• London Dread - FICHE DE JEU
  • 0

London Dread

Note moyenne
7.00
(1 note)
Mise en place: 15' - Règles: 25' - Partie: 90'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1494 London Dread 1

Swa 9

SwatSh 7/10

London Dread était la sortie d’Essen 2016 de Grey Fox Games, l’éditeur du bien aimé Champions of Midgard.

Il s’agit d’un jeu coopératif et narratif sous le thème de l’horreur, comme dans l’excellent Les Demeures de l’Epouvante, et agrémenté d’une phase en temps réel du style de Space Alert, notre Vin d’jeu d’l’année 2010.  Que de belles références ! 😉

Jeu narratif

Oui, London Dread est imprégné dans son thème d’horreur avec pas mal de texte en anglais ainsi qu’une app agrémentée de passages uniquement audio en Anglais.  Il faut donc une bonne connaissance de l’anglais pour y jouer.  Attention néanmoins, le thème n’est pas poussé jusqu’au bout et peut sembler très pauvre pour les amateurs du genre.  De plus, les règles sont difficiles à comprendre et comprennent certaines incertitudes.  Tout cela exige une bonne connaissance de l’Anglais pour tous les joueurs.

Jeu scénarisé

Le jeu comprend 3 scénarios difficilement rejouables.  Chaque scénario est divisé en 2 chapitres et chaque chapitre comprend 2 phases : une phase de planification en temps réel et une phase de résolution.

La Phase de planification1494 London Dread 2

Il va y avoir une série de cartes face cachée sur le plateau et les joueurs, ensemble, auront 12 minutes pour planifier au mieux leurs actions.  Il vont devoir se déplacer de lieu en lieu et retrouver certaines cartes.  Pour cela, il vont les retourner au hasard.  Mais l’objectif est de ne pas trop en retourner car la mission devient trop difficile.  Le facteur chance intervient beaucoup ici vu qu’on va retourner les cartes un peu au pouf.  L’objectif est de faire correspondre des icônes à certaines cartes obstacles ce qui n’est pas très narratif en soi.

Les 12 minutes semblent un peu artificielles et on ne comprend pas pourquoi le temps est si limité.  Ca apporte de la tension indéniablement mais on a aussi l’impression que ça masque une relative simplicité dans les choix.

Le temps limité va également diminuer le temps de discussion entre les joueuses au profit éventuel de la meneuse qui prendra les décisions pour tout le monde.  Il vous faudra être vigilent à cet aspect pour permettre à chacune de s’amuser.

1494 London Dread 4Du fun et des dés

Le hasard n’intervient pas que dans le retournement des cartes mais aussi dans les lancers de dés.  Et le plus comique, et étrange à l’heure actuelle, c’est que le jeu se termine sur un simple lancer de dé qui va déterminer si vous l’emportez ou non.  Oui, c’est ridicule 😉  Mais c’est marrant 🙂

C’est cet aspect qu’il faut retenir de London Dread.  London Dread ne vous encourage pas à optimiser vos coups.  London Dread c’est Space Alert sous le thème des Demeures de l’Epouvante avec beaucoup plus de chance.  Alors que son thème horrifique, les nombreux textes en Anglais, ses règles difficiles et sa jouabilité plutôt puzzle nous conduisent vers du sérieux, les aspects simples du jeu, narratifs, contraints par le temps, coopératifs et hasardeux nous emmènent vers du beaucoup plus léger et amusant.  N’ayez aucune crainte à jouer à London Dread 😉


1494 London Dread 5

 

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *