que la branche prolongée contient de cet élément de façon ininterrompue à partir de la branche posée.  Si je place une branche avec une fleur et que la branche que je viens de prolonger en contient 3 autres, je marque 4 points (1 point par fleur).  C’est très calculatoire comme mécanique et ça frappe un peu par rapport à la poésie du jeu.  On va regarder les 4 cartes du présentoir et choisir celle qui rapporte le plus de points.  C’est pas plus compliqué que ça, il suffit de savoir compter.

Une élément vient néanmoins perturber cet ordre si cartésien : Les 4 cartes Kodama que vous recevez en début de partie.  Ces cartes Kodama vont vous permettre de gagner pas mal de PVs supplémentaires si vous respectez

SONY DSC

les objectifs de la carte.  Evidemment, ces objectifs vont aller en contradiction avec les PVs que vous pourriez engranger simplement et vont donc apporter un peu de sel dans vos choix.

Kodama est un jeu étrange car il oppose son côté cartésien et ses objectifs contradictoires à la poésie de la croissance de ses arbres.  On appréciera le jeu à la fin de la partie, quand on pourra admirer le résultat de sa mécanique: de beaux arbres aux branches tordues embellies de fleurs, chenilles et jolies lucioles…


tapimoketTapimoket:  7,5/10

Veuillez vous installer dans l’espace détente… Maintenant que vous êtes assis, fermez les yeux, et laissez vous entraîner dans un milieu zen. Un jeu simple avec un très beau design qui vous donnera un moment de détente. Un petit prince dans un jardin japonnais….


SONY DSC

SONY DSC

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

2 de réponses

  1. SwatSh dit :

    Belle palette en effet. Aller, avec Kodama, je me lance dans la collection 😉

  2. Lapinesco dit :

    Ce jeu invite tout de même à se poser autour pour jouer une partie je trouve 🙂

    Il a vraiment quelque chose, les illustrations de kwanchai moriya jouent beaucoup (cet artiste à une palette d’expressions artistiques assez étonnante, allez visiter son site -> http://www.kwanchaimoriya.com/)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *